Imam al-Hâdî (a)

De Wiki Shia
(Redirigé depuis Imam Hâdî)
Aller à : navigation, rechercher
Imam Hâdi (a)
Description de cette image, également commentée ci-après

Le sanctuaire de l’Imam Hâdi (a) Samarrâ

Le dixième Imam des chiites
Surnom(s) Abu al-Hasan (thâlith)
Titre(s)
  • Hâdi
  • Naqî
  • Murtidâ
  • ‘Âlim
  • Faqih
  • Amin
  • Tayyib
Naissance Le 15 Dhul Hajja H. 212 / 812 A.C.
Médine
Martyre Le 3 Rajab 254 H/854 A.C.
Sépulture Samarrâ
Âge 42
Famille
Généalogie 'Ali b. Muhammad al-Jawad b. 'Ali b. Musa b. Muhammad b. 'Ali b. Musa b. Ja'far b. Muhammad b. 'Ali b. Husayn b. 'Ali b. Abi Tâlib
Père Imam Jawâd (a)
Mère Samâna Maghribiya
Femme(s) Hudayth
Enfant(s)

Imamat
Durée 34 ans
Début 220 H/820 A.C.
Fin 254 H/854 A.C.
Califes contemporains
Compagnons

environ 185 personnes dont :

Les Imams des chiites

L'Imâm AlïL'Imâm HassanL'Imâm Hussayn
L'Imâm SajjâdL'Imâm BaqirL'Imâm Sâdiq
L'Imâm KâzimL'Imâm RidaL'Imâm Jawâd
L'Imâm HadïImam Hasan 'AskarîL'Imâm Mahdï

Imam al-Hâdî (a) (en arabe : الإمام الهادي عليه السلام), Abu al-Hasan 'Ali b. Muhammad al-Jawad b. 'Ali b. Musa, est le fils de l'Imam Jawad et le dixième Imam des chiites duodécimains. Il est connu sous le nom de l'Imam Hadi, et fut pendant 34 ans, l'Imam des chiites (entre 220h. et 254h).

Il a passé La plupart du temps de son imamat à Sammarâ sous la surveillance directe des califes de l'époque. La période de son imamat fut contemporaine avec la règne de plusieurs califes abbasides dont Mutiwwakil Abbasi.

Sa tombe est à Samira.

De nombraux hadith sur les thèmes doctrinaux, exégétiques, juridiques et morales ont été rapportés de lui.

Il existe également un très beau texte de prière, intitulé Ziyara Jami'a Kabira, comprenant un ensemble de base doctrinale et imâmologique qui est attribué à lui.

Parmi ses disciples proches on peut mentionner : 'Abd al-'Azim Hasani, 'Uthman b. Sa'id, Ayun b. Nuh, Hasan b. Rashid, et Hasan b. Nasir.

Ses titres et sa lignée

L'Imam Hadi est le dixième Imam chiite, son père est l'Imam Jawad, le neuvième Imam, et sa mère fut une servante nommée Samana[1] ou Susan[2].

Le dixième Imam et son fils, l'Imam al-Hasan al-'Askarî, sont connus sous le nom de 'Askari'in. Cela parce que les califes abbasides les ont amené à partir de l'an 233h. à Samarrâ, et les ont surveillé là jusqu'à la fin de leurs vies.

Les titres de l'Imam Hâdi sont : Najïb, Murtadha, Naqï, 'Âlim, Faqih, Amïn, Tayyïb; et son surnom est : Abu al-Hasan. Comme les surnoms de l'Imam Kâzim et l'Imam Ridha sont également Abu al-Hasan, on appelle l'Imam Hâdi : Abu al-Hasan al-Thâlith.

Précisons également que sur la bague de l'Imam Hâdi fut indiqué : " Allah u Rabbi wa huwa 'Ismati min khalaga" («‌اللّه ربّی و هو عصمتی من خلقه‌» )[3].

Sa naissance et sa mort

D'après Kulayni, le Shaykh Tûsî et Ibn Athîr, l'Imam Hâdî est né le 14 dhul hajja de l'an 2012h., dans un endroit nommé Saryâ près de Médine[4].

D'après les mêmes sources, il est mort au mois de rajab de l'an 254,[5] à l'époque du treizième calife abbasides. Certaines sources considérèrent le trois jarab, comme le jour de sa mort, pour d'autres ce jour est le 25 ou 26 jamâdi al-thani.

Ses femmes et ses enfants

L'épouse de l'Imam Hâdî est Salîl, une servante habitante de Nawba qui fut la mère du onzième Imam, Imam al-Hasan al-'Askarî.

La plupart des sources reconnaissent quatre fils pour l'Imam Hâdî, mais il y a des divergences à propos du nombre de ses filles; la plupart disent qu'il n'a eu qu'une seule fille. Voici les noms de ses fils :

Son dernier fils, J'afar, est connu également sous le nom de Ja'far Kaddâb par ce qu'il s'auto proclamait Imam après son père.

A propos de sa fille, d'après Ibn Shahrâshûb elle fut nommée 'Ilayh, d'autre la nomment 'Aysha.

Son imamat

L'Imam Hadi est devenu Imam en l'an 220h. Il fut très jeune, malgré cela, d'après les sources sommes al-Irshâd de Shaykh Mufid, tous les chiites adeptes de l'Imam Jawad, sauf quelques exceptions, ont admis l'Imamat de l'Imam Hâdi [6].

Quant à ce qui n'ont pas accepté l'Imamat de l'Imam Hâdî, il paraît qu'ils ont cru, pour une courte durée, à l'Imamat de Mûsâ b. Muhammad (296h.) (le jeune frère de l'Imam Hâdî), connu sous le nom de Mûsâ Mubarqa'. Ensuite apparemment ils ont renoncé et ont admis l'Imamat de l'Imam Hâdî[7]. D'après Sa'd b. Abdullah, ce temps fut très court, parce que Mûsâ Mubarqa', lui-même n'a pas voulu qu'on le considère comme Imam et les a refusé[8].

Précisons que ce dernier est enterré à Qom, et son mausolée est lieu de pèlerinage reconnu.

Les preuves de son imamat

Les califes Abbasides de son époques

Ses communications avec les chiites

Son martyre

Ses compagnons et ses disciples

Références

  1. Mufid, al-Irshad,.635
  2. Nawbakhti, p.135
  3. Dakhil, vol.2, p.209
  4. Mufid, al-Irshad,635
  5. Mufid, al-Irshad,649
  6. Mufid, al-Irshâd, p.638
  7. Nawbakhti, Firaq al-shi'a, p.135
  8. Ash'arî Qummi, al-Maqalât wa al-Firaq, p.99

Bibliographie