Mughiyra b. Shu'ba

De Wiki Shia
(Redirigé depuis Mughayra b. Shu'ba)
Aller à : navigation, rechercher
Mughiyra b. Shu'ba
Présentation
rôle Compagnon du Prophète
Nom(s) Mughyira b. Shu'ba b. Abî 'Amir b. Mas'ûd
Surnom(s)
  • Abû 'îsâ
  • Abû 'Abd Allah
Naissance 2 ou 3 ans après Bi'that / 612 ou 613
Décès 50 h.l. / 670
Kûfa
Origine Membre de la tribu Thaqîf
Pays de résidence Arabie Saoudite
Famille
Généalogie Mughiyra b. Shu'ba b. Abî 'Amir b. Mas'ûd
Père Shu'ba b. Abî 'Âmir b. Mas'ûd
Califat

Informations religieuses
Conversion à l'islam 5 h.l. / 626-7
Rôles importants

Les successeurs du Prophète (s)

L'Imam AliL'Imam HassanL'Imam Hussayn
L'Imam SajjadL'Imam BaqirL'Imam Sadiq
L'Imam KadhimL'Imam RidhaL'Imam Jawad
L'Imam HadiL'Imam Hassan Al-AskariL'Imam Mahdi

Mughiyra b. Shu'ba (en arabe: مُغِیرَة بن شُعبَة ) fut un des compagnons du Prophète Muhammad (s) qui a participé au fameux événement de l'agression à la maison de Fatima (a). Il a été nommé gouverneur de Bahreïn, Bassorah et Kûfa par l'ordre de 'Umar b. Khattâb. Plus tard à l'époque du Mu'âwîya, il est devenu le gouverneur de Kûfa. D'après les récits historiques, Mughiyra maudissait 'Ali b. Abî Tâlib (a) et ses chiites dans la mosquée de Kûfa. Abû Lu' Lu' l'assassin de 'Umar b. Khattâb était l'esclave de Mughiyra.

Lignage, naissance et mort

Mughiyra b. Shu'ba b. Abî 'Amir b. Mas'ûd fut un membre de la tribu Thaqîf. Abû 'îsâ ou Abû 'Abd Allah était le Kunya de Mughiyra.[1] Il est né en 2ème ou 3ème année après la révélation (Bi'that)[2] (612 ou 613) et est mort à Kûfa en 50 H.l. (670).[3] Dans les sources historiques, il est décrit comme un homme malin.[4]

À l'époque du Prophète Muhammad (s)

Mughiyra s'est converti à l'islam en 5 H.l. (626-7). Il était présent lors du traité de paix de Hudaybîyya et lors de l'allégeance de Ridwân.[5] Durant la 9ème année de la révélation (630-31), après la conversion de la tribu Thaqîf à l'islam, Mughiyra et Abû Sufyân sont partis, sous l'ordre du Prophète Muhammad (s), à Tâ'if et ont cassé al-Lât, une des idoles importantes des polythéistes de la Mecque.[6]

Après le décès du Prophète Muhammad (s)

Selon Shaykh Mufîd, Mughiyra b. Shu'ba a joué un rôle dans l'attaque à la maison de Dame Fâtima (a) afin de forcer 'Alî b. Abî Tâlib (a) et ses proches compagnons pour prêter serment d'allégeance au premier calife, Abû Bakr.[7] Selon al-Ihtijâj, Imam Hasan (a) le lui reprocha lors d'une conversation, lui disant :

Ce fut toi qui as frappé Fâtima (a) si fort que cela la blessa et conduit à l'avortement de l'enfant (Muhsin b. 'Alî) qu'elle portait dans ses entrailles.[8]

À l’époque des califes

Mughiyra a particpié à certaines batailles durant l'époque des deux premiers califes (Abû Bakr et 'Umar b. Khattâb); par exemple il a participé à la bataille de Yamâma contre les partisans de Musaylima (celui qui s'est autoproclamé prophète en l'an 10 h.l.), et à la bataille de Yarmûk contre les Romains. Il a également participé aux conquêtes de Shâm (Syrie) et de l'Irak.[9]

'Umar b. Khattâb, comme nous l'avons dit plus haut, a nommé Mughiyra gouverneur de Bahreïn, mais les habitants de Bahreïn ont refusé son autorité. Par conséquent, 'Umar l'a destitué et l'a envoyé à Bassorah en tant que gouverneur. Mais cela n'a pas duré longtemps, quelques personnes ont témoigné que Mughiyra avait commis l'adultère, 'Umar l'a alors déposé, puis l'a nommé gouverneur de Kûfa.[10] Il est considéré parmi les premiers qui ont appelé 'Umar b. Khattâb, Amîr al-Mu'minîn.[11] Selon des sources, Abû Lu' Lu', celui qui a tué 'Umar b. Khattâb, était esclave de Mughiyra.[12]

Lorsque Othman b. 'Affân est arrivé au pouvoir, il a destitué Mughiyra du gouvernement de Kûfa,[13] un an plus tard, il l'a envoyé en Arménie et en Azerbaïdjan en tant que préfet.[14]

A l’époque de 'Alî b. Abî Tâlib (a), Mughiyra n'a pas prêté le serment d'allégeance à l'Imam (a) et n'a pas participé aux batailles non plus.[15] Après l'événement de l'Arbitrage (lors de la bataille de Siffîn). En revanche, il a fait allégeance avec Mu'âwîya et il fut de nouveau nommé gouverneur de Kûfa où il vécut jusqu'à la fin de sa vie (50 h.l. / 670).[16] Au cours des événements qui ont abouti au Traité de paix d'Imam Hasan (a) avec Mu'âwîya, il faisait partie des gens que Mu'âwîya avait envoyés auprès de l'Imam Hasan (a) pour lui apporter son message.[17]

Selon les sources historiques, Mughiyra était parmi les premiers qui ont proposé la succession de Yazîd b. Mu'âwîya[18]. Dans ces sources, la date de cette proposition est mentionnée l'an 56 H.l. (676), tandis que Mughiyra est décédé en 50 H.l. (670). Cette information ne peut pas alors être juste.

Opposition contre 'Ali b. Abî Tâlib (a)

Le nom de Mughiyra est mentionné parmi les ennemis de l'Imam 'Alî (a), et ceux qui le maudissaient[19] Lorsqu'il fut nommé gouverneur de Kûfa par Mu'âwîya, il prononçait des discours dans la mosquée de Kûfa lors desquels, il maudissait l'imam 'Ali (a) et ses chiites.[20]

Références

  1. Ibn Hajar ‘Asqalânî, v6, p156; Miqrîzî, v6, p162
  2. Dîyârbakrî, v1, p293
  3. Ibn Hajar ‘Asqalânî, v6, p157; Miqrîzî, v6, p162
  4. Ibn Hajar ‘Asqalânî, v6, p156
  5. Ibn Hajar ‘Asqalânî, v6, p156; Miqrîzî, v6, p162
  6. Tabarî, v3, p99
  7. Shaykh Mufîd (B), p117; Shaykh Mufîd (A), p186; Tabarsî, v1, p83-84
  8. Tabarsî, v1, p278
  9. Ibn Hajar ‘Asqalânî, v6, p156
  10. Dhahabî, v4, p121; Ibn Hajar ‘Asqalânî, v6, p157; Miqrîzî, v6, p162
  11. Ibn Hajar ‘Asqalânî, v6, p157
  12. Dîyârbakrî, v2, p181; Ibn Sa‘d, v3, p266
  13. Tabarî, v4, p244; Ibn Hajar ‘Asqalânî, v6, p157
  14. Ibn A‘tham, v2, p346
  15. Dhahabî, v4, p121
  16. Ibn Hajar ‘Asqalânî, v6, p157
  17. Ya‘qûbî, v2, p215
  18. Tabarî, v5, p301-302; Ibn Athîr, v3, p503-504
  19. Thaqafî, v2, p516
  20. Isfahânî, v17, p90; Ibn Kathîr Damishqî, v8, p50

Bibliographie

  • Dhahabî, Târîkh al-’Islâm va Vafayât al-Mashâhîr va al-’A‘lâm, Beyrouth, Dâr al-Kitâb al-‘Arabî, ed. 2, 1409 h.l.
  • Dîyârbakrî, Târîkh al-Khamîs fî ’Ahvâl ’Anfus an-Nafîs,Beyrouth, Dâr as-Sâdir, s.d.
  • Ibn A‘tham, al-Futûh, Beyrouth, Dâr al-’adhvâ‘, 1411 h.l.
  • Ibn Athîr, al-Kâmil fî at-Târîkh, Beyrouth, Dâr Sâdir, 1385 h.l.
  • Ibn Hajar ‘Asqalânî, al-’Isâba fî Tamyîz as-Sahâba, Beyrouth, Dâr al-Kutub al-‘Ilmîyya, 1415 h.l.
  • Ibn Hazm Andulusî, Jumhura ’Ansâb al-‘Arab, Beyrouth, Dâr al-Kutub al-‘Ilmîya, 1418 h.l.
  • Ibn Kathîr Damishqî, al-Bidâya va an-Nihâya, Beyrouth, Dâr al-Fikr, s.d.
  • Ibn Sa‘d, at-Tabaqât al-Kubrâ, Beyrouth, Dâr al-Kutub al-‘ilmîyya, ed. 2, 1418 h.l.
  • Isfahânî, Abû al-Faraj, al-’Aghânî, Beyrouth, Dâr al-’ihyâ’ at-Turâth al-‘arabî, 1415 h.l.
  • Miqrîzî, Taqî ad-Dîn, ’imtâ‘ al-’asmâ‘ bimâ li-n-Nabî min al-’ahvâl va al-’amvâl va al-Hafda va al-Matâ‘, Beyrouth, Dâr al-Kutub al-‘ilmîyya, 1420 h.l.
  • Shaykh Mufîd (Attribué à), al-’Ikhtisâs (A), Qom, Congrès de Shaykh Mufîd, 1413 h.l.
  • Shaykh Mufîd, al-Jamal va an-Nusra Li-sayyid al-‘itara fî Harb al-Bassorah (B), Qom, Kungira Shaykh Mufîd, 1413 h.l.
  • Tabarî, Târîkh al-’umam va al-Mulûk, ed. 2, Beyrouth, Dâr al-Turâth, ,1378 h.l.
  • Tabarsî, al-’Ihtijâj ‘Alâ ’Ahl al-Lijâj, Mashhad, Murtadhâ, 1403 h.l.
  • Thaqafî, Ibrâhîm b. Muhammad , al-Qârât, Qom, Dâr al-Kitâb, 1410 h.l.
  • Ya‘qûbî, Târîkh Ya‘qûbî, Beyrouth, Dâr Sâdir, s.d.