Fâtimîyya

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher
Manifestation de deuil à l'occasion du martyre de Fâtima az-Zahrâ (s)

Fâtimîyya (en arabe : الفاطِميَّة) ou la commémoration du martyre de Fatima az-Zahrâ' (a) se réfère aux jours où les chiites célèbrent le deuil du martyre de Fatima az-Zahrâ (a) la fille du Prophète (s).

Nous ne connaissons pas le jour exacte du martyre de Fatima (a) et il y a de différents rapports à ce sujet. Le 13 Jumâdâ al-Ûlâ et le 3 Jumâdâ ath-Thânîya sont célébrés par les chiites en tant que jours du martyre de Fâtima (s). Donc, une période de 20 jours entre ces deux dates, est nommée « Ayyâm al-Fâtimîyya » (les jours de Fâtima).

Le 3 Jumâdâ ath-Thânîya est un jour férié en Iran pour la commémoration du deuil de Fatima (a). Des grands savants chiites participent à la marche de manifestation de deuil de la fille du Prophète (s) à cette occasion.

Différents rapports

Marche des marâj'i (savants) chiites à l'occasion du martyre de Fâtima az-Zahrâ (s)

Différentes narrations concernant le jour du martyre de Fatima az-Zahrâ' (a) sont rapportées. En voici quelques uns : [1]

  • 40 jours après le décès du Prophète (s)
  • 72 jours après le décès du Prophète (s)
  • 75 jours après le décès du Prophète (s)
  • 95 jours après le décès du Prophète (s)
  • 3 mois après le décès du Prophète (s)
  • 6 mois après le décès du Prophète (s)

Le premier Fâtimîyya

D’après certains rapports, Fatima (a) est décédée en martyre le 13 Jumâdâ al-Ûlâ, c'est à dire 75 jours après le décès du Prophète (s). [2]

Certains chiites considèrent les dix premiers jours de la période de 20 jours, comme la première période de Fâtimîyya. De plus, les chiites de certains pays, commencent la commémoration du martyre de Fatima (s) le 13 Jumâdâ al-Ûlâ et le célèbrent jusqu'au 3 Jumâdâ ath-Thânîya.

Le deuxième Fâtimîyya

D’après une narration, rapportée par l’Imam as-Sâdiq (a), Fatima (a) est décédée en martyre le 3 Jumâdâ ath-Thânîya. [3] Ce jour-ci et quelques jours avant ce jour, sont considérés comme la deuxième période de Fâtimîyya. Les chiites célèbrent normalement cette deuxième période de Fâtimîyya avec plus de passion que la première période.

Le jour férié à cette occasion en Iran

D’après l’approbation du gouvernement de la République islamique d’Iran en l’an 2001, le 3 Jumâdâ ath-Thânîya est annoncé comme un jour férié pour la commémoration du martyre de Fâtima (a). Ceci a été suite à la demande de l’Ayatollah Wahîd Khurâsânî, au président Sayyid Muhammad Khâtamî.

Certains marja' (savants religieux) participent à cette occasion, à la marche de deuil, pour célébrer ce jour. La direction de cette marche, dans la ville de Qom, est vers le mausolée de Sayyida Ma’sûma (a), et dans la ville de Mashhad, vers le sanctuaire de l’Imam Ridâ (a).

Durée du deuil

Il n’y a pas une durée précise dans les narrations, rapportées par les Imams, pour faire ce deuil. Mais les chiites célèbrent certains jours normalement du 13 Jumâdâ al-Ûlâ au 3 Jumâdâ ath-Thânîya.

Maquette de la maison de Fâtima (a)

Manifestation de deuil, au Pakistan

Pendant ces dernières années, à l’occasion du martyre de Fatima (a), les chiites construisent dans certaines villes comme Qom et Téhéran, la maquette de la maison de Fatima (a) et le quartier dans lequel elle se situait.

Fâtimîyya dans d’autres pays

Aujourd’hui, les chiites de tous les pays (Irak, Pakistan, Azerbaijan, Tadjikistan, mais aussi Australie, Allemagne, Suède et Angleterre) célèbrent Fâtimîyya de manière différentes (traditionnelles ou aux centres islamiques dans le cas des pays européens).

Voir aussi

Références

  1. Ali, Tanha Yadégar, Nazari Munfarid, p 427
  2. Al-Kâfî, Kulaynî, v 1 p 241
  3. Dalâ’il al-Imâma, Tabarî, p 134