Les Quatre Livres

De Wiki Shia
(Redirigé depuis Qutre livres)
Aller à : navigation, rechercher
Les Quatre Livres

Les Quatre Livres (en arabe : الكتب الأربعة ‎al-Kutub al-Arbaʿa) ou Les Quatre Principes[1] sont les noms d’un ensemble de livres de hadith importants pour les chiites. Ces livres, après le Coran sont, considérés comme principales sources doctrinales et juridiques chiites.

Ces quatre livres sont constitués de al-Kâfi, Tahdhib (Tahdhib Al-Ahkâm), al-Istibṣâr (Al-Istibsâr fi mâ ikhtalaf min al-akhbâr) et Man Lâ Yahduruh al-Faqîh.

Authenticité des Quatre Livres parmi les Chiites

Les chiites considèrent ces quatre livres comme les sources les plus authentiques des hadiths islamiques ; cependant, cela ne signifie pas qu'ils considèrent comme obligatoire d'agir selon tout ce qui est rapporté dans ces livres. Pour cette raison, les savants chiites écrivirent plusieurs exégèses sur ces quatre livres et cherchèrent l'authenticité des contenus et des chaînes de transmission des hadiths rapportés dans ces livres.

Al-Kâfî

Article connexe : Al-Kâfî (livre).

Ce livre est connu sous le nom al-Kâfi et a été écrit par Cheikh Abû Ja’far al-Kulaynî (mort en 329 de l’hégire), durant l’occultation mineure. al-Kâfi contient quelque 16 000 hadiths et comprend trois parties générales : Usûl, Furû’ et Rawḍa.

La première partie, Usûl al-Kâfî, comprend les hadiths doctrinaux. La seconde, al-Furû’ al-Kâfî, portent sur les hadiths liés aux prescriptions pratiques et à la jurisprudence et Rawdat al-Kâfi concerne plutôt les hadiths liés à la morale et aux conseils moraux.[2]

Tahdhib al-ahkâm

Article connexe : Tahdhib Al-Ahkâm (livre).

Il est écrit par Cheikh at-Tâ'ifa, Abû Ja’far Muhammad b. Hasan at-Tûsî (mort en 460 de l’hégire).

Le livre constitue l’une des plus prestigieuses références de hadiths chiites et le troisième des quatre livres. Il englobe des hadiths liés à la jurisprudence et aux préceptes religieux attribués aux membres immaculés de la famille du prophète (s).

Cheikh at-Tûsî a élaboré le livre à la demande du Cheikh al-Mufîd et pour expliquer le livre écrit par ce dernier nommé Al Muqqanna’a.

Il s’est contenté dans ce livre de définir les branches et les préceptes religieux, depuis la purification rituelle jusqu’à la quotité du prix du sang (diyât). Les titres du livre suivent l’ordre employé dans al-Muqqanna’a.

Tahdhib Al-Ahkâm comprend 393 chapitres et 13 590 hadiths. Ce livre se clôt par les Mashîkha (professeur de hadith). On entend par Mashîkha, la bibliographie des livres cités par Cheikh at-Tûsî.[3]

Al-Istibsâr fi mâ ikhtalaf min al-akhbâr

Ce livre aussi a été écrit par Cheikh at-Tûsî (mort en 460 de l’hégire). Il a écrit ce livre après Tahdhîb Al-Ahkâm et à la demande de certains de ses élèves.

Cheikh n’a introduit dans son livre que des hadiths liés aux différents débats jurisprudentiels et qui contredisent d’autres hadiths. C’est pourquoi, ce livre ne comprend pas tous les débats jurisprudentiels.

Cheikh at-Tûsî a d’abord cité des hadiths qu’il considère comme pertinent et fiable, puis ceux qui s’y opposent et enfin il a essayé d'apporter des discussions et débats afin de les examiner tous.

Le livre commence, comme les autres livres de jurisprudence, par un chapitre sur la purification rituelle et se termine par un chapitre sur la quotité du prix du sang(diyât). Ce livre englobe 5 511 hadiths.[4]

Man la yahdhuruhu Al-Faqîh

Ce dernier livre a été écrit par le Cheikh as-Sadûq, Abû Ja’far Muhammad b. Ali b. Husayn b. Babiwayh al-Qummî (mort en 381 de l’hégire).

Ce livre comprend quelque 6 000 hadiths en rapport avec les débats sur la jurisprudence et les préceptes pratiques. Le trait caractéristique du livre réside dans ce que le Cheikh as-Sadûq écrit, a savoir les hadiths qu’il considérait comme véridiques et sur lesquels il basait ses fatwâs.[5]

Références

  1. Voir le Dictionnaire de Dehkhodâ, Quatre principes
  2. Mudîr Shânichî, Kâzim, Histoire des Hadiths, p 116-119, Téhérân, Intishârât Samt, 1377 HS
  3. Modir Shânetchi, Histoire des Hadiths, pp. 138-140
  4. Mudir Shânetchi, Histoire des Hadiths, pp. 148-150
  5. Modir Shânetchi, Histoire des Hadiths, pp. 130-135

Bibliographie

  • Modir Shânetchi, Kâẓem, Histoire des Hadiths, éd. SAMT, Téhéran, 1377 (1998)