Ibn Qawlawayh

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher
La tombe de Ibn Qûlawayh au sanctuaire de Kazimayn

Ibn Qûlawayh (en arabe : ابن قولويه), Ja'far b. Mohammad b. Ja'far b. Moussa b. Masrour b. Qûlawayh Al Qommy plus connu sous le nom d' Ibn Qûlawayh (m. 367h.), c'est un des grands compilateurs de hadith chez les chiites Imâmites du quatrième siècle de l’hégire et c’est l’auteur du livre Kâmel Az-Ziyarât (كامل الزيارات).

Biographie

Sa naissance et son enfance

Ibn Qûlawayh est né dans la ville de Qom en Iran et a vécu dans une famille très connu par sa science et sa piété. Il a commencé les études très tôt, tout d'abord avec son père puis avec son grand frère, qui étaient tous les deux des grands compilateurs de hadiths[1] (mouhadithine : محدثين).[2]

Il est rapporté dans Kâmel Az-Ziyaret qu’Ibn Qûlawayh avait visité l’Egypte en 341 H, où il en a profité pour assisté au cours de certains théologiens.[3]

Son pseudonyme

D'après les historiens et les experts bibliographes, ibn Qûlawayh avait comme pseudonyme "Abou Al Qasim". [4]

Sa personnalité

Ja'far b. Mohammad b. Qûlawayh était considéré comme un des personnages scientifiques et religieux les plus réputés de son temps, ses écrits et les récits rapportés dans ses livres faisaient l'objet de beaucoup d'intention au milieu des différents compilateurs de hadith chiites pendant plus de dix siècles. Ce qui lui a valu une grande notoriété au prés de ses paires, et plusieurs compilateurs avaient reçu le degré de confiance: الوثاقة du fait qu'il a rapporté les récits de leurs livres.

Son décès

Ibn Qûlawayh est décédé en 367 H, il est enterré à Al Kadhimiya à Bagdad dans le mausolée des deux Imams Moussa b. Ja’far Al Kâzim (a) et Mohammad b. Ali Al Jawâd (a), a côté de la tombe de Cheikh Al Moufid. [5]

Les dits des oulémas sur sa sommité

Cheikh An-Najachi a dit : " tous ce que les gens peuvent dirent de bien sur lui, il restera toujours en dessus ". [6]

Cheikh At-Toussi dit : " Ja’far b. Mohammed b. Qûlawayh Al Qomi, est une personne de confiance, et a plusieurs livres au nombre des chapitres qu’on retrouve dans le fiqh : la jurisprudence islamique ". [7]

Sayed Ibn Tawous dit : " C’est un narrateur du hadith véridique, et tous s’accordent sur sa véracité et son honnêteté ".[8]

Ibn Hajr Al Asqalani le théologien sunnite dit : " Ja’far b. Mohammad b. Ja’far b. Moussa b. Qûlawayh, Abou Al Kacem As Sahmi le chiite, est un des grands théologiens chiites et un des plus connus ". [9]

Ses maitres

Ibn Qûlawayh a assisté aux cours de plusieurs grands théologiens parmi eux :

1- Son père Mohammad b. Ja’far b. Qûlawayh.

2- Son frère Ali b. Mohammad b. Ja’far b. Qûlawayh.

3- Mohammad b. Ya’coub Al Koulayni.

4- Mohammad b. Ja’far Ar-Razi.

5- Mohammad b. Al Hassan b. Al Walid.

6- Mohammad b. Al Hassan b. Ali b. Mahziyar.

7- Mohammad b. Al Hassan b. Al Homeyri.

8- Mohammad b. Al Hassan b. Al Jawhari.

9- Mohammad b. Ahmad Al Masri. [10]

Ses disciples

1- Cheikh Al Moufid.

2- Hussein b. oubeid-Allah Al Ghadâïri.

3- Ahmad b. Mohammad b. Ayach.

4- Haydar b. Mohammad b. Na’im As Samarqandi.

5- Ali b. Bilal Al Mahlabi.

6- Ahmad b. Abdoun.

7- Atelarkbari.

8- Ibn Azouz.

9- Mohammad b. Salim As-Sabouni. [11]

Ses Ouvrages

Parmi les œuvres qu’Ibn Qûlawayh a écrits on peut citer :

  • Kâmel Az-Ziyaret, c’est le plus connu parmi ses écrits.
  • L’histoire des mois de l’année.
  • Médication du corps.
  • La prière.
  • La prière du vendredi et la prière en assemblé.
  • La prière de nuit.
  • L’allaitement.
  • La dot.
  • Les sacrifices. [12]

Références

  1. Kamel Az Ziyaret, introduction du livre.
  2. Le terme Al Mouhadithine en arabe: المحدثين,est spécifique aux théologiens qui sont aussi bien des narrateurs des récits (hadiths:حديث) que rédacteurs et bibliographes.
  3. Kamel Az-Ziyaret, introduction du livre.
  4. Rijal At-Toussi, p 418.
  5. Al Kouna wa Al Alqab, T1, p 391.
  6. Rijal An-Najachi, p 123.
  7. Al Fihrist, p 91.
  8. Iqbal Al A’mamal, T 1, p 34.
  9. Lissane El Mizane, T2, p 125.
  10. Kamel Az-Ziyaret, p 9 – 13.
  11. Kamel Az-Ziyaret, p 13 - 14.
  12. Kâmel Az-Ziyaret, p 15 – 17.

Bibliographie

  • Ibn Tawous, Ali b. Moussa, Iqbâl Al A’mâl, bureau des informations islamiques, 1414 H.
  • Al Afandi, Abdellah b. Issa, Riyadh Al oulama wa Hiyadh Al Foudalae, Qom, édition Al Khayyâm, sans date.
  • At-Toussi, Mohammad b. Al Hassen, El Fihrist, révisé par Jawad Qayoumi, distribution Al Faqaha, 1417 H.
  • At-Toussi, Mohammad b. Al Hassen, Rijal At-Toussi, Qom, Jâmi’at Al Moudarissine, 1415 H.
  • Al Asqalani, ibn Hajr, Lissane Al Mizane, Beyrouth, Etablissement Al A’lami, 1390 H.
  • Al Qomi, Ibn Qûlawayh, Kâmel Az-Ziyaret, distribution Al Faqaha, 1417 H.