Bayt al-Ahzân

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher

Bayt al-Ahzân (en arabe: بیت الأحزان , lit. la Maison des douleurs) est l'une des structures démolies du cimetière Baqi ' de la ville de Médine . Il a été dit que la Dame Fatima al-Zahrâ (a) se recueillait et pleurait la perte de son père à cet endroit pendant un certain temps. Il était composé d'une pièce avec un dôme qui a été détruit en 1344 /1926 par le régime wahhabite. Bayt al-Ahzan est supposé être le lieu de sépulture de la Dame Fatima Zahrâ (a), d'après certains. De nombreux visiteurs de Médine, en particulier les chiites et les iraniens, le visitaient avant sa démolition.

Étymologie

Le mot "bayt" en arabe signifie maison et "ahzân" est le pluriel de "huzn" qui signifie chagrin. La maison dans laquelle le prophète Jacob (a) (Ya'qub) pleurait la séparation de son fils, Joseph (a) (Yusuf), était nommée aussi Bayt al-Ahzân; mais dans les récits historiques musulmans, ce terme est utilisé pour désigner le petit battement du cimetière Baqi ' où la Dame Fatima (a) vénérait Dieu et déplorait la mort du Prophète (s) .

Détails géographiques et physiques

Selon des sources historiques et des auteurs de récits de voyage, Bayt al-Ahzân se situait au sud de la tombe de al-'Abbas b. 'Abd al-Muttalib dans le cimetière Baqi' à Médine . Les récits révèlent que Bayt al-Ahzân comprenait une pièce surmontée d'un dôme et apparemment une châsse (zarîh) en bois, de couleur verte. Plusieurs récits de voyage d'iraniens de l'ère Qajar ont mentionné cet endroit et ont noté son emplacement et ses détails. Par exemple, Hisam al-Saltana Qajar a déclaré que Bayt al-Ahzan de la Dame Fatima al-Zahrâ (a) est située derrière les tombes des quatre Imams (a) à Baqi'. Muhammad Husayn Husayni Farahani a visité Bayt al-Ahzan pendant le pèlerinage de Hajj de 1302 /1885 et a dit qu'il se composait d'un petit dôme et un zarîh. Haj Ayaz Khan Qashqayi a été l'un des derniers visiteurs de Bayt al-Ahzan avant sa démolition (en 1344 /1926) dans l'année 1341 / 1923 et il l'a rapporté dans son carnet de voyage.

L'histoire

Selon certaines sources, après le décès du Prophète (s), la Dame Fatima (a) a été confrontée à de divers problèmes et a été bouleversée et très triste par la situation qui les entourait suite à la mort de son père. Par conséquent, l'Imam Ali (a) lui a construit un espace dans le cimetière Baqi ' en banlieue de Médine afin qu'elle puisse se recueillir et pleurer la perte de son père et ses conséquences, sans que personne ne la dérange. Il a été dit que la Dame Fatima (a) avait l'habitude de se rendre à Bayt al-Ahzân pendant la journée avec l' Imam al-Hasan (a) et l' Imam al-Husayn (a) et que l'Imam Ali (a) la ramenait à la maison chaque jour au coucher du soleil. Selon certaines informations, après vingt-sept jours après le décès de son père, la Dame Fatima (a) ne pourrait plus y aller pour cause de maladie.

Des sources sunnites ont également signalé l’existence de cette construction. Par exemple, al-Samhudi a rapporté d'al-Ghazali en disant qu'il est recommandé d'effectuer une prière dans le sanctuaire de Bayt al-Huzn; et a indiqué qu'il s'agissait du lieu de séjour de la Dame Fatima (a) pendant le deuil de son père. Selon cette narration, une autre construction aurait été construite dans ce lieu plus tard.

Bayt al-Ahzân est le troisième lieu probable de l'inhumation de la Dame Fatima (a), après Masjid al-Nabi et le cimetière de Baqi'.

Démolition

Bayt al-Ahzan a cessé d'exister en 1344 /1926 après la deuxième attaque du régime wahhabite de Hijaz à Médine. Les Wahabbis ont détruit al-Baqi ' lors de leur première attaque ( 1220 / 1805-6), mais certaines structures, comme le sanctuaire des quatre Imams (a), ont été reconstruites après leur défaites. Certains auteurs ayant vu et visité Bayt al-Ahzân entre la première et la deuxième attaque, ont écrit qu'il paraissait que celui-ci n’a pas été démoli lors de la première attaque ou reconstruit avant la seconde. Certains rapports indiquent qu'en 1233/ 1817-8, selon l'ordre du sultan Mahmud 'Uthmani, le dôme de Bayt al-Ahzan fut reconstruit, ainsi que les dômes de la tome des femmes du Prophète (s) et aussi le dôme de la tombe de 'Uthman b. 'Affan. Haj Ayyaz Khan Qashqayi fait partie de ces auteurs. Il a vu Bayt al-Ahzan en 1341 / 1923-4 et a rédigé un rapport à ce sujet dans son carnet de voyage.

Dans la littérature

Bayt al-Ahzân occupe une place particulière dans les élégies chiites. On a raconté des rêves décrivant l' Imam al-Mahdi (a) récitant des poésies reconnaissant Bayt al-Ahzân comme étant la cause de sa tristesse perpétuelle.

En conséquence, certains érudits chiites ont intitulé leurs travaux du même nom, dans lesquels ils ont exposé les événements survenus après la mort du Prophète (s) et les tragédies qui ont frappé les Ahl al-Bayt, en particulier la Dame Fatima al-Zahra (a), dont les plus connus sont:

fr:Bayt al-Ahzân