Sourate al-Baqara

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher
سوره بقره.jpg

Sourate al-Baqara (en arabe : سوره البقره), est le Sourate II. dans l'ordre des chapitres coraniques (Mus'hif Sharif); il est nommé en français: La Génisse [1].

Cette sourate est la plus longue du Coran. Ce fait lui vaut d'avoir pris place, dans le recueil, aussitôt après ma Liminaire [2].

Cette sourate est la deuxième dans l'ordre de Mus'hif Sharif du Coran, et la 87iéme dans l'ordre de la révélation. Il occupe le 2/5 d'un juz' de la totalité du Coran, et contient le verset le plus long du Coran, à savoir le verset 282 (le verset de la Religion, Din).

Le célèbre verset du Trône (Ayat al-Kursî) fait également partie de cette sourate; il est le verset 255.

La tradition biographique considère que cette sourate est la première révélée à Médine. Des données traditionnelles viennent d'ailleurs contredire cette assertion et disent qu'elle fut révélée à Muhammad, partie durant le voyage de la Mecque à Médine, partie dans cette ville[3].

Le contenu de la sourate II. (al-Baqara)

Elle contient 286 versets (il y a également des divergences entre les opinions à ce propos, certains les considèrent 285 et d'autres vont jusqu'à compter 587 versets pour cette sourates). Le nombre des mots constituant cette sourate est égale à 6156, et elle contient 26256 lettres.

Cette sourate est la première des 29 sourates qui commencent par des lettres coupées porteuses de sens secrets; elle commence ainsi par : A. L. M. (الم).

Le contenu de la sourate

Cette sourate est considérée comme une des plus importantes sourates porteuses des préceptes pratiques (ahkâm figh). Elle contient ainsi 130 préceptes de Droit, dans lesquelles des thématiques comme le Jeûne, le Pèlerinage (hajj), le Jihad, le mariage et le divorce etc. sont mentionnées. D'autres thématiques de cette sourates sont les suivantes:

  • La création de l'Homme
  • La revole de Satan
  • La ruse de Satan et son influence sur Adam
  • L'expulsion d'Adam du Paradis
  • Le récit de Bani Isrâ'îl et les rapports des bani Isrâ'ils avec leur Prophète
  • Le récit du changement de la direction de Qibla
  • Description des Mu'mins (croyants) et des Kâfîrs (infidèles, incroynats) et les Munâfiq (hypocrites)

d'autres noms de cette sourate

Cette sourates est connue également sous d'autres noms comme: Fastât al-Qu'ân , Sanâm al-Qur'ân.

L'ensemble de cette sourate et la sourate suivante, Âl 'Imran, sont nommées Zahrâwân[4].

Références

  1. R. Blachère
  2. R. Blachère, 1999,p. 30
  3. R. Blachère, 1999, p. 30
  4. Khorramshahi, 1377, vol.2, p.1236