Al-Kawthar

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher
Fâtima Al-Zahrâ (s)
Description de cette image, également commentée ci-après

La porte actuelle de la maison de Fâtima Al-Zahrâ (a), la mosquée du Prophète (s), Médine

Fille du Prophète Muhammad (s)
Surnom(s)
Titre(s)
Naissance Le 20 Jumâdâ ath-Thânîya 5 ans après la prophétie/ 604
La Mecque
Martyre Le 3 Jumâdâ ath-Thânîya 11 H/632 (différentes narrations)
Médine
Pays de résidence Péninsule Arabie
Sépulture Médine, inconnue
Âge De 18 à 28 ans (plusieurs narrations)
Famille
Généalogie Bint Muhammad (s) b. Abd Allah b. Abd al-Muttalib, b. Hâshim b. Abd Manâf b. Qusâyy
Père Le Prophète Mohammad (s)
Mère Khadîjat Al-Kubrâ
Frère(s)
  • Qâsîm
  • Abd Allah
  • Ibrâhîm
Sœur(s)
  • Zaynab
  • Ruqâyya
  • Um Kulthûm
Mari L'Imam 'Alî (a)
Enfant(s)

Les Imams des chiites

L'Imam AliL'Imam HassanL'Imam Hussayn
L'Imam SajjadL'Imam BaqirL'Imam Sadiq
L'Imam KadhimL'Imam RidhaL'Imam Jawad
L'Imam HadiL'Imam Hassan Al-AskariL'Imam Mahdi

Al-Kawthar (en arabe : الکوثر) est un mot coranique qui signifie littéralement « Le bien abondant » et est apparenté au mot arabe "al-kathîr" (الکثیر). Il apparaît une seule fois dans le Coran, dans la sourate al-Kawthar :« En vérité, Nous t’avons donné Kawthar. » (Coran, CVIII: 1)

Il existe une controverse parmi les savants de l'exégèse du Coran sur ce que l'on entend par «al-kawthar». Selon Ibn 'Abbâs, Aïcha et 'Abd Allah b. Umar ce terme se réfère à une rivière ou à un ruisseau dans le ciel.

Il pourrait aussi signifier grand bien, la prophétie, le Livre céleste, le Coran, le grand nombre de compagnons, de disciples ou de descendance, donné par Dieu au Prophète Muhammad (s).[1]

Dans certains hadiths, "al-kawthar" se réfère à l'intercession ou shafâ'at du Prophète (s) pour son peuple. Selon d'autres hadiths, il se réfère au Bassin de Kawthar qui comporte beaucoup de bien.

Pour les érudits chiites de l'exégèse du Coran, "al-kawthar" se réfère à Fatima az-Zahrâ (a), puisque al-'Âs b. Wâ'il a appelé le Prophète Muhammad (s) «abtar», c'est-à-dire une personne sans progéniture (puisqu'il n'avait pas de fils).

À cette occasion, Dieu a révélé le verset en réponse à al-'Âs b. Wâ'il, en disant qu'il donnerait beaucoup d'enfants au Prophète (s) par sa fille, Fatima az-Zahrâ (a). Donc, Al-kawthar est l'un des titres de Fatima (a).[2]

Extension de la génération Fatima (a) dans le monde

Aujourd'hui, dans de nombreux pays du monde, Sadate est issu de la génération de Fatima (a). Par exemple, en plus des pays arabes et de l'Iran, Idriss ibn Abd Allah b. Hasan (a), le fondateur de la dynastie Idrisides (une famille chiite), est toujours présent en Afrique (Tunisie et Maroc).

En Indonésie, la famille d'Habashî, Alawi et Bâkathîr sont originaires de Sadate.

Au Yémen, il y a plusieurs familles de la génération de l'Imam al-Hasan al-Mujtabâ (a) et de l'Imam Husayn (a). Dans la ville d'Assouan en Egypte, il y a une grande tribu appelée Ja'âffira, qui est attribuée à l'Imam Ja'far as-Sâdiq (a). En Inde et au Pakistan, Sadat Radavî et Nagavî sont présents[3].

Voir aussi

Références

  1. Cf. Danechname qor'an va qor'an pajuhi, Vol. II, P. 1269.
  2. Cf. Danechname qor'an va qor'an pajuhi, Vol. II, P. 1269.
  3. Dâghir, Yûsuf As'ad, Masâdir ad-Dirâsat al-Adabîyya A'lâm an-Nahdat, vol 4, p 364-366, Beyrouthe, Maktabat ash-Sharqîyya, 1983 C