Sourate Luqmân

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher
Ar-Rûm Sourate Luqmân As-Sajda
سوره لقمان.jpg
Nombre de la sourate : 31
Juz' : 21
Révélation
Ordre de la révélation : 57
Mecquoise/Médinoise : Mecquoise
Statistiques
Nombre des versets : 34
Nombre des mots : 550
Nombre des lettres : 2171

Sourate Luqmân (en arabe : سُوْرَةُ لُقْمَان) est la 31e sourate du Coran (Sourate XXXI.). Il s'agit d'un sourate mecquoise située dans le chapitre (Juz’) 21. Cette sourate s'appelle « Luqmân » car elle mentionne le nom de Luqmân et ses conseils à son fils. Son nom a été transcrit en français « Loqman ».[1]

Dans la Sourate Luqmân nous lisons la vie de Luqmân et ses paroles moraux et sages, et aborde également des questions telles que l'Unicité de Dieu, les attributs des bienfaiteurs, les attributs des dénégateurs et des despotes, invitation à Taqwâ et description du Jour du Jugement.

Elle est la 17ème sourate des 29 sourates commençant avec les lettres coupées et la 6ème sourate des sept sourates dites Lâmât (لامات) commençant avec les lettres mystérieuses et coupées de A.L.M. (en arabe : الم‌).

Le verset 19 qui donne l'un des conseils de Luqmân à son fils et le verset 22 appelé « Urwat al-Wuthqâ » sont parmi des versets célèbres de cette sourate. Dans l'interprétation du verset six de cette sourate, les juristes chiites ont mentionné des discussions sur « Lahw al-Hadîth » (plaisants discours ou textes futiles) et Ghinâ (chant et musique).

À propos des mérites de récitation de cette sourate, il est mentionné que quiconque récite la sourate Luqmân, sera un ami avec Luqmân au Jour du Jugement et sera récompensé dix fois d'une personne qui accomplis le bien et évite le mal.

Présentation

Nomination

Le nom Loqman est tiré du verset 12 de la sourate. le terme « Luqmân » est mentionné deux fois dans cette sourate et nulle part ailleurs dans aucune autre sourate du Coran. Dans cette sourate nous lisons les conseils sages et moraux de Luqmân à son fils (les versets 13 à 19) ; C’est pourquoi que cette sourate s'appelle Luqmân.

Lieu et ordre de la révélation

Sourate Luqmân est la 31e sourate dans l'ordre du Livre de Coran et la 57e sourate dans l'ordre de la révélation. Il s'agit d'un sourate mecquoise située dans le chapitre (Juz’) 21. Toutefois certaines exégèses coraniques considèrent que dans cette sourate, les versets 3 et 26 sont des additions médinoises [2].

Nombre de versets

Elle est constituée de 34 versets. Elle contient 550 mots et 2171 lettres. Elle fait partie des sourates al-mathânî et comprend moins d'un hizb coranique. Elle est la 17ème sourate des 29 sourates commençant avec les lettres coupées et la 6ème sourate des sept sourates dites Lâmât (لامات)‌ commençant avec les lettres mystérieuses et coupées de A.L.M. (en arabe : الم‌).

Contenu

Dans cette sourate nous lisons d'abord un ensemble de descriptions des caractéristiques des croyants purs (muttaqîn), de ceux qui nient le Jour de la Résurrection (munkirîn) et des oppresseurs (mustakbirîn). Nous y lions ensuite l'histoire de Loqman et dix paroles sages attribuées à lui. Et à la fin, la sourate appelle à la peur de Dieu et avertit les gens pour qu'ils ne se laissent pas séduire par le monde terrestre en indiquant l'état incroyable du jour de la Résurrection où même le père et le fils ne pourraient pas s’entraider.

Comme la plupart des sourates mecquoises, la sourate Luqmân contient généralement une invitation à la sagesse et à la moralité dans le cadre de l'unicité divine, de la conviction en Résurrection et du respect des principes généraux du droit religieux. Les sujets mineurs abordés dans cette sourate sont les suivants :

  • Mentionner la gloire et l'importance du Coran pour guider les êtres humains ;
  • Classer les êtres humains en hommes de bienfaisance et en despotes et mentionner leur destin ;
  • Discours sur les créatures de Dieu ;
  • Conseils et consultations de Luqmân à son fils à propos du l'unicité divine et du rejet du polythéisme, du respect des parents et de leur obéissance, établissement de la [prière], commander au bien et interdire le mal, patience, humilité, refus de l’arrogance et discours indulgents ;
  • Arguments en faveur de la croyance en Résurrection ;
  • Mentionner la connaissance spécifique à Dieu, telle que l'heure du décès et l'occurrence du Jour du Jugement.

Circonstance de la révélation de quelques versets

Acheteur de Lahw al-Hadîth (verset 6)

À propos de la révélation du verset 6 de cette sourate, deux circonstance de la révélation ont été mentionnées :

وَمِنَ النَّاسِ مَن يَشْتَرِ‌ي لَهْوَ الْحَدِيثِ لِيُضِلَّ عَن سَبِيلِ اللَّـهِ بِغَيْرِ‌ عِلْمٍ وَيَتَّخِذَهَا هُزُوًا ۚ أُولَـٰئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ مُّهِينٌ ﴿٦﴾
Et, parmi les Hommes, il est [quelqu'un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du Chemin d'Allah et pour prendre [ce Chemin] en raillerie. Ceux-là auront un Tourment avilissant.
Le Coran, Sourate XXXI., Verset 6 ; Traduction du Coran, Régis Blachère, p.436.
  • Certains ont dit que le verset avait été révélé à propos de Nadr b. Hârith. Il se voyageait en Iran pour le commerce, apprenait leurs histoires et les racontait pour les membres da la tribu Quraysh. Puis il disait :
« Muhammad vous raconte les histoires de ʻÂd et de Thamûd et je vous raconte les histoires de Rustam et Esfandyar ».

Par conséquent, les Qurayshites cessèrent d'entendre le Coran et lui écoutaient.

  • D'autres ont considéré la révélation du verset à propos d'un homme Qurayshite qui avait acheté une servante qui chantait et que les gens allaient l'entendre chanter et n'écoutaient pas le Prophète (s). D'autres ont envisagé ce verset sur ceux qui sont allés acheter des servantes chanteuses.

Science illimitée de Dieu (verset 27)

وَلَوْ أَنَّمَا فِي الْأَرْ‌ضِ مِن شَجَرَ‌ةٍ أَقْلَامٌ وَالْبَحْرُ‌ يَمُدُّهُ مِن بَعْدِهِ سَبْعَةُ أَبْحُرٍ‌ مَّا نَفِدَتْ كَلِمَاتُ اللَّـهِ ۗ إِنَّ اللَّـهَ عَزِيزٌ حَكِيمٌ ﴿٢٧﴾
Si ce qui est arbre sur la terre formait des calames et si la mer, grossie encore de sept autres mers [était de l'encre, calames et encre s'épuiseraient mais] les arrêts (kalima) d'Allah ne s'épuiseraient point. Allah est puissant et sage. ﴾27﴿
Le Coran, Sourate XXXI., Verset 27 ; Traduction du Coran, Régis Blachère, p.439.

Le verset vingt-sept de cette sourate a été révélé au sujet du dialogue des Rabbins juifs de Médine avec le Prophète (s) au sujet du verset quatre-vingt-cinq de la 17e sourate du Coran , (et il ne vous a été donné que peu de science). Les chefs de Juifs demandèrent si le verset 85 les concernait (juifs) ou les musulmans ; et le Prophète (s) a répondu :

« Cela concerne tout le monde ».

Les Juifs dirent :

« Tu a dit toi-même que Dieu nous avait révélé la Torah et que tout y est connu ».

Et ensuite, ce verset leur fut révélé.

Connaissance de l'invisible dans la possession de Dieu (verset 34)

إِنَّ اللَّـهَ عِندَهُ عِلْمُ السَّاعَةِ وَيُنَزِّلُ الْغَيْثَ وَيَعْلَمُ مَا فِي الْأَرْ‌حَامِ ۖ وَمَا تَدْرِ‌ي نَفْسٌ مَّاذَا تَكْسِبُ غَدًا ۖ وَمَا تَدْرِ‌ي نَفْسٌ بِأَيِّ أَرْ‌ضٍ تَمُوتُ ۚ إِنَّ اللَّـهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ‌ ﴿٣٤﴾
Auprès d'Allah est la Science de l'Heure. Il fait descendre l'ondée. Il sait ce qui est dans les entrailles des mères alors que nulle âme ne sait ce qu'elle gagnera demain et que nulle âme ne sait en quelle terre elle mourra. Allah est omniscient, très informé. ﴾34﴿
Le Coran, Sourate XXXI., Verset 34 ; Traduction du Coran, Régis Blachère, p.440.

A propos de l'occasion de révélation du verset trente-quatre de cette sourate, il est dit qu'une personne appelée Wurath de la tribu des Banu Mazan s’adressa au prophète (s) et lui dit :

« O Muhammad ! Quand est le jour du jugement ? les villes sont frappées de sécheresse, quand aurons-nous d'abondantes bénédictions ? En outre, quand je viendrais à vous, ma femme était enceinte, quand allait-elle accoucher, je sais ce que j'ai fait aujourd'hui, que ferais-je demain ? je sais où Je suis né, vous me dites où je vais mourir ».

Ensuite, ce verset a été révélé en disant que la connaissance de toutes ces questions appartient à Dieu.

Versets réputés

verset de modération (verset 19)

وَاقْصِدْ فِي مَشْيِكَ وَاغْضُضْ مِن صَوْتِكَ ۚ إِنَّ أَنكَرَ‌ الْأَصْوَاتِ لَصَوْتُ الْحَمِيرِ ‌﴿١٩﴾
Sois modeste en ta démarche ! Baisse un peu ta voix : en vérité, la plus désagréable des voix est certes la voix de l'âne. » ﴾19﴿
Le Coran, Sourate XXXI., Verset 19 ; Traduction du Coran, Régis Blachère, p.438.

Le mot « qasd » est interprété comme « observant la modération dans n'importe quoi » et le mot « ghadd » est interprété comme « abaissant le regard et la voix ». Par conséquent, les deux premières parties du verset se traduisent par une modération de la marche et de l'abaissement de la voix.

De nombreux exégètes ont considéré l'observation de la modération en marchant dans ce verset comme l'un des exemples de la modération et envisagent l'observation de la modération, un ordre général à observer dans toutes les affaires.

Dans ce verset, la phrase disant « la plus désagréable des voix est certes la voix de l'âne » est considérée comme la raison pour ne pas élever la voix, comme si elle disait : « n'élevez pas la voix, car élever la voix n'est pas le signe de la majesté humaine et sa puissance, parce que nous voyons que la voix de l'âne est la plus haute des voix, mais ce n'est ni un signe de sa perfection, ni de sa majesté, mais plutôt un signe de la laideur de la voix et de la hauteur de la voix chez les ânes est avec la laideur de sa voix ».

Il est à noter que la mention de tels attributs dans le Coran est uniquement due à la ressemblance et est acceptée par tous ; et en ce qui concerne le manque de compréhension et d'intelligence chez ces animaux, ceux-ci doivent être considérés comme de simples exemples dans lesquels il n'y a pas d'insulte ni d'humiliation.

Verset Urwat al-Wuthqâ (verset 22)

Article connexe : Urwat al-Wuthqâ.
وَمَن يُسْلِمْ وَجْهَهُ إِلَى اللَّـهِ وَهُوَ مُحْسِنٌ فَقَدِ اسْتَمْسَكَ بِالْعُرْ‌وَةِ الْوُثْقَىٰ ۗ وَإِلَى اللَّـهِ عَاقِبَةُ الْأُمُورِ ‌﴿٢٢﴾
Quiconque se soumet à Allah (’aslama), étant bienfaisant, s'est saisi de l'anse la plus solide. A Allah revient la fin des choses. ﴾22﴿
Le Coran, Sourate XXXI., Verset 22 ; Traduction du Coran, Régis Blachère, p.439.

En ce qui concerne la signification de « Urwat al-Wuthqâ » dans ce verset, les exégètes ont mentionné des opinions divergentes ; certains d'entre eux croient que la foi et des œuvres pies sont les moyens les plus fermes qui conduisent au salut humain.

Dans le livre Tafsîr al-Qummî, l'auteur fait référence à un hadith et interprète Urwat al-Wuthqâ comme Wilâya.

Dans le livre Tafsîr al-Burhân, certains hadiths ont été transmis du Prophète (s) et des Imams infaillibles (a) qu'ils interprètent « Urwat al-Wuthqâ » comme Wilâya de l’Imam Ali (a) et des Imams (a) et les aimer.

Dans le livre Tafsîr al-Kâshif, Urwat al-Wuthqâ est interprété comme exécution des obligations, d'abandonner des interdictions et de faire du bien aux autres.

Âyât al-Ahkâm

Certains des juristes et des exégètes ont référé au verset 6e de la sourate Luqmân pour interdiction de Ghinâ (musique captivante) :

وَمِنَ النَّاسِ مَن يَشْتَرِ‌ي لَهْوَ الْحَدِيثِ لِيُضِلَّ عَن سَبِيلِ اللَّـهِ بِغَيْرِ‌ عِلْمٍ وَيَتَّخِذَهَا هُزُوًا ۚ أُولَـٰئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ مُّهِينٌ ﴿٦﴾
Et, parmi les Hommes, il est [quelqu'un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du Chemin d'Allah et pour prendre [ce Chemin] en raillerie. Ceux-là auront un Tourment avilissant.
Le Coran, Sourate XXXI., Verset 6 ; Traduction du Coran, Régis Blachère, p.436.

Dans l'interprétation de ce verset, Muqaddas Ardabîlî dans son ouvrage Zubdat al-Bayân fî Ahkâm al-Qur'ân, a défini « Lahw » comme toute sujet vain qui éloigne l'homme du bien et des valeurs humaines et en cite des exemples, y compris des superstitions, Ghinâ (musique envoûtante) et des fausses histoires, et les considère comme interdites. Dans son ouvrage Majmaʻ al-Bayân, Tabrisî a affirmé que la plupart des exégètes croient que « Lahw al-Hadîth » dans ce verset se réfère à Ghinâ ; mais dans Tafsîr al-Kâshif, Muhammad Jawâd al-Mughnîya a transmis un hadith de l’Imâm as-Sâdiq (a) qui considérait que « lahw » comme se moquer de la vérité. Les juristes chiites (Faghîh-s) ont également longuement discuté des exemples de « Lahw al-Hadîth », y compris Ghinâ.

Mérites et effets

Article connexe : Mérites des sourates.

À propos des mérites de récitation de cette sourate, il est mentionné que quiconque récite la sourate Luqmân, sera un ami avec Luqmân au Jour du Jugement et sera récompensé dix fois d'une personne qui accomplis le bien et évite le mal. De plus, il est transmis que quiconque récite la sourate Luqmân tous les nuits, Dieu ordonne à certains de ses anges de le garder en sécurité cette nuit-là de Satan et de son armée et si on le récite pendant le jour, ils le protègent jusqu'à la nuit de Satan et de son armée.

Texte et traduction de la sourate

Traduction Phonétique Texte de la sourate
Au nom d'Allah, le Bienfaiteur misericordieux Bismi Allāhi Ar-Raĥmāni Ar-Raĥīmi بِسْمِ اللَّـهِ الرَّ‌حْمَـٰنِ الرَّ‌حِيمِ
A. L. M. ﴾1﴿ Voici les aya de l'Écriture sage, ﴾2﴿ Direction et Grâce pour les Bienfaisants ﴾3﴿ qui accomplissent la Prière, donnent l'Aumône (zakât) et, de la [Vie] Dernière, sont convaincus. ﴾4﴿ Ceux-là vont selon une Direction [issue] de leur Seigneur. Ceux-là seront les Bienheureux. ﴾5﴿ 'Alif-Lām-Mīm ﴾1﴿ Tilka 'Āyātu Al-Kitābi Al-Ĥakīmi ﴾2﴿ Hudáan Wa Raĥmatan Lilmuĥsinīna ﴾3﴿ Al-Ladhīna Yuqīmūna Aş-Şalāata Wa Yu'utūna Az-Zakāata Wa Hum Bil-'Ākhirati Hum Yūqinūna ﴾4﴿ 'Ūlā'ika `Alá Hudáan Min Rabbihim Wa 'Ūlā'ika Humu Al-Mufliĥūna ﴾5﴿ الم ﴿١﴾ تِلْكَ آيَاتُ الْكِتَابِ الْحَكِيمِ ﴿٢﴾ هُدًى وَرَ‌حْمَةً لِّلْمُحْسِنِينَ ﴿٣﴾ الَّذِينَ يُقِيمُونَ الصَّلَاةَ وَيُؤْتُونَ الزَّكَاةَ وَهُم بِالْآخِرَ‌ةِ هُمْ يُوقِنُونَ ﴿٤﴾ أُولَـٰئِكَ عَلَىٰ هُدًى مِّن رَّ‌بِّهِمْ ۖ وَأُولَـٰئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ ﴿٥﴾
Et, parmi les Hommes, il est [quelqu'un] qui, dénué de science, achète de plaisants discours pour égarer hors du Chemin d'Allah et pour prendre [ce Chemin] en raillerie. Ceux-là auront un Tourment avilissant. ﴾6﴿ Quand nos aya lui sont communiquées, il se détourne plein de superbe, comme s'il ne les avait pas entendues, comme si en ses oreilles était une fissure. Fais-lui gracieuse annonce d'un tourment cruel ! ﴾7﴿ Ceux qui auront cru et fait des œuvres pies auront les Jardins du Délice ﴾8﴿ où [ils seront] immortels. Promesse d'Allah! véritablement! Il est le Puissant, le Sage. ﴾9﴿ Il a créé les cieux sans piliers visibles [pour les soutenir]. Il a jeté sur la terre des [montagnes]- immobiles de peur qu'elle ne branle avec vous. Il y a disséminé toutes sortes de bêtes (dâbba). Nous avons fait descendre une eau du ciel, et avons fait pousser [sur la terre] tolites sortes de [de plantes par] couples précieux. ﴾10﴿ Wa Mina An-Nāsi Man Yashtarī Lahwa Al-Ĥadīthi Liyuđilla `An Sabīli Allāhi Bighayri `Ilmin Wa Yattakhidhahā Huzūan 'Ūla'ika Lahum `Adhābun Muhīnun ﴾6﴿ Wa 'Idhā Tutlá `Alayhi 'Āyātunā Wallá Mustakbirāan Ka'an Lam Yasma`hā Ka'anna Fī 'Udhunayhi Waqrāan Fabashirhu Bi`adhābin 'Alīmin ﴾7﴿ 'Inna Al-Ladhīna 'Āmanū Wa `Amilū Aş-Şāliĥāti Lahum Jannātu An-Na`īmi ﴾8﴿ Khālidīna Fīhā Wa`da Allāhi Ĥaqqāan Wa Huwa Al-`Azīzu Al-Ĥakīmu ﴾9﴿ Khalaqa As-Samāwāti Bighayri `Amadin Tarawnahā Wa 'Alqá Fī Al-'Arđi Rawāsiya 'An Tamīda Bikum Wa Batha Fīhā Min Kulli Dābbatin Wa 'Anzalnā Mina As-Samā'i Mā'an Fa'anbatnā Fīhā Min Kulli Zawjin Karīmin ﴾10﴿ وَمِنَ النَّاسِ مَن يَشْتَرِ‌ي لَهْوَ الْحَدِيثِ لِيُضِلَّ عَن سَبِيلِ اللَّـهِ بِغَيْرِ‌ عِلْمٍ وَيَتَّخِذَهَا هُزُوًا ۚ أُولَـٰئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ مُّهِينٌ ﴿٦﴾ وَإِذَا تُتْلَىٰ عَلَيْهِ آيَاتُنَا وَلَّىٰ مُسْتَكْبِرً‌ا كَأَن لَّمْ يَسْمَعْهَا كَأَنَّ فِي أُذُنَيْهِ وَقْرً‌ا ۖ فَبَشِّرْ‌هُ بِعَذَابٍ أَلِيمٍ ﴿٧﴾ إِنَّ الَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ لَهُمْ جَنَّاتُ النَّعِيمِ ﴿٨﴾ خَالِدِينَ فِيهَا ۖ وَعْدَ اللَّـهِ حَقًّا ۚ وَهُوَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ ﴿٩﴾ خَلَقَ السَّمَاوَاتِ بِغَيْرِ‌ عَمَدٍ تَرَ‌وْنَهَا ۖ وَأَلْقَىٰ فِي الْأَرْ‌ضِ رَ‌وَاسِيَ أَن تَمِيدَ بِكُمْ وَبَثَّ فِيهَا مِن كُلِّ دَابَّةٍ ۚ وَأَنزَلْنَا مِنَ السَّمَاءِ مَاءً فَأَنبَتْنَا فِيهَا مِن كُلِّ زَوْجٍ كَرِ‌يمٍ ﴿١٠﴾
Ceci est la création d'Allah. Montrez-moi donc ce qu'ont créé (lés divinités] qui seraient à côté de Lui ! Non ! les Injustes sont dans un égarement évident. ﴾11﴿ Nous avons donné la Sagesse à Loqman, lui disant : «Sois reconnaissant envers Allah : Qui est reconnaissant [envers Allah] n'est reconnaissant que pour soi-même; qui est ingrat ... Allah, en effet, est suffisant à Soi-même (ganiyy) et digne de louanges ... ﴾12﴿ Et quand Loqman dit à son fils, en l'admonestant : « O mon cher fils! n'associe [aucune divinité] à Allah! En vérité, !'Association est certes une injustice immense. ﴾13﴿ Nous avons commandé à l'Homme [la bien/ aisance envers] ses père et mère, Sa mère l'a porté [subissant pour lui], peine sur peine : son sevrage a lieu à deux ans. lui disant : « Sois reconnaissant envers Moi et envers tes père et mère ! Vers Moi sera le « Devenir ». » ﴾14﴿ [Mais] si [tes père et mère] mènent combat contre toi pour que tu M'associes ce dont tu n'as pas connaissance, ne leur obéis point ! Comporte-toi, envers eux, dans la [Vie] Immédiate comme il est reconnu [bon]. Suis le Chemin de celui qui est venu à Moi à résipiscence ('anâba) ! Ensuite, vers Moi se fera votre retour et Je vous aviserai de ce que vous faisiez [sur terre]. ﴾15﴿ Hādhā Khalqu Allāhi Fa'arūnī Mādhā Khalaqa Al-Ladhīna Min Dūnihi Bali Až-Žālimūna Fī Đalālin Mubīnin ﴾11﴿ Wa Laqad 'Ātaynā Luqmāna Al-Ĥikmata 'Ani Ashkur Lillāhi Wa Man Yashkur Fa'innamā Yashkuru Linafsihi Wa Man Kafara Fa'inna Allāha Ghanīyun Ĥamīdun ﴾12﴿ Wa 'Idh Qāla Luqmānu Liābnihi Wa Huwa Ya`ižuhu Yā Bunayya Lā Tushrik Billāhi 'Inna Ash-Shirka Lažulmun `Ažīmun ﴾13﴿ Wa Waşşaynā Al-'Insāna Biwālidayhi Ĥamalat/hu 'Ummuhu Wahnāan `Alá Wahnin Wa Fişāluhu Fī `Āmayni 'Ani Ashkur Lī Wa Liwālidayka 'Ilayya Al-Maşīru ﴾14﴿ Wa 'In Jāhadāka `Alá 'An Tushrika Bī Mā Laysa Laka Bihi `Ilmun Falā Tuţi`humā Wa Şāĥibhumā Fī Ad-Dunyā Ma`rūfāan Wa Attabi` Sabīla Man 'Anāba 'Ilayya Thumma 'Ilayya Marji`ukum Fa'unabbi'ukum Bimā Kuntum Ta`malūna ﴾15﴿ هَـٰذَا خَلْقُ اللَّـهِ فَأَرُ‌ونِي مَاذَا خَلَقَ الَّذِينَ مِن دُونِهِ ۚ بَلِ الظَّالِمُونَ فِي ضَلَالٍ مُّبِينٍ ﴿١١﴾وَلَقَدْ آتَيْنَا لُقْمَانَ الْحِكْمَةَ أَنِ اشْكُرْ‌ لِلَّـهِ ۚ وَمَن يَشْكُرْ‌ فَإِنَّمَا يَشْكُرُ‌ لِنَفْسِهِ ۖ وَمَن كَفَرَ‌ فَإِنَّ اللَّـهَ غَنِيٌّ حَمِيدٌ ﴿١٢﴾ وَإِذْ قَالَ لُقْمَانُ لِابْنِهِ وَهُوَ يَعِظُهُ يَا بُنَيَّ لَا تُشْرِ‌كْ بِاللَّـهِ ۖ إِنَّ الشِّرْ‌كَ لَظُلْمٌ عَظِيمٌ ﴿١٣﴾ وَوَصَّيْنَا الْإِنسَانَ بِوَالِدَيْهِ حَمَلَتْهُ أُمُّهُ وَهْنًا عَلَىٰ وَهْنٍ وَفِصَالُهُ فِي عَامَيْنِ أَنِ اشْكُرْ‌ لِي وَلِوَالِدَيْكَ إِلَيَّ الْمَصِيرُ‌ ﴿١٤﴾ وَإِن جَاهَدَاكَ عَلَىٰ أَن تُشْرِ‌كَ بِي مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ فَلَا تُطِعْهُمَا ۖ وَصَاحِبْهُمَا فِي الدُّنْيَا مَعْرُ‌وفًا ۖ وَاتَّبِعْ سَبِيلَ مَنْ أَنَابَ إِلَيَّ ۚ ثُمَّ إِلَيَّ مَرْ‌جِعُكُمْ فَأُنَبِّئُكُم بِمَا كُنتُمْ تَعْمَلُونَ ﴿١٥﴾
... O mon cher fils! même si elle est (sic) du poids d'un grain de moutarde et qu'elle se trouve dans un rocher, dans les cieux ou sur la terre, Allah l'apportera. Allah est subtil et informé. ﴾16﴿ O mon cher fils! accomplis la Prière! Ordonne le Convenable et interdis le Blâmable! Sois constant devant ce qui t'atteint ! [Tout] cela fait partie des bonnes dispositions. ﴾17﴿ Des hommes, ne détourne point le visage! Ne va pas sur la terre plein de morgue ! Allah n'aime point l'insolent plein de gloriole. ﴾18﴿ Sois modeste en ta démarche! Baisse un peu ta voix : en vérité, la plus désagréable des voix est certes la voix de l'âne. » ﴾19﴿ N'avez-vous pas vu qu'Allah a soumis pour vous ce qui est dans les cieux et [sur] la terre et qu'il a répandu sur vous Ses bienfaits manifestes ou cachés ? Cependant, parmi les Hommes, il en est qui discutent d'Allah, sans Science ni Direction ni Écriture lumineuse. ﴾20﴿ Yā Bunayya 'Innahā 'In Takun Mithqāla Ĥabbatin Min Khardalin Fatakun Fī Şakhratin 'Aw Fī As-Samāwāti 'Aw Fī Al-'Arđi Ya'ti Bihā Allāhu 'Inna Allāha Laţīfun Khabīrun ﴾16﴿ Yā Bunayya 'Aqimi Aş-Şalāata Wa 'Mur Bil-Ma`rūfi Wa Anha `Ani Al-Munkari Wa Aşbir `Alá Mā 'Aşābaka 'Inna Dhālika Min `Azmi Al-'Umūri ﴾17﴿ Wa Lā Tuşa``ir Khaddaka Lilnnāsi Wa Lā Tamshi Fī Al-'Arđi Maraĥāan 'Inna Allāha Lā Yuĥibbu Kulla Mukhtālin Fakhūrin ﴾18﴿ Wāqşid Fī Mashyika Wa Aghđuđ Min Şawtika 'Inna 'Ankara Al-'Aşwāti Laşawtu Al-Ĥamīri ﴾19﴿ 'Alam Taraw 'Anna Allāha Sakhkhara Lakum Mā Fī As-Samāwāti Wa Mā Fī Al-'Arđi Wa 'Asbagha `Alaykum Ni`amahu Žāhiratan Wa Bāţinatan Wa Mina An-Nāsi Man Yujādilu Fī Allāhi Bighayri `Ilmin Wa Lā Hudáan Wa Lā Kitābin Munīrin ﴾20﴿ يَا بُنَيَّ إِنَّهَا إِن تَكُ مِثْقَالَ حَبَّةٍ مِّنْ خَرْ‌دَلٍ فَتَكُن فِي صَخْرَ‌ةٍ أَوْ فِي السَّمَاوَاتِ أَوْ فِي الْأَرْ‌ضِ يَأْتِ بِهَا اللَّـهُ ۚ إِنَّ اللَّـهَ لَطِيفٌ خَبِيرٌ‌ ﴿١٦﴾ يَا بُنَيَّ أَقِمِ الصَّلَاةَ وَأْمُرْ‌ بِالْمَعْرُ‌وفِ وَانْهَ عَنِ الْمُنكَرِ‌ وَاصْبِرْ‌ عَلَىٰ مَا أَصَابَكَ ۖ إِنَّ ذَٰلِكَ مِنْ عَزْمِ الْأُمُورِ‌ ﴿١٧﴾ وَلَا تُصَعِّرْ‌ خَدَّكَ لِلنَّاسِ وَلَا تَمْشِ فِي الْأَرْ‌ضِ مَرَ‌حًا ۖ إِنَّ اللَّـهَ لَا يُحِبُّ كُلَّ مُخْتَالٍ فَخُورٍ‌ ﴿١٨﴾ وَاقْصِدْ فِي مَشْيِكَ وَاغْضُضْ مِن صَوْتِكَ ۚ إِنَّ أَنكَرَ‌ الْأَصْوَاتِ لَصَوْتُ الْحَمِيرِ‌ ﴿١٩﴾ أَلَمْ تَرَ‌وْا أَنَّ اللَّـهَ سَخَّرَ‌ لَكُم مَّا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الْأَرْ‌ضِ وَأَسْبَغَ عَلَيْكُمْ نِعَمَهُ ظَاهِرَ‌ةً وَبَاطِنَةً ۗ وَمِنَ النَّاسِ مَن يُجَادِلُ فِي اللَّـهِ بِغَيْرِ‌ عِلْمٍ وَلَا هُدًى وَلَا كِتَابٍ مُّنِيرٍ‌ ﴿٢٠﴾
Quand on leur dit : « Suivez ce qu'Allah a fait descendre! », ils répondent : « Non! nous suivrons la coutume que nous avons trouvé être celle de nos pères! » Eh quoi! si le Démon les appelait au tourment du Brasier ? ﴾21﴿ Quiconque se soumet à Allah ('aslama), étant bienfaisant, s'est saisi de l'anse la plus solide. A Allah revient la fin des choses. ﴾22﴿ Ceux qui sont impies, que leur impiété ne t'attriste point! [ô Prophète ! ]. Vers Nous se fera leur retour et Nous les aviserons de ce qu'ils auront fait [sur terre]. Allah est très savant des pensées des cœurs. ﴾23﴿ Nous les ferons jouir [des biens terrestres], peu de temps, puis Nous les soumettrons à un pénible Tourment. ﴾24﴿ Certes, si tu leur demandes : « Qui créa les cieux et la terre ? », ils répondent : « Allah ! » Dis[-leur alors] : « Louange à Allah! » Loin de croire, la plupart ne savent pas. ﴾25﴿ Wa 'Idhā Qīla Lahumu Attabi`ū Mā 'Anzala Allāhu Qālū Bal Nattabi`u Mā Wajadnā `Alayhi 'Ābā'anā 'Awalaw Kāna Ash-Shayţānu Yad`ūhum 'Ilá `Adhābi As-Sa`īri ﴾21﴿ Wa Man Yuslim Wajhahu 'Ilá Allāhi Wa Huwa Muĥsinun Faqadi Astamsaka Bil-`Urwati Al-Wuthqá Wa 'Ilá Allāhi `Āqibatu Al-'Umūri ﴾22﴿ Wa Man Kafara Falā Yaĥzunka Kufruhu 'Ilaynā Marji`uhum Fanunabbi'uhum Bimā `Amilū 'Inna Allāha `Alīmun Bidhāti Aş-Şudūri ﴾23﴿ Numatti`uhum Qalīlāan Thumma Nađţarruhum 'Ilá `Adhābin Ghalīžin ﴾24﴿ Wa La'in Sa'altahum Man Khalaqa As-Samāwāti Wa Al-'Arđa Layaqūlunna Allāhu Quli Al-Ĥamdu Lillāhi Bal 'Aktharuhum Lā Ya`lamūna ﴾25﴿ وَإِذَا قِيلَ لَهُمُ اتَّبِعُوا مَا أَنزَلَ اللَّـهُ قَالُوا بَلْ نَتَّبِعُ مَا وَجَدْنَا عَلَيْهِ آبَاءَنَا ۚ أَوَلَوْ كَانَ الشَّيْطَانُ يَدْعُوهُمْ إِلَىٰ عَذَابِ السَّعِيرِ‌ ﴿٢١﴾ وَمَن يُسْلِمْ وَجْهَهُ إِلَى اللَّـهِ وَهُوَ مُحْسِنٌ فَقَدِ اسْتَمْسَكَ بِالْعُرْ‌وَةِ الْوُثْقَىٰ ۗ وَإِلَى اللَّـهِ عَاقِبَةُ الْأُمُورِ‌ ﴿٢٢﴾ وَمَن كَفَرَ‌ فَلَا يَحْزُنكَ كُفْرُ‌هُ ۚ إِلَيْنَا مَرْ‌جِعُهُمْ فَنُنَبِّئُهُم بِمَا عَمِلُوا ۚ إِنَّ اللَّـهَ عَلِيمٌ بِذَاتِ الصُّدُورِ‌ ﴿٢٣﴾ نُمَتِّعُهُمْ قَلِيلًا ثُمَّ نَضْطَرُّ‌هُمْ إِلَىٰ عَذَابٍ غَلِيظٍ ﴿٢٤﴾ وَلَئِن سَأَلْتَهُم مَّنْ خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْ‌ضَ لَيَقُولُنَّ اللَّـهُ ۚ قُلِ الْحَمْدُ لِلَّـهِ ۚ بَلْ أَكْثَرُ‌هُمْ لَا يَعْلَمُونَ ﴿٢٥﴾
A Allah , appartient ce qui est dans les cieux et [sur] la terre. Allah est le Suffisant à Soi-même (ganiyy), le Digne de louanges. ﴾26﴿ Si ce qui est arbre sur la terre formait des calames et si la mer, grossie encore de sept autres mers [était de l'encre, calames et encre s'épuiseraient mais] les arrêts (kalima) d'Allah ne s'épuiseraient point. Allah est puissant et sage. ﴾27﴿ Votre création et votre Rappel ne sont que comme [ceux d']une seule âme. Allah est audient et clairvoyant. ﴾28﴿ N'as-tu pas vu qu'Allah fait pénétrer la nuit dans le jour, qu'il fait pénétrer le jour dans la nuit Et Il a soumis le soleil et la lune, chacun voguant vers un terme fixé. et qu'Allah est très informé de ce que vous faites ? ﴾29﴿ C'est qu'Allah est la Vérité, que ce que vous priez, en dehors de Lui, est le Faux et qu'Allah est l' Auguste, le Grand. ﴾30﴿ Lillāhi Mā Fī As-Samāwāti Wa Al-'Arđi 'Inna Allāha Huwa Al-Ghanīyu Al-Ĥamīdu ﴾26﴿ Wa Law 'Annamā Fī Al-'Arđi Min Shajaratin 'Aqlāmun Wa Al-Baĥru Yamudduhu Min Ba`dihi Sab`atu 'Abĥurin Mā Nafidat Kalimātu Allāhi 'Inna Allāha `Azīzun Ĥakīmun ﴾27﴿ Mā Khalqukum Wa Lā Ba`thukum 'Illā Kanafsin Wāĥidatin 'Inna Allāha Samī`un Başīrun ﴾28﴿ 'Alam Tará 'Anna Allāha Yūliju Al-Layla Fī An-Nahāri Wa Yūliju An-Nahāra Fī Al-Layli Wa Sakhkhara Ash-Shamsa Wa Al-Qamara Kullun Yajrī 'Ilá 'Ajalin Musammáan Wa 'Anna Allāha Bimā Ta`malūna Khabīrun ﴾29﴿ Dhālika Bi'anna Allāha Huwa Al-Ĥaqqu Wa 'Anna Mā Yad`ūna Min Dūnihi Al-Bāţilu Wa 'Anna Allāha Huwa Al-`Alīyu Al-Kabīru ﴾30﴿ لِلَّـهِ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْ‌ضِ ۚ إِنَّ اللَّـهَ هُوَ الْغَنِيُّ الْحَمِيدُ ﴿٢٦﴾ وَلَوْ أَنَّمَا فِي الْأَرْ‌ضِ مِن شَجَرَ‌ةٍ أَقْلَامٌ وَالْبَحْرُ‌ يَمُدُّهُ مِن بَعْدِهِ سَبْعَةُ أَبْحُرٍ‌ مَّا نَفِدَتْ كَلِمَاتُ اللَّـهِ ۗ إِنَّ اللَّـهَ عَزِيزٌ حَكِيمٌ ﴿٢٧﴾ مَّا خَلْقُكُمْ وَلَا بَعْثُكُمْ إِلَّا كَنَفْسٍ وَاحِدَةٍ ۗ إِنَّ اللَّـهَ سَمِيعٌ بَصِيرٌ‌ ﴿٢٨﴾ أَلَمْ تَرَ‌ أَنَّ اللَّـهَ يُولِجُ اللَّيْلَ فِي النَّهَارِ‌ وَيُولِجُ النَّهَارَ‌ فِي اللَّيْلِ وَسَخَّرَ‌ الشَّمْسَ وَالْقَمَرَ‌ كُلٌّ يَجْرِ‌ي إِلَىٰ أَجَلٍ مُّسَمًّى وَأَنَّ اللَّـهَ بِمَا تَعْمَلُونَ خَبِيرٌ‌ ﴿٢٩﴾ ذَٰلِكَ بِأَنَّ اللَّـهَ هُوَ الْحَقُّ وَأَنَّ مَا يَدْعُونَ مِن دُونِهِ الْبَاطِلُ وَأَنَّ اللَّـهَ هُوَ الْعَلِيُّ الْكَبِيرُ‌ ﴿٣٠﴾
N'as-tu point vu que le vaisseau vogue sur la mer, par le bienfait d'Allah, afin qu'il vous montre [certains] de Ses signes ? En vérité, en cela sont certes des signes pour tout [homme] très constant, très reconnaissant. ﴾31﴿ Quand les vagues recouvrent, comme des ténèbres, [ceux qui sont sur le vaisseau], ils prient Allah, Lui vouant le culte. Quand [Allah] les a sauvés, [les ramenant] vers la terre ferme, certains sont en direction du but. Ne nie Mes signes que tout [homme] inconstant et ingrat. ﴾32﴿ O Hommes !, soyez pieux envers votre Seigneur ! Craignez un jour où nul père ne vaudra pour son enfant et où nul enfançon ne vaudra rien pour son père ! La promesse d'Allah est vérité. Que la Vie Immédiate ne te trompe point et que le Trompeur ne te trompe point sur Allah ! ﴾33﴿ Auprès d'Allah est la Science de l'Heure. Il fait descendre l'ondée. Il sait ce qui est dans les entrailles des mères alors que nulle âme ne sait ce qu'elle gagnera demain et que nulle âme ne sait en quelle terre elle mourra. Allah est omniscient, très informé. ﴾34﴿ 'Alam Tará 'Anna Al-Fulka Tajrī Fī Al-Baĥri Bini`mati Allāhi Liyuriyakum Min 'Āyātihi 'Inna Fī Dhālika La'āyātin Likulli Şabbārin Shakūrin ﴾31﴿ Wa 'Idhā Ghashiyahum Mawjun Kālžžulali Da`aw Allāha Mukhlişīna Lahu Ad-Dīna Falammā Najjāhum 'Ilá Al-Barri Faminhum Muqtaşidun Wa Mā Yajĥadu Bi'āyātinā 'Illā Kullu Khattārin Kafūrin ﴾32﴿ Yā 'Ayyuhā An-Nāsu Attaqū Rabbakum Wa Akhshaw Yawmāan Lā Yajzī Walidun `An Waladihi Wa Lā Mawlūdun Huwa Jāzin `An Walidihi Shay'āan 'Inna Wa`da Allāhi Ĥaqqun Falā Taghurrannakumu Al-Ĥayā Atu Ad-Dunyā Wa Lā Yaghurrannakum Billāhi Al-Gharūru ﴾33﴿ 'Inna Allāha `Indahu `Ilmu As-Sā`ati Wa Yunazzilu Al-Ghaytha Wa Ya`lamu Mā Fī Al-'Arĥāmi Wa Mā Tadrī Nafsun Mādhā Taksibu Ghadāan Wa Mā Tadrī Nafsun Bi'ayyi 'Arđin Tamūtu 'Inna Allāha `Alīmun Khabīrun ﴾34﴿ أَلَمْ تَرَ‌ أَنَّ الْفُلْكَ تَجْرِ‌ي فِي الْبَحْرِ‌ بِنِعْمَتِ اللَّـهِ لِيُرِ‌يَكُم مِّنْ آيَاتِهِ ۚ إِنَّ فِي ذَٰلِكَ لَآيَاتٍ لِّكُلِّ صَبَّارٍ‌ شَكُورٍ‌ ﴿٣١﴾ وَإِذَا غَشِيَهُم مَّوْجٌ كَالظُّلَلِ دَعَوُا اللَّـهَ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ فَلَمَّا نَجَّاهُمْ إِلَى الْبَرِّ‌ فَمِنْهُم مُّقْتَصِدٌ ۚ وَمَا يَجْحَدُ بِآيَاتِنَا إِلَّا كُلُّ خَتَّارٍ‌ كَفُورٍ‌ ﴿٣٢﴾ يَا أَيُّهَا النَّاسُ اتَّقُوا رَ‌بَّكُمْ وَاخْشَوْا يَوْمًا لَّا يَجْزِي وَالِدٌ عَن وَلَدِهِ وَلَا مَوْلُودٌ هُوَ جَازٍ عَن وَالِدِهِ شَيْئًا ۚ إِنَّ وَعْدَ اللَّـهِ حَقٌّ ۖ فَلَا تَغُرَّ‌نَّكُمُ الْحَيَاةُ الدُّنْيَا وَلَا يَغُرَّ‌نَّكُم بِاللَّـهِ الْغَرُ‌ورُ‌ ﴿٣٣﴾ إِنَّ اللَّـهَ عِندَهُ عِلْمُ السَّاعَةِ وَيُنَزِّلُ الْغَيْثَ وَيَعْلَمُ مَا فِي الْأَرْ‌حَامِ ۖ وَمَا تَدْرِ‌ي نَفْسٌ مَّاذَا تَكْسِبُ غَدًا ۖ وَمَا تَدْرِ‌ي نَفْسٌ بِأَيِّ أَرْ‌ضٍ تَمُوتُ ۚ إِنَّ اللَّـهَ عَلِيمٌ خَبِيرٌ‌ ﴿٣٤﴾
Le Coran, Sourate XXXI. ; Traduction de Régis Blachère, p.436-440, 1966.


Sourate précédente :
Ar-Rûm
Sourate Luqmân
Sourates mecquoisesSourates médinoises
Sourate suivante:
As-Sajda

1.Al-Fâtiha 2.Al-Baqara 3.Âl ʻImrân 4.An-Nisâ’ 5.Al-Mâ’ida 6.Al-Anʻâm 7.Al-Aʻrâf 8.Al-Anfâl 9.At-Tawba 10.Yûnus 11.Hûd 12.Yûsuf 13.Ar-Ra‘d 14.Ibrâhîm 15.Al-Hijr 16.An-Nahl 17.Al-Isrâ’ 18.Al-Kahf 19.Maryam 20.Tâhâ 21.Al-Anbîyâ’ 22.Al-Hajj 23.Al-Mu’minûn 24.An-Nûr 25.Al-Furqân 26.Ash-Shuʻarâ’ 27.An-Naml 28.Al-Qasas 29.Al-'Ankabût 30.Ar-Rûm 31.Luqmân 32.As-Sajda 33.Al-Ahzâb 34.Saba’ 35.Fâtir 36.Yâsîn 37.As-Sâffât 38.Sâd 39.Az-Zumar 40.Ghâfir 41.Fussilat 42.Ash-Shûrâ 43.Az-Zukhruf 44.Ad-Dukhân 45.Al-Jâthîya 46.Al-Ahqâf 47.Muhammad 48.Al-Fath 49.Al-Hujurât 50.Qâf 51.Adh-Dhârîyât 52.At-Tûr 53.An-Najm 54.Al-Qamar 55.Ar-Rahmân 56.Al-Wâqi‘a 57.Al-Hadîd 58.Al-Mujâdala 59.Al-Hashr 60.Al-Mumtahana 61.As-Saff 62.Al-Jumu‘a 63.Al-Munâfiqûn 64.At-Taghâbun 65.At-Talâq 66.At-Tahrîm 67.Al-Mulk 68.Al-Qalam 69.Al-Hâqqa 70.Al-Ma‘ârij 71.Nûh 72.Al-Jinn 73.Al-Muzzammil 74.Al-Muddaththir 75.Al-Qîyâma 76.Al-Insân 77.Al-Mursalât 78.An-Naba’ 79.An-Nâziʻât 80.‘Abasa 81.At-Takwîr 82.Al-Infitâr 83.Al-Mutaffifîn 84.Al-Inshiqâq 85.Al-Burûj 86.At-Târiq 87.Al-A‘lâ 88.Al-Ghâshîya 89.Al-Fajr 90.Al-Balad 91.Ash-Shams 92.Al-Layl 93.Ad-Duhâ 94.Ash-Sharh 95.At-Tîn 96.Al-‘Alaq 97.Al-Qadr 98.Al-Bayyina 99.Az-Zalzala 100.Al-‘Âdîyât 101.Al-Qâri‘a 102.At-Takâthur 103.Al-‘Asr 104.Al-Humaza 105.Al-Fîl 106.Quraysh 107.Al-Mâ‘ûn 108.Al-Kawthar 109.Al-Kâfirûn 110.An-Nasr 111.Al-Masad 112.Al-Ikhlâs 113.Al-Falaq 114.An-Nâs


Voir aussi

Références

  1. Le Coran, Traduction par Régis Blachère, p.
  2. R. Blachère, 1996, p. 436

Bibliographie