Infaillibilité ( 'Ismat )

De Wiki Shia
(Redirigé depuis Infaillibilité)
Aller à : navigation, rechercher

L’infaillibilité ou l’impeccabilité ( ‘Ismat), (en arabe: العِصْمَة) signifie l'abstinence et l'évitement de commettre des péchés et de désobéir à Allah. D’après la croyance chiite, les prophètes et les douze imams sont exempts de tous les péchés (intentionnels et non-intentionnels). Toutefois, l'infaillibilité de ces personnes dans des erreurs de la vie quotidienne est objet de divergences parmi les savants religieux.

Pour croire en vérité d'une religion et pour agir et faire d'après ces enseignements, il faut d'abord que l’infaillibilité de son prophète soit prouvée. Dans les débats inter-religieux, l'infaillibilité des prophètes se prouvent par la réception de la révélation divine et la diffusion de cette révélation parmi les gens, par des "arguments rationnels" (dalil 'aqlî). Mais leur infaillibilité dans les aspects pratiques de la vie est basée sur les "raisonnements transmis" (dalil naqlî) ou le hadith.

Lexicographie

Le mot ‘Ismat est de la racine « ‘. S. M., ع ص م » qui signifie protéger.[1] Ce mot résultant de l’infinitif (‘ism Al-Masdar, اسم المصدر) '.S.M., a des significations comme : être préservé, immunité, pureté, protéger et abstenir son âme du péché, mais aussi "le moyen d'abstention", "le moyen d'immunité".[2]

Terminologie

Le terme ‘ismat dans la théologie et dans le vocabulaire du chiisme se réfère à la notion de la "grâce divine" que Dieu attribue à certains humains, grâce à laquelle celui qui le possède (le ma'sûm, l'immaculé ou l'impeccable), malgré sa capacité de faire des péchés et/ou de désobéir à Allah, en est protégé.
On traduit souvent ce terme en français par : « infaillibilité » ou « impeccabilité ». Mais il y a une nuance à faire ici, c'est que le sens du terme infaillibilité en français désigne l’état d’une personne qui ne peut pas faire de péché, alors que le Ma'sum dans le chiisme est une personne qui se prive volontairement et par "la grâce divine" de faire des péchés. Toutefois il y a des divergences parmi les différentes écoles juridiques musulmanes par rapport au sens de 'Ismat.

L’opinion des Ash’arites

D'après l'école Ash'arite tout est prédestiné par Allah y compris tous les actes et pratiques des humains. Le ‘ismat (infaillibilité) est défini donc comme l'absence de péché ou d'erreur dans un être créé, ou l'état de celui qui est créé sans capacité de péché et/ou d'erreur.

D’après cette opinion, l’infaillibilité d’une personne n’est pas considérée comme un mérite car c’est Allah qui l'a prédestiné de sorte qu'il ne commette aucun péché.

L’opinion des Imamites et des Mu’tazilîtes

En se basant sur deux règles théologiques de Al-Lutf (اللطف) (la Grâce de Dieu envers Ses serviteurs) et Al-Husn wa Al-Qubh Al-‘Aqlîyyayn (الحسن و القبح العقلیین) (ce qui concerne le fait que la bonté d’un bienfait et le mal d’un mauvais acte en sont essentiels), les Imamites et les Mu'tazilîtes définissent le ‘ismat ainsi :

« ‘ismat est un acte volontaire de la part de l'homme pour se priver du péché par la grâce et l'attention divine ».[3]

D’après Allama Hillî, ‘ismat (infaillibilité) est une grâce secrète divine de telle façon que Son serviteur ne désire plus Lui désobéir ou faire des péchés au moment où il peut le faire.[4] Cette grâce lui donne une forte piété de sorte qu’il ne pense plus à faire un péché.[5]

La source de ‘ismat (infaillibilité)

La majorité des savants on appuyé sur la volonté et le libre arbitre de l'homme impeccable dans le rejet du péché. Cela veut dire qu’une personne immaculée aurait le choix de faire ou de ne pas faire des péchés. Mais la question qui se pose là, est cela: quelle raison pourrait conduire les hommes impeccables à s’abstenir volontairement de faire des péchés?

Il y a de différentes opinions sur ce sujet:

  • Quatre raisons liées à la grâce de Dieu:
  1. Une personne immaculée a psychologiquement et physiquement un privilège et une force qui la conduit à se priver de faire des péchés.
  2. Allah lui donne une science sur la conséquence d’obéissance et de désobéissance à Allah. Il voit donc clairement le résultat de ses actions.
  3. Cette connaissance s'approfondi avec réception de la révélation et de l’inspiration divine.
  4. Une personne immaculée est interrogée (de la part de Dieu) non seulement sur ses actes obligatoires, mais aussi sur des actes conseillés (mustahab) qu'elle est censée faire; de sorte qu'elle pense qu'il n'y a aucun indulgence à son égard de la part de Dieu.[6]
  • La science et la conscience des résultats et des conséquences des péchés: Certains croient que la source de ‘ismat (infaillibilité) est le fait que la personne immaculée peut voir la réalité, l’effet et la conséquence des péchés. D'après cette opinion, elle sait aussi le résultat des bons actes et des bienfaits, par une connaissance directe et immédiate (‘ilm Al-Hudhûrî), et c'est alors pour cette raison qu'elle ne commet pas de péché.[7]
  • La volonté et le choix: D’après cette opinion l'infaillibité est la même chose que la piété profonde; ainsi une personne immaculée a une piété profonde et forte qui est le produit de ses bienfaits permanents et de ses abstentions de faire des péchés. Donc, elle a atteint le niveau de ‘ismat (infaillibilité) en prenant une forte décision de faire des oeuvres pies et des bienfaits de manière permanente, et de se priver des péchés. Ici le 'ismat revient alors à la forte volonté de l'homme impeccable[8]
  • La connaissance et la volonté: Certains savants croient que ‘ismat vient de deux raisons: La connaissance sur la réalité des actions qu’on fait et une forte décision pour atteindre le niveau le plus haut dans la piété. Car sans connaissance, l’homme ne peut pas atteindre la perfection et sans une forte décision, il sera obligé d’obéir à ses désirs corporels.[9]
  • Un ensemble de facteurs naturels, humains et divins: Certains chercheurs contemporains croient que ‘ismat n’a pas une seule raison, et elle est plutôt issue de plusieurs facteurs naturels (comme: l’héritage de certains caractères, l’environnement et la famille), humains (comme: le discernement, la forte décision et la raison) et la grâce divine.[10]

L’infaillibilité des prophètes

L'étendu de l’infaillibilité

L’infaillibilité des prophètes a un étendu hiérarchisé et il y a de différentes opinions concernant les héierarchies et les rangs dans cet etendu.

Dans ce rang il n’y a pas de divergence parmi les musulmans. Tous les savants croient que les prophètes n’ont jamais été polythéistes et impies, avant et après leur prophétie.[11]
  • L’infaillibilité en recevant, en préservant et en déclarant la révélation aux gens
D’après le consensus des théologiens chiites et sunnites, les prophètes sont immaculés lors de recevoir, protéger et déclarer la révélation divine aux gens ils ne font aucune erreur. Ils transmettent le message divin au gens comme il est.[12]
  • L’infaillibilité dans la pratique religieuse
D’après les théologiens chiites, les prophètes sont immaculés dans leur pratique religieuse. Ils font ce qui est obligatoire et s’abstiennent de ce qui est interdit.[13]
  • L’infaillibilité en précisant le sujet de chaque précepte
Certains théologiens croient que les prophètes ne font aucune erreur soit par attention soit par inattention. Par exemple, d’après eux, il est impossible que le Prophète (s) dorme et ne fasse pas la prière de l’aube; il est impossible qu’il oublie de faire un acte obligatoire; il est impossible que par inattention, il fait un acte interdit.
Les ash’arites et les mu’tazilîtes ne sont pas d’accord. Parmi les savants chiites[14] aussi il y en a certains qui croient qu’il est possible qu’un prophète oublie un acte obligatoire ou fait un acte interdit par inattention.
  • L’infaillibilité en ce qui concerne la vie quotidienne
De point de vue de leur infaillibilité dans la vie quotidienne et dans les actes qui n’ont rien à voir avec les préceptes islamiques, les prophètes ne font pas d’erreurs qui empêchent les gens d’avoir confiance en eux.[15]

La nécessité

La nécessité du premier et du deuxième rang est évidente. Un homme qui était polythéiste pendant certains moments de sa vie, ne peut pas être aussi parfait que celui qui n’était jamais polythéiste et si un prophète fait des erreurs en recevant la révélation divine ou en la déclarant, les gens n’ont plus confiance en lui.[16]
Dans les autres rangs aussi, si les prophètes font des péchés ou ne pratiquent pas selon les ordres de Dieu, personne n’acceptera le message divin qu’ils leur transmettent.

Les preuves

Chaque rang de l’infaillibilité des prophètes a une preuve spéciale. On démontre certains rang par des raisons rationnelles et certains d’autres par des preuves du Coran et du hadith.

Si les gens savent qu’un prophète adorait des idoles avant sa prophétie, ils ne lui font plus confiance. Donc, ce prophète ne peut plus arriver au but qu’Allah lui a demandé.[17]
  • L’infaillibilité en recevant, en préservant et en déclarant la révélation aux gens
Le but principal pour lequel Allah a envoyé des prophètes, n’était que faire parvenir le message divin à tout le monde. Mais si un prophète n’est pas immaculé et fait des erreurs au moment où Allah lui transmet Ses messages, il ne pourra plus atteindre le but qu’Allah lui avait demandé. Si un prophète se trompe quand il déclare les messages divins, il ne restera rien de la révélation divine.[18]
  • L’infaillibilité dans la pratique religieuse
Une personne qui conseille les gens mais ne respecte pas ses conseils, il ne peut pas diriger les gens vers le droit chemin. Les gens acceptent normalement quelque chose à travers nos comportements pas à travers nos paroles. Alors si un prophète n’est pas immaculé et qu’il fait des péchés ou ne respecte pas les ordres divins, il ne pourra pas éduquer son peuple.[19]


Dans les autres rangs aussi ce qui est important c’est la confiance des gens en un prophète. Il est alors nécessaire que les prophètes ne fassent pas d’erreurs et de péchés pour que les gens puissent leur faire confiance.[20]

L’infaillibilité des Imams

La nécessité

Les Imams sont les successeurs du Prophète (s). Ils ont une grande responsabilité à l’égard du message divin qu’Allah avait envoyé à Son Prophète (s). Si les successeurs du Prophète (s) se trompent ou ne transmettent pas le message divin aux gens comme il faut, ou pratiquent d’une façon que les gens ne font pas confiance, ils ne peuvent plus atteindre le but pour lequel Allah avait envoyé l’islam.

Les rangs

On peut décrire deux sortes d’infaillibilité (‘ismat, l’immaculation) pour les Imams:

  • L’infaillibilité dans les pratiques religieuses
Un Imam ne néglige pas de faire des actes obligatoires, et ne fait jamais de péché.
Un Imam n’abandonne pas des actes conseillés et ne fait pas ceux qui sont déconseillés.
  • L’infaillibilité dans leur savoir
Concernant les enseignements religieux, ils ne font pas d’erreurs.
Ils perçoivent bien les intérêts des gens dans la société et dans les sujets politiques. Etant donné qu’ils sont responsables de diriger les gens vers le droit chemin, ils ne font aucune erreur.

Les preuves

Les raisons rationnelles

Allah a élu les Imams comme successeurs du Prophète Mohammad (s), pour protéger Sa religion devant toute altération, pour la transmettre aux gens d’une meilleure façon et pour guider l’humanité vers le droit chemin. Si les Imams ne sont pas immaculés, aucun des buts ci-dessus ne se réaliseront. Donc, le fait d’élire des Imams après le Prophète (s) ne sert à rien s’ils ne sont pas immaculés et ça serait en contradiction avec la sagesse divine.[21]

Les preuves dans les sources islamiques

Dans le Coran

Allah a dit dans le Coran:

« Ceux qui transgressent les lois d’Allah, ceux-là sont les Injustes ».[22]

D’après ce verset, le fait de transgresser les lois d’Allah et de commettre un péché, est considéré comme injustice et celui qui commet un péché est injuste. Dans un autre verset, Allah dit:

« Rappelez-vous quand le Seigneur éprouva Abraham par certaines prescriptions! Abraham les ayant accomplies, le Seigneur dit: « Je vais faire de toi un Imam pour les hommes ». « Feras-tu de même de ma descendance? » demanda Abraham. Mais le Seigneur dit: « Mon pacte ne vaudra point pour les injustes ».[23]

Selon ce verset, les injustes ne peuvent pas être des Imams. Alors les Imams sont ceux qui n’ont fait aucun péché durant leur vie.[24]

Allah a dit:

« Ô vous qui croyez! Obéissez à Allah! Obéissez au Messager et à ceux d’entre vous détenant l’autorité! »[25]

D’après les sources chiites, « ceux d’entre vous détenant l’autorité » sont les douze Imams.
Ce verset peut prouver l’infaillibilité des Imams, car Allah a ordonné aux gens d’obéir à ceux détenant l’autorité. S’ils n’étaient pas immaculés, Allah n’ordonnerait jamais de leur obéir. Car si on obéit à une personne qui n’est pas immaculée, on ne sait exactement pas quand elle fait des erreurs et quand elle est dans le bon chemin. Donc, quand Allah nous ordonne d’obéir à eux, ça prouve qu’ils sont immaculés.[26]

Allah a dit dans ce verset:

« Allah veut seulement écarter de vous la souillure! Ô membres de la maison du Prophète et Il veut vous purifier totalement! »[27]

D’après plusieurs hadiths authentiques dans les sources chiites et sunnites le mot Ahl Al-Bayt dans ce verset parle de quatre personnes: Ali, Fatima, Hassan et Husayn (a).
La purification dont Allah a parlé dans ce verset est une purification spéciale pour les Ahl Al-Bayt qui prouve qu’ils sont exempts de toute souillure.[28]

Dans le hadith

Le Prophète (s) a dit:

« Je vous ai laissé deux trésors, l’un est plus grand que l’autre. Tant que vous les suivez, vous ne vous égarerez pas; le Livre de Dieu (une corde étendue du ciel vers la terre) et ma famille, mes Ahl Al-Bayt. Sachez bien qu’ils ne se sépareront jamais jusqu’à ce qu’ils viennent auprès de moi à côté du bassin ».[29]

Ce hadith est une preuve très forte pour établir l’infaillibilité des Ahl Al-Bayt. Soulignons trois points importants dans ce hadith:

  1. D’après ce hadith, il faut obéir aux Ahl Al-Bayt comme on obéit au Coran.
  2. Le Coran et les Ahl Al-Bayt ne se sépareront jamais. Ça veut dire que les Ahl Al-Bayt ne font, ne disent et ne pensent jamais d’une façon qui est contre la révélation divine.
  3. Le fait de suivre l’ensemble du Coran et des Ahl Al-Bayt nous empêche de l’égarement.
  • Autres hadiths

A part le hadith ci-dessus, Il y plusieurs hadiths qui prouvent l’infaillibilité des Imams, comme: « Ali est avec la vérité et la vérité est avec Ali »[30] ou les hadiths concernant l’amitié et l’amour envers les Ahl Al-Bayt (a).[31]

L’infaillibilité des anges

Les anges ne font aucun péché. Mais ça ne vient pas du fait qu’ils sont libres, car les anges ne peuvent faire aucun péché. Alors que quand on parle de l’infaillibilité des prophètes et des Imams, on croit qu’ils ne font aucun péché bien qu’ils en sont capables.[32]

Références

  1. Misbâh Al-Munîr, Fayyûmî, p 414
  2. Lisân Al-Arab, Ibn Manzûr, v 12 p 405
  3. Rasâ'îl Al-Sharîf Al-Murtadâ, p 326
  4. Al-Bâb Al-Hâdî 'Ashr, Hillî, p 9
  5. Muhadirât fi Al-Ilâhîyyât, p 276
  6. Kashf Al-Murâd, Hillî, p 494
  7. Falsafe wahy wa Nubuwwat, Ray Shahri, p 210
  8. Falsafe wahy wa Nubuwwat, Ray Shahri, p 215
  9. Râh wa Râhnama Shinâsî, Misbâh, p 119
  10. Kalâm Falsafî, Qarâmalikî, p 388-390
  11. Sharh Al-Maqâsid, Taftâzâni, v 5 p 50
  12. Sharh Al-Maqâsid, Taftâzâni, v 5 p 50
  13. An-Nukat Al-'I'tiqadîyya, Mufid, p 35
  14. Man lâ Yahduruhu Al-Faqîh, Sadûq, v 1 p 360
  15. Usûl Al-Kâfî, Kulaynî, v 1 p 25-31
  16. Amuzesh Aqa'îd, Misbâh Yazdî, p 193-194
  17. Al-Mîzân, Tabâtabâ'î, v 2 p 138
  18. Râh wa Râhnamâ Shinâsî, Misbâh Yazdî, p 153-154
  19. Kashf Al-Murâd, Hillî, p 394
  20. 'Adam Sahw Al-Nabî, p 29-30
  21. Qawâ'id Al-Marâm fi 'ilm Al-Kalâm, Bahrânî, p 178-179
  22. Le Coran, s 2 v 229
  23. Le Coran, s 2 v 124
  24. Al-Shâfî, Sharîf Al-Murtadâ, v 3 p 141
  25. Le Coran, s 4 v 59
  26. Dala'il Al-Sidq, Muzaffar, v 2 p 17
  27. Le Coran, s 33 v 33
  28. Al-Mîzân, v 16 p 310
  29. Musnad Ahmad, v 3 p 59
  30. Musnad Abî Ya'lâ, v 2 p 318
  31. Uyûn Akhbâr Al-Ridâ, Sadûq, v 2 p 57
  32. Tafsîr Némûné, Makârim, v 17 p 304