Sourate Al-Ahqâf

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher

Sourate Al-Ahqâf (en arabe: سُوْرَةُ الْأَحْقَافِ) est la 46ème sourate du Coran (Sourate XLVI.). Le nom de cette sourate est tiré du verset 20. Il s'agit d'une sourate mecquoise dans laquelle le récit du peuple de 'Âd est raconté. Elle est la 7ème et la dernière sourate de celles dites hâmimat, et la 27ème sourate des 29 sourates commençant par les lettres coupées.

La sourate

Cette sourate est une sourate mecquoise, elle est la 46ème sourate dans l'ordre du Livre du Coran et la 66ème sourate dans l'ordre de la révélation.

Elle est la 27ème sourate de celles commençant par les lettres coupées (muqata'ât), et la 7ème et dernière des sourates dites hâmimât.

Elle contient 35 verset, 648 mots et 2668 lettres.

Le nom de la sourate

Le nom de cette sourate est tiré du verset 20, et le récit du peuple Âd, c'est à dire le peuple dont le prophète fut Hûd (a) (verset 21-26). Dans ce récit Ahqâf se référe à "la terre sableuse", où vivait ce peuple.

Les vertus de la sourate

Il y a des vertus importantes attribuées à la sourate Al-Ahqât dont une parole attribué à l'Imam Sâdiq :

"Celui qui lit la sourate Al-Ahqâf toutes les nuits ou tous les vendredis, Dieu lui enlèvera la peur dans ce monde et le protégera de la peur lors de la Résurrection[1].

Il y a également un hadith attribué au Prophète à propos des vertus de cette sourate :

"Celui qui lit la sourate Al-Ahqâf, une dizaine de bonnes qualités (hasanah) lui seront offerts, une dizaine de ses péchés sera effacé et une dizaine de degré [élevés] sera rajouté à son statut"[2].

D'autres vertus de cette sourate d'après les hadiths chiites sont les suivants :

  • Sa lecture augmente l'amabilité et la bonne apparence de la personne. L'Imam Sâdiq dit: " Si on écrit la sourate et on lave cette écriture avec l'eau de la source de Zamzam et on boit cette eau, cela renforce l'amabilité de la personne et augment la force de sa mémoire"[3].
  • Sa lecture renforce la force physique : le Prophète dit : " si on écrit la sourate [sur un papier] et on le porte sur soi ou on l'accroche à un nouveau-né, ou si on lave cette écriture et on boit l’eau de ce lavage, cela donne un corps sain et fort à la personne et protège l'enfant des dangers "[4].
  • Il est également dit que sa lecture (3 fois) libère la personne des difficultés et des problèmes[5].

Le contenu de la sourate

Les propos principaux de la sourate sont : la question de Ma'âd (Résurrection) ; les descriptions des états des croyants et ceux des incroyants dans l'au-delà ; les conseils pour effectuer de bonnes œuvres notamment à l'égard des parents ; une remarque sur le fait que la création du ciel et de la terre avait bien un objectif supérieur et n'a pas été faite inutilement, et que Dieu qui a créé le ciel et la terre est bien capable aussi de ressusciter les morts et leurs redonner l’âme.

Voir aussi

Coran

Références

  1. Tafsir Nemuneh, vol.4, p.422, Jami' al-Tafâsir
  2. Majma' al-Bayân, vol.9, p.136
  3. Mustadrak al-Wasâ'il, vol. 4, p. 313
  4. Tafsir al-Burhân, vol. 5, p.35
  5. Darmân ba Qur'ân, p.97