Sha’bân

De Wiki Shia
Révision datée du 10 février 2019 à 11:47 par Seyedkarimi (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Rajab Sha'bân Ramadan
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30  
Calendrier Lunaire Hégirien

Sha’bân (en arabe : شعبان) est le nom du huitième mois dans le calendrier hégirien. C’est un mois très considéré dans l’islam et chez les musulmans. Ce mois est également attribué au Prophète Muhammad (s).

Le terme « Sha’bân » a comme racine « Sha’aba » qui a pour signification : ramifier.

Ce mois fut nommé ainsi car, d'aprés la tradition et les récits qui nous sont parvenus, les biens et les récompenses se multiplient dans ce mois pour tous les croyants.


Mérites du mois de Sha’bân

Le mois de Sha'bân attribué au Prophète Muhammad (s). Il a jeûné les jours et les a joint au mois de Ramadan.

L’Imam as-Sâdiq (a) a dit : Mon père m’a rapporté de son père, lui-même de son grand-père qui a dit : Le Messager de Dieu (s) a dit :

« le mois de Sha’bân est mon mois, et le mois du Ramadan est le mois d’Allah. Celui qui jeûne un jour de mon mois, je serai son intercesseur le jour de la Résurrection, celui qui jeûne deux jours de mon mois, Dieu lui pardonnera ce qui a avancé ou retardé de ses péchés, et celui qui jeûne trois jours de mon mois, il lui est dit : tu peux reprendre à nouveaux tes actes ; celui qui jeûne le mois de Ramadan et observe l’abstinence et se retient de faire du mal aux gens, alors Dieu lui pardonnera tous ses péchés, l’affranchira de l’enfer, l’établira dans une belle demeure et acceptera son intercession pour un grand nombre de pécheurs parmi les monothéistes ».[1]

Il dit aussi :

J’ai entendu mon père dire : lorsque le mois de Sha'bân débutait, mon père Zayn al-Âbidîn (a) regroupa ses compagnons et leur dit :
« ô mes compagnons, est-ce que vous savez dans quel mois sommes-nous ? C’est le mois de Sha'bân, le Messager de Dieu (s) disait :
« Sha'bân est mon mois », alors jeûnez ces jours pour attirer l’amour de votre Prophète (s) et pour vous rapprocher de votre Seigneur. Je jure par celui qui détient l’âme de l'Imam as-Sajjâd (a), j’ai entendu mon père l'Imam al-Husayn (a) dire : j’ai entendu le Commandeur des Croyants Ali b. Abi Talib (a) dire :
« Celui qui jeûne le mois de Sha'bân par l’amour du Prophète (s) et pour se rapprocher de son Seigneur, alors Dieu l’aimera et le rapprochera de sa dignité le jour de la Résurrection et lui prescrira le Paradis ».[2]

Ibrâhim b. Maymun rapporta que l’Imam ar-Ridâ (a) a dit :

« Le jeûne de Sha'bân est une expiation des grands péchés, au point que si une personne a tué une autre volontairement, puis il a jeûné des jours de ce mois, puis meurt, j’ose espérer qu’il serait pardonné.

Alors j’ai dit :

quel est la meilleure invocation dans ce mois ?

Il a répondu :

al-Istighfâr, la demande du pardon, celui qui demande le pardon de Dieu, chaque jour de Sha'bân, soixante-dix fois, c’est comme celui qui l’aurait fait soixante-dix-mille fois durant les autres jours de l'année.[3]

Actes spécifiques de Sha'bân

Selon le livre Mafâtih al-Jinân, les pratiques suivantes sont recommandées pendant tous les jours du mois de Sha'bân :

les actes du mois
Les pratiques communes pendant tous les jours du mois.
  • jeûner
  • Dire le Salawât : Allâhumma Salli ‘lâ Muhammad Wa Âli Muhammad

(mon Dieu, Prie sur Muhammad et les membres immaculés de sa famille)

  • donner l'aumône
  • Récitez une supplication spéciale appelée Munâjât ash-Sha'bânîya
  • Dites soixante-dix fois par jour :astagfiru Allâha wa as'aluhu at-tawbata

(Je m'excuse auprès de Dieu et je vous demande d'accepter mon repentir).

  • Dites soixante-dix fois par jour : Astaghfiru Allâha al-Ladhî Lâ Ilâha Illâ Huwa ar-Rahmân ar-Rahîm al-Hayyu al-Qayyûmu Wa Atûbu Ilayhi

(Je demande pardon à Dieu, point de divinité autre que Lui, le Vivant, le Sustentateur et je me repens auprès de Lui.)

  • Dites mille fois durant Sha’bân:

(Lâ Ilâha Illâ Allâh Wa Lâ Na’budu Illâ Iyyâh Mukhlisîna Lahu ad-Dîn Wa law Kariha al-Mushrikûn) Il n’y a de Dieu que Dieu ! Nous n'adorons que Lui, en Lui vouant un culte sincère, même si les associationnistes l’ont en aversion !

La 1ère nuit de Sha'bân
  • Durant cette nuit Prier 12 Rak’at durant lesquelles on récite pour chaque raka’at après Sourate al-Hamd, Le Culte Pur (CXII) 11 fois
Le 1er jour de Sha'bân
  • Jeûner
Le 3er jour de Sha'bân
  • Jeûner
  • invoquez Dieu de cette invocation : «اَللّهُمَّ اِنّى اَسْئَلُکَ بِحَقِّ الْمَوْلُودِ فى هذَا الْیَوْمِ» : Allâhumma, innî as’aluka bi-haqqi-l-mawlûdi fî hadhâ-l-yawmi al-maw‘ûdi bi-sha-hâdatihi qabla istihlâlihi wa wilâdatihi

Mon Dieu, je Te sollicite, par le droit de celui qui est né en ce jour, le promis au martyre avant son commencement et sa naissance.

  • invoquez Dieu de cette invocation : «اَللّهُمَّ اَنْتَ مُتَعالِى الْمَکانِ» : Allâhumma, anta muta‘âlî-l-makâni ‘azhîmu-l-jabarùti shadîdu-lmihâli ghaniyyunn ‘ani-l-khalâ’iqi,

Mon Dieu, Tu es d’une position très élevée, d’une Puissance coercitive grandiose, à la Force sévère, Te dispensant des créatures

La 13ère nuit de Sha'bân
La 15ère nuit de Sha'bân
  • faire al-ghosl (les grandes ablutions)
  • Animer cette nuit avec des prières, des invocations et des demandes de pardon
  • Invoquez Dieu de l’invocation de Kumayl
  • La visite (ziyârat) à l’Imam al-Husayn (a)
  • Réciter l’invocation de : «اللهُمَّ بِحَقِّ لَيْلَتِنَا وَ مَوْلُودِهَا» Allâhumma, bi-haqqi laylatinâ hadhihi wa mawlûdihâ wa hujjatika wa maw'ûdihâ al-latî qaranta ilâ fadlihâ fadlann fatammat kalimatuka sidqann wa ‘adlann.

Mon Dieu, par le droit de cette nuit qui est la nôtre et de celui qui y est né, Ton Argument, le Promis, dont Tu as ajouté les faveurs aux faveurs de cette nuit, achevant ainsi Ta Parole en Vérité et Justice,

  • Réciter l’invocation de : «أَنْتَ الْحَيُّ الْقَيُّومُ الْعَلِيُّ الْعَظِيمُ»: Allâhumma, anta al-hayyu al-qayyûmu al-‘aliyyu al-‘azhîmu alkhâliqu ar-râziqu al-muhyî al-mumîtu al-badî’u al-badî‘u,

Mon Dieu, Tu es le Vivant, le Subsistant, le Très-Elevé, le Très-Grandiose, le Créateur, le Pourvoyeur, Celui qui donne la vie, qui fait mourir. Celui qui commence [à partir de rien] et qui innove [crée à partir de rien]

  • Réciter l'invocation de : «اللهُمَّ اقْسِمْ لَنَا مِنْ خَشْيَتِكَ» : Allâhumma,aqsim lanâ min khashiyatika mâ yahûlu baynanâ wa bayna ma'siyatika wa min tâ'atika mâ tuballighunâ bihi ridwânaka wa mina-l- yaqîni mâ yahûnu ‘alaynâ bihi musîbâtu-d-dunyâ.

Mon Dieu, accorde-moi de Te craindre, de quoi nous empêcher de Te désobéir, de T’obéir, de quoi nous faire atteindre Ta Satisfaction, la certitude, de quoi rendre faciles à supporter les épreuves de ce monde ! Evoquer Dieu de chaque de ces Dik'hr 100 fois :

  1. «سبحان اللّه» Subhân Allâh, Gloire à Dieu
  2. «الحمد للّه» al-Hamdu li Allâh, Louange à Dieu
  3. «لا اله الاّ اللّه» lâ Ilâha illâ Allâh, il n’y a de Dieu que Dieu
  4. «اللّه اكبر» Allâhu akbar, Dieu est plus Grand !

Réciter l'invocation de : «إِلَهِي تَعَرَّضَ لَكَ فِي هَذَا الليْلِ الْمُتَعَرِّضُونَ» Ilâhî ta'arrada laka fî hadhâ-l-layli al-muta‘arridûna wa qasadakal-qâsidûna wa ammala fadlaka wa ma'rûfaka at-tâlibûna, Mon Dieu, se sont présentés à Toi, durant cette nuit, ceux qui se présentent, se sont adressés à Toi ceux qui s’adressent, ont espéré en Tes Faveurs et en Tes Bontés ceux qui demandent

Les trois derniers jours de Sha'bân

Répété beaucoup durant ce qui reste en jours de ce mois : «اللهُمَّ إِنْ لَمْ تَكُنْ غَفَرْتَ لَنَا فِيمَا مَضَى مِنْ شَعْبَانَ فَاغْفِرْ لَنَا فِيمَا بَقِيَ مِنْهُ» : Allâhumma, in lam takun ghafarta lanâ fîmâ madâ min sha'bâna, fa-ghfïr lanâ fîmâ baqiya minhu. Mon Dieu, si Tu ne nous as pas pardonné durant la partie du mois de Sha'aban écoulée, alors pardonne- nous durant les jours restants de ce [mois].

La dernière nuit de Sha‘bân
  • Invoquer l'invocation durant la dernière nuit de Sha’aban et la ltre nuit de Ramadan : «اَللّهُمَّ اِنَّ هذَا الشَّهْرَ الْمُبارَکَ الَّذى اُنْزِلَ فیهِ الْقُرآنُ وَ جُعِلَ هُدىً لِلنّاسِ وَ بَیِّناتٍ مِنَ الْهُدى وَالْفُرْقانِ قَدْ حَضَرَ» Allâhumma, inna hadhâ-sh-shahra al-mubâraka al-ladhî unzila fihi al-qurânu wa ju'ila hudann li-n-nâsi wa bayyinâtinn mina-l-hudâ wa-l- fürqâni qad hadara,

Mon Dieu, ce mois béni durant lequel Tu as révélé le Coran, Guidance pour les gens et Manifestation claire de la Guidance et de la Loi

Evénements importants de ce mois

Articles connexes

Réferences

  1. Cheikh As-Sadûq, Fadâ'il al-Âshûr at-Talat, p44.
  2. Cheikh As-Sadûq, Fadâ'il Al-Âshûr At-Talat, p61.
  3. Cheikh As-Sadûq, Fadâ'il al-Ashûr At-Talat, p56.

Bibliographie

  • Masoudi, Ali b. Hussein,Morouj Dhahab wa Ma'adine Jawhar, Maison d'édition Hijrat,Qom, 2ème édition, 1409 H.
  • 'Alama majlissi, Bihar Anwar,T 55,p 381 et 383.
  • Cheikh As-Sadouq, Fadael al-Achhor At-Talat.
  • Mawsou’a ‘Arabiya ‘Alamiya (Encyclopédie arabe universelle), T 8, P 440-441.