Allah

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher
The word of Allah on the Darih of Imam al-Husayn (a)

Allâh (en arabe: الله). C'est le nom de Dieu en arabe. Il est un nom propre qui se référe à l'essence de Dieu qui possède tous les attributs de la perfection. Ce mot arabe, est le nom le plus connu de Dieu dans l'islam. Il y a des préceptes particuliers en fiqh (droit musulman) relatives à ce terme, comme les préceptes selon lesquels il n'est pas religieusement permis de toucher la forme écrite de ce mot sans tahâra (l'état de pureté rituel). L'une des caractéristiques les plus importantes de ce mot est qu'il apparaît dans la célébre formule islamique de tawhid (l'unicité de Dieu) et aussi l'inadmissibilité de donner ce nom à quelque chose ou quelqu'un d'autre que Dieu.

Notion

Allâh est un nom propre pour Dieu - l'être nécessaire (wâjib al-wujûd) qui englobe tous les attributs de la perfection[1].

Les termes dans d'autres langues qu'on peut considérer comme équivalent de ce terme, dit Dieu en français, sont les suivants:

  • Anglais : God
  • Allemand : Gott
  • Espagnol: Dios
  • Hindi: Khidâ
  • Hébreu : Yahweh ou Elohim
  • Kurde : Yezdan/Khûdâ
  • Chaldéen : 'Elah
  • Grecque : Theos
  • Latin et portugais : Deus
  • Italien: Dio
  • Persan: Khudâ ou khodâ
  • Syriaque : Allāhā
  • Turque: Tanrı
  • Urdu : Khodâ [2]
  • Wolof (une des langues de l’Afrique de l'ouest) : Yàlla

Lexicologie

Origine

Allâh est à l'origine un mot arabe.[3] Certains le considèrent semblable à des mots hébreux, provenant de il, et certains le considèrent d’origine syriaque ou chaldéenne, provenant de ilaha.[4] Mais d'autres pensent que la simple similitude ne suffit pas de montrer que le mot n’est pas un mot arabe.[5]

Étymologie

Il y a des désaccords sur la dérivation de ce mot. Certains soutiennent l'idée d'après laquelle ne provient pas d'une quelconque racine, mais la plupart des étymologistes pensent qu'il est dérivé d'une racine. Parmi ceux qui attribuent une racine à ce terme, il y a environ 20 à 30 différents points de vue.[6] Le point de vue le plus largement accepté est que le terme «Allâh» est dérivé du terme "al-ilāh" (en arabe: الإله), de la racine "-l-h (en arabe: أله)" qui signifie adoration.[7] Ainsi, il signifie celui qui est digne d'adoration et d'admiration. Il existe également d'autres propositions à cet égard.[8]

Grammaire

Lorsque le mot «Allâh» est utilisé en tant que destinataire, parfois le mot d'adressage ( "" [arabe: یا]!, Lit .: Ô) est omis, et à sa place un "mim" intensifié (mushaddad) est ajouté, et donc devient "Allâhumma" (en arabe: اللهم).[9] Il y a aussi d'autres points de vue sur le mot "Allâhumma".[10]

Les préceptes juridiques

Les mêmes préceptes juridiques (ahkâm de fiqh) qui s'appliquent au mot «Allâh» s'appliquent aussi aux autres noms et attributs divins, tel que les lois qui considèrent comme haram (illicit/interdit) de les toucher sans tahâra (l'état de pureté rituel).[11]

Caractéristiques

Ce nom a dix traits distinctifs par rapport aux autres noms et attributs divins:

  1. Il est le nom le plus connu et le plus populaire de Dieu dans l'islam.
  2. Ce mot a la plus haute place parmi les autres noms divins dans le Coran.
  3. Il a un rôle particulier dans la prière, dans les invocations et dans l'expression de toute demande adréssée à Dieu.
  4. Il est le pionnier de tous les noms de Dieu.
  5. La formule de l'unicité divine (tawhid: Lâ ilâha illa Allâh = il n'y a pas d'autre divinité que Allâh) est dédiée exclusivement à ce nom.
  6. Shahadatayn (la formule de Profession de foi en islam) implique ce nom de Dieu.
  7. Il est le nom propre de Dieu et il ne peut pas être appliqué à ou utilisé pour quelqu'un ou quelque chose d'autre que Dieu, ni littéralement ni au sens figuré.
  8. Le mot désigne une essence sacrée qui possède tous les attributs de Dieu.
  9. Il ne peut jamais être utilisé comme un adjectif pour un nom.
  10. Tous les attributs divins sont appelés avec ce nom, mais non pas à l'inverse.[12]

Fréquence coranique

Selon certaines sources, si on exclut les cas dans lesquels Allâh est appelé par des pronoms et autres, le mot a été utilisé 2.699 fois dans le Coran.[13] Et si on ajoute à cela les cinq fois où le mot "allâhumma" est utilisé, le nombre passera à 2704 fois. Certaines ont dit que, compte tenu de "bism Allâh" et d'autres cognates du mot, il est utilisé 2.807 fois dans le Coran.[14]

Références

  1. Maybudi, Kashf al-asrar, vol. I, p. 6. al-Bayhaqi, Al-asma' wa al-sifat, vol. I, p. 47.
  2. Al-Bustani, Encyclopédie d' Al-Bustani, vol. IV, p. 286.
  3. Fakhr al-Razi, Al-tafsir al-kabir, vol. I, p. 163.
  4. Fakhr al-Razi, Al-tafsir al-kabir, vol. I, p. 163. Sadiqi, Al-furqan, vol. I, p. 82-83.
  5. Muhaqiq, Asma wa sifat elahi, vol. I, p. 31. Subhani, Mafahim al-qur'an, vol. I, p. 110.
  6. Firuz Abadi, Al-qamus al-muhit, vol. II, p. 1631, "Ilah"
  7. Maybudi, Kashf al-asrar, vol. I, p. 6. Tabarsi, Majma' al-bayan, vol. I, p. 90. Mustafawi, Al-tahqiq, vol. I, p. 119.
  8. Al-Razi, Rawz al-jinan, vol. I, p. 57. Fakhr al-Razi, Al-tafsir al-kabir, vol. I, p. 159. Al-Bustani, Encyclopédie d' Al-Bustani, vol. IV, p. 286.
  9. Ibn Manzur, Lisanu al-Arab, vol. I, p. 190. Al-Razi, Rawz al-jinan, vol. IV, p. 251. Al-Qurtubi, Tafsir al-qurtubi, vol. IV, p. 35.
  10. Al-Razi, Rawz al-jinan, vol. IV, p. 251. Al-Qurtubi, Tafsir al-qurtubi, vol. IV, p. 35. Al-Tabarsi, Majma' al-bayan, vol. II, p. 726. Fakhr al-Razi, Al-tafsir al-kabir, vol. VIII, p. 3. Ibn Manzur, Lisanu al-Arab, vol. I, p. 190.
  11. Najafi, Jawahir al-kalam, vol. 3, p. 46.
  12. Al-Kaf’ami, Al-maqam al-isna, p. 25-26.
  13. Ruhani, Al-mu'jam al-ihsa'i, vol. II, p. 244, 252, 262.
  14. Achtiyani, Tafsiri sura fatiha al-kitab, p. 63.