Mûsâ Mubarqa'

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher
Mûsâ b. Muhammad b. 'Ali b. Ridâ
Description de cette image, également commentée ci-après

L’entrée de mausolée de Mûsâ Mubarqa’

Fils de l’Imam al-Jawâd (a)
Surnom(s) Abû Ahmad ; Abû Ja'far
Titre(s) Mubarqa'
Naissance 210 H
Médine
Décès H
Qom ; Iran
Âge 86 ans
Famille
Père Imam al-Jawâd (a)
Mère Samâna Maghribîyya
Frère(s) Imam al-Hâdî (a)
Sœur(s)
  • Zaynab
  • Umm Muhammad
  • Maymûna

Informations religieuses
Rôles importants Savant ; L’expert dans les sciences du hadith

Les successeurs du Prophète (s)

L'Imam AliL'Imam HassanL'Imam Hussayn
L'Imam SajjadL'Imam BaqirL'Imam Sadiq
L'Imam KadhimL'Imam RidhaL'Imam Jawad
L'Imam HadiL'Imam Hassan Al-AskariL'Imam Mahdi

Mûsâ Mubarqa (en arabe : موسى المبرقع) fut le fils de l'Imam al-Jawâd (a) (le neuvième Imam des chiites) et le petit frère de l'Imam al-Hâdî (a) (le dixième Imam).

C'est une personnalité scientifique bien réputée qui a rapporté beaucoup des hadiths de son père.

Il est mort en 296 H. et enterré dans la ville de Qom en Iran.

Son titre

Son vrai nom est Mûsâ b. Muhammad, mais on le nomma Mûsâ Mubarqa', puisqu'il couvrait son visage avec un masque (burqa') afin de ne pas être reconnu.

Il a également des surnoms comme Abû Ahmad, Abû Ja'far.

Son mausolée et Chehel Akhtarân

Il est enterré à Qom, et son mausolée, situé dans le quartier de Chihil Akhtarân (les quarante étoiles) est lieu de pèlerinage bien fréquenté par les chiites.

De nombreux membres de la famille de Mûsâ Mubarqa' (ses enfants et ses petits enfants) sont enterrés à côté de la tombe de ce dernier ; c'est pour cela qu'on appelle son mausolée Chihil Akhtarân (les quarante étoiles). Précisons que les noms de 14 personnes parmi eux sont mentionnés dans le livre de l'histoire de Qom[1].

Sa naissance et sa mort

Il parait qu'il est né deux ans après la naissance de l'Imam al-Hâdî (a), à Médine, et avait vécu dans cette ville jusqu'à la fin de la vie de son père, l'Imam al-Jawâd (a).

Il est mort en 296 H dans la ville iranienne de Qom [2].

Sa lignée

Mûsâ b. Muhammad b. Ali b. Ridâ, est donc comme nous avons dit plus haut, le fils du neuvième Imam des chiites. Sa mère est Samâna Maghribîyya, qui est également la mère de l'Imam al-Hâdî (a).

Sa mère est bien reconnue par ses prééminences, et l'Imam al-Jawâd (a) avait dit à propos d'elle qu'elle faisait partie des femmes de Paradis auxquelles Satan n'ose pas s'approcher[3].

Il est rapporté également que Mûsâ, dans sa bonne humeur, ressemblait à sa mère[4].

Compilateur de hadith

Mûsâ fut une personnalité scientifique importante et un traditionniste reconnu. Il a rapporté de nombreux hadiths de son père.

Le Cheikh at-Tûsî dans son livre Tahdhib, ainsi que le Cheikh al-Mufîd dans son livre al-Ikhtisâs, également Ibn Shu'ba al-Harrânî dans son livre Tuhaf al-'Uqûl ont cité des hadiths rapportés par lui.

Son statut scientifique est aussi manifeste à travers une lettre que Yahyâ b. Aktham lui avait écrit dans laquelle il lui pose des questions très pointues.

Galerie des photos

Voir aussi

Références

  1. Qummi, Hasan. b. Muhammad b. Hasan, 378 H., Târikh e Qom (histoire de Qom)
  2. Hasan b. 'Ali Hârranî, Tuhaf al-'Uqûl, p.476; 'Atarudi, Azizullah, Musnad al-Imam al-Jawâd, p.84, 85
  3. Rayâhîn al-Shari'a, vol.3, p.23
  4. Majlisï, Bihâr al-anwâr, vol.50, p.123