Sourate ar-Rûm

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher

Sourate Ar-Rûm (سورة الروم) est la 30ème sourate du Coran (Sourate XXX.). Le nom de la sourate est traduit Romains en français[1]. C'est la 16ème sourate coranique commençant par les lettres coupées. Du point de vue de la taille, elle fait partie des sourates mathâni, et comprend presque un hizb coranique.

Le nom de la sourate

Le nom de la sourate est tiré du premier verset juste après les lettres coupées.

La sourate

C'est la 16ème sourate coranique commençant par les lettres coupées (الم:الف.لام.میم).

C'est une sourate mecquoise; elle est la 30 sourate dans l'ordre du Livre du Coran, et la 84ème sourate dans l'ordre de la révélation. Elle contient 60 versets (ou 59, d'après certains) 820 mots et 3472 lettres. Elle fait partie des sourate mathâni, et comprend presque un hizb coranique.

Le contenu de la sourate

Dans cette sourate nous lisons des conseils sur le bien d'aider les pauvres et les nécessiteux, ainsi que les parents; également des conseils sur le don de nos biens à ceux qui ont un droit sur nous.

Il y a également des propos sur l'explication et l'interprétation de certaines Lois et certaines règles de la création et les traditions divines comme l'union et le mariage, l'amitié entre les hommes; la différence et diversité entre le jour et la nuit, entre les langues, les couleurs, sur la descente de la pluie et la revivification de la terre morte grâce à la pluie, sur la solidité du ciel et celle de la terre dans l'espace ; sur l'effet des actions de l'homme sur l'apparition de la corruption (en tant que châtiment); et sur les dommages que peut engendrer la dispersion entre les hommes, etc.

Texte et traduction de la sourate

Traduction Phonétique Texte de la sourate
Le Coran, Sourate  ; Traduction de Régis Blachère, p.-, 1966.


Voir aussi

Références

  1. R. Blachère, 1996, p.429

Bibliographie