Al-‘Aqâ’id al-Imâmîyya (Livre)

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher

Al-‘Aqâ’id al-Imâmîyya (en arabe : العقائد الإمامية) ou Les Croyances du chiisme ou les Croyances des Imâmites est le nom d’un livre, écrit sur les croyances du chiisme duodécimain.

Muhammad Ridâ Muzaffar (M 1383 H), l’auteur du livre, rédigea ce livre en arabe. En fait ce livre est le résultat de ses discours à l’université Muntada an-Nashr. C’est un livre qui explique toutes les croyances chiites, avec des paroles simplifiées et sans complicités, d’une façon compréhensible pour tout le monde.

Al-‘Aqâ’id al-Imâmîyya a cinq chapitres, contenant les bases du chiisme. Ce livre est plusieurs fois traduit en plusieurs langues.

Auteur

Muhammad Ridâ Muzaffar est un des ulémas chiites du quatorzième siècle de l’Hégire. Il étudia dans la Hamza de Nadjaf auprès de grands savants, comme : Muhammad Husayn Nâ’înî, Âghâ Dîyâ’ Irâqî et Qâdî at-Tabâtabâ’î.

Il éduqua plusieurs élèves dans les sciences islamiques et fonda des centres scientifiques et culturelles. Il fit beaucoup d’efforts pour rapprocher les deux écoles chiite et sunnite l’un à l’autre et pour défendre de la solidarité de la communauté musulmane.

Ses livres sont devenus comme des sources des études dans les Hawza.

Méthode de la rédaction

En l’an 1363 H, à l’université religieuse Muntada an-Nashr, Muhammad Ridâ Muzaffar fit des discours. En l’an 1370 H, on en fit un livre et après avoir révisé et rectifié, en l’an 1380 H, il fut imprimé, ayant la préface de l’auteur et celle de Hâmid al-Hanafî (un professeur sunnite de l’université au Caire), au début du livre.

But de la rédaction

Muhammad Ridâ Muzaffar écrivait deux préfaces pour son livre. Dans la première, en l’an 1370 H, il mentionna son but, disant qu’il voulait présenter un résumé des croyances chiites, sans argumentations pour que tout le monde puisse en profiter. Dans la deuxième, il déclara que son but pour réimprimer ce livre était la présentation de vraies croyances islamiques et enlever la division qu’il y a entre la communauté sunnite et chiite.

Contenu

Dans la préface du livre, Muhammad Ridâ Muzaffar parla de l’Ijtihâd et de Taqlîd, en disant :

« D’après la raison humaine, il est nécessaire de faire la recherche sur quatre piliers de l’islam : l’Unicité divine, la prophétie, l’Imâmat et la Résurrection. Donc, dans ces piliers, il ne faut pas suivre les autres ».

D’après l’auteur, chaque homme peut arriver à la conviction sur les bases de l’islam, avec peu de méditation et Allah nous a pas demandé plus de ça.

Selon Muhammad Ridâ Muzaffar, dans les piliers de l’islam, on ne nous a pas autorisé de suivre les autres, mais dans les principes secondaires (Furû’ ad-Dîn), nous pouvons faire confiance aux hadiths des Imams infaillibles.

Le livre ‘Aqâ’id al-Imâmîyya (les Croyances du chiisme) contient 5 chapitres et 44 parties :

  • Premier chapitre : Al-Ilâhîyyât

Ce chapitre concerne la connaissance de Dieu, les attributs divins, la Justice, Al-Qadâ’ et al-Qadar (la prédestination divine), Al-Badâ’ et les préceptes de la religion.

Ce chapitre concerne la prophétie générale (An-Nubuwwat al-‘Âmma) et spéciale (An-Nubuwwat al-Khâssa), la règle Al-Lutf, les miracles, l’infaillibilité, les attributs et les livres des prophètes, l’islam, le Coran et les religions précédentes.

Ce chapitre concerne l’infaillibilité, les attributs, le savoir et le nombre des Imams, notre obéissance aux Imams, l’amour à l’égard d’eux, l’Imam Mahdi (a), Ar-Raj’at (le retour des infaillibles au monde) et la Taqîyya.

  • Quatrième chapitre : Des renseignements éducatifs

Ce chapitre concerne l’invocation, les invocations de Sahîfa as-Sajjâdîyya, la visite pieuse des tombes, la signification du chiisme, l’injustice, la désobéissance aux injustes, notre responsabilité dans le gouvernement des injustes, protection de la solidarité des musulmans et respecter les droits de tous les musulmans.

  • Cinquième chapitre : Al-Ma’âd (la Résurrection)

Ce chapitre concerne la Résurrection corporelle et le fait de faire retourner inexistant.

Sources

D’après les dires de l’auteur, pour la rédaction de ce livre, il profita des sources de hadiths et de la théologie chiite. Elles sont :

  1. Nahj al-Balâgha
  2. As-Sahîfat as-Sajjâdîyya
  3. Usûl al-Kâfî
  4. Tuhaf al-‘Uqûl
  5. Kâmil az-Zîyârât
  6. Al-I’tiqâdât (Cheikh as-Sadûq)
  7. Sharh I’tiqâdât Sadûq
  8. Awâ’il al-Maqâlât
  9. Tajrîd al-I’tiqâd
  10. Sharh at-Tajrîd
  11. Sharh Bâb Hâdî ‘Ashar
  12. Al-I’tiqâdât, Al-‘Allâmat al-Majlisî
  13. Chapitre des principes de la croyance du livre Kashf al-Ghitâ’
  14. Asl ash-Shî’a wa Usûluhâ
  15. Dalâ’il as-Sidq, Muhammad Hasan Muzaffar
  16. Wasâ’il ash-Shî’a, Al-Hurr al-‘Âmilî

Commentaires et traductions

Le commentaire le plus connu de ce livre fut écrit par Sayyid Muhsin al-Kharrâzî, sous le nom « Bidâyat al-Ma’ârif al-Ilâhîyya fî Sharh ‘Aqâ’id al-Imâmîyya ». Ce livre fut traduit en français par Abbas Ahmad al-Bostani et fut imprimé au Canada.[1]

Voir aussi

Références