Sourate As-Sajda

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher

Sourate As-Sajda (en arabe: سُوْرَةُ السَّجْدَةِ) est la XXXII. sourate du Coran (Sourate XXXII.). Le titre de la sourate est traduit en français : La Prosternation. Cette sourate est la 18ème sourate des 29 sourates coraniques commençant par les lettres coupées; et la 7ème (la dernière sourate) commençant par les lettres mystérieuses coupées de A.L.M (الم‌).

Le nom de la sourate

Cette sourate est appelée Sajda, en français : "La prosternation" à cause du verset 15 dont la lecture exige une prosternation obligatoire. Son titre est ainsi tiré du verset 15 de la sourate[1]. En lisant ou en écoutant le verset 15 de ce verset donc le croyant devrait faire une prosternation auprès de Dieu.

A ce propos il est bon à noter que cette sourate est la première des sourates dites 'azâ'im (عزائم) qui constituent 4 sourates coraniques dont la lecture et l'écoute exige une prosternation obligatoire. Sinon, dans l'ensemble du Coran il y a 10 autres sourates dont la lecture ou l'écoute exige une prosternation conseillée et non pas obligatoire.

Un autre nom de la sourate est mazâji' (مضاجع) tiré du verset 16 de la sourate.

La Sourate

Elle est la 18ème sourate du Coran commençant par les lettres coupées et la septième (et la dernière) sourate des sourates dites lâmat commençant par les lettres mystérieuses de A.L.M. (الم).

Elle est la 32ème sourate dans l'ordre du Livre du Coran et la 75ème sourate dans l'ordre de la révélation.

C'est une sourate mecquoise avec 30 versets (ou de 29 versets d'après l'avis de certains lecteurs). Elle contient 375 mots et 1564 lettres.

Au niveau de la taille, elle fait partie des sourates al-mathâni et relativement petites du Coran constituant moins d'un hizb coranique.

Le contenu de la sourate

Les propos de cette sourate sont: la Création de la terre, le ciel et l'ensemble de l'univers durant six jours; la Création de l'Homme à partir de l'argile et la Création de la lignée de l'Homme; les questions de l'Unicité divine, le Ma'âd et la Résurrection, etc.

Voir aussi

Coran

Références

  1. R. Blachère, 1996, p. 441