Nuit d'al-Qadr

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher

La Nuit d'al-Qadr (en arabe : لیلة القدر) ou laylat al-Qadr, traduit en français La nuit de la destinée ou la Nuit du destin, est la nuit la plus importante de l'année chez les musulmans. On ne sait pas très précisément quelle est la date exacte de cette nuit dans l'année; mais d'après les croyances chiites elle est éventuellement une des nuits du mois de Ramadan,

Quelle date dans l'année

D'après les croyances chiites elle est située parmi une des nuits du 19, du 21 ou du 23 de ce mois.

D'après une tradition du Neuvième Imam, Muhammad al-Jawâd, la Nuit du destin est la nuit du 23 du mois de Ramadan. "Lorsqu'arrive le mois de Ramadan, récite chaque nuit cent fois, la sourate de la fumée (Sourate ad-Dukhân) et la nuit du 23 du mois, tu verras se vérifier ce sur quoi tu viens m'interroger" [1].

Sachant que les 19 et 21 Ramadan sont également les nuits où l'Imam 'Ali (a) a été frappé et mort en martyre, l'importance accordée à ces nuits est très cruciale parmi les chiites. Il existe également une tradition d'après laquelle cette nuit correspond le 15 du mois de Sha'bân.

Parmi les sunnites, on croit au 27e de Ramadan comme la nuit d'al-Qadr.

Laylat al-Qadr dans le Coran

Article connexe : Sourate al-Qadr.

Dans le Coran, cette nuit a été mentionnée dans deux sourates, à savoir la Sourate al-Qadr et la Sourate ad-Dukhân.

C'est la nuit, durant laquelle d'abord le Coran est descendu. Le deuxième verset de la Sourate al-Qadr : "Nous l'avons fait descendre durant la Nuit de la Destinée".

Importance de cette Nuit

C'est donc la nuit durant laquelle le Prophète Muhammad (s) recevait la Révélation. Mais selon toute une série de traditions, l'Imam reçoit les destinées des créatures durant cette importante nuit.[2]. Les révélations reçues pendant cette Nuit sont deux sortes : d'abord les informations concernant les événements qui auront lieu pendant l'année, d'une Nuit du Décret à l'autre, ensuite les sens profonds (ma'âni) et les explications détaillées (tafâsir) de ce que l'Imam sait déjà, mais sous une forme "condensée" (mujmal)[3].

Voir également

Sourate al-Qadr

Sourate ad-Dukhân

Les pratiques des nuits d'al-Qadr

Références

  1. Voir : Amir-Moezzi, 2007, P. 179
  2. voir: Basâ'ir ad-Darajât, section 5, bâb, 3, p. 220-225
  3. Amir-Moezzi, 2007, p. 179