Sourate al-Munâfiqûn

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher
Al-Jumuʻa Sourate al-Munâfiqûn At-Taghâbun
سوره منافقون.jpg
Nombre de la sourate : 63
Juz' : 28
Révélation
Ordre de la révélation : 105
Mecquoise/Médinoise : Médinoise
Statistiques
Nombre des versets : 11
Nombre des mots : 180
Nombre des lettres : 800

Sourate al-Munâfiqûn est la 63e sourate du Coran. Il s'agit d'une sourate médinoise située dans le chapitre (Juz’) 28. Son nom est traduit en français « Les hypocrites ». La sourate al-Munâfiqûn parle des hypocrites et décrit leurs actions et leurs caractéristiques. Cette sourate ordonne au Prophète (s) de faire attention au danger des hypocrites et conseille aux croyants de dépenser dans la voie de Dieu (Infâq) et d'éviter l'hypocrisie.

Dans le livre Tafsîr al-Qummî, il est mentionné que le verset 8 de cette sourate a été révélée à propos de ʻAbd Allah b. Ubayy qui voulait expulser les Immigrants de Médine. En ce qui concerne les mérites de la récitation de cette sourate et basé sur un hadith mentionné dans le livre Thawâb al-Aʻmâl, Imam as-Sâdiq (a) a conseillé aux Chiites de réciter la sourate al-Jumuʻa et la sourate al-Munâfiqûn dans la prière de Zuhr du vendredi. Il est mentionné dans ce hadith que quiconque le fait est comme ayant fait l'action du Prophète (s) et Allah l'en récompenserait par le Paradis.

Présentation

Nomination

Cette sourate s'appelle al-Munâfiqûn, car son sujet principal est les hypocrites.[1] Son nom est traduit en français « Les hypocrites ».[2]

Lieu et ordre de la révélation

La sourate al-Munâfiqûn est une sourate médinoise et la 105e sourate révélée au Prophète (s). Dans l’ordre actuel du Coran, il s’agit de la 63e sourate[3] située dans le chapitre (Juz’) 28.

Nombre de versets

La sourate al-Munâfiqûn a 11 versets, 180 mots et 800 lettres. Il s’agit d'une des sourates dites al-Mufassalât (en arabe : المُفَصَّلات), celles avec des versets courts.[4] On la considère aussi parmi les sourates dites al-Mumtahinât (en arabe : المُمتَحِنات)[5] qui fait référence aux sourates qui ont une proportion de contenu avec la sourate al-Mumtahina.[6]

Contenu

La sourate al-Munâfiqûn décrit les hypocrites et montre leur inimitié amère envers les musulmans. Dans cette sourate, il est ordonné au Prophète (s) de faire attention au danger des hypocrites. Elle conseille également aux croyants de dépenser dans la voie de Dieu (Infâq) et d'éviter l'hypocrisie.[7]

Circonstance de la révélation

A propos de la circonstance de la révélation de la sourate al-Munâfiqûn, il est mentionné dans le livre «Tafsîr al-Qummî» que dans une des batailles du Prophète (s), deux des compagnons se disputaient sur tirer de l'eau d'un puits et dans lequel l'un des Ansâr a été blessé. ʻAbd Allah b. Ubayy est devenu très fâché d'entendre cela et a menacé que, lorsqu'ils reviendraient à Médine, il expulserait des personnes les plus humbles de cette ville.[8] Ces mots de ʻAbd Allah qui signifiait son désir d’expulser les Immigrés de Médine sont mentionnés dans le verset 8 de la sourate al-Munâfiqûn :[9]

يَقُولُونَ لَئِن رَّ‌جَعْنَا إِلَى الْمَدِينَةِ لَيُخْرِ‌جَنَّ الْأَعَزُّ مِنْهَا الْأَذَلَّ ۚ
Ils disent : « Certes, si nous revenons à Médine, le plus puissant en expulsera, certes, le plus humble. »
Le Coran, Sourate LXIII., Verset 8 ; Traduction du Coran, Régis Blachère, p.597-598.

Zayd b. ʻArqam qui a été témoin de cet événement, a cité les paroles d'Abd Allah pour le Prophète (s), mais Abd Allah est allé voir le Prophète (s) et a témoigné à propos de l'Unicité de Dieu et de la mission de Son Prophète (s) et a rejeté les mots de Zayd. Peu de temps après, les versets 1 à 8 de la sourate al-Munâfiqûn ont été révélés.[10]

Mérites et effets

Basé sur un hadith mentionné dans le livre Thawâb al-Aʻmâl, Imam as-Sâdiq (a) a conseillé aux Chiites de réciter la sourate al-Jumuʻa et la sourate al-Munâfiqûn dans la prière de Zuhr du vendredi. Il est mentionné dans ce hadith que quiconque le fait est comme ayant fait l'action du Prophète (s) et que sa récompense sera gagner le paradis.[11] Selon certains juristes, la Récitation de la sourate al-Munâfiqûn est recommandée dans la seconde Rakʻa de la prière du vendredi.[12]

Texte et traduction de la sourate

Traduction Phonétique Texte de la sourate
Au nom d'Allah, le Bienfaiteur miséricordieux. Bismi Allāhi Ar-Raĥmāni Ar-Raĥīmi بِسْمِ اللَّـهِ الرَّ‌حْمَـٰنِ الرَّ‌حِيمِ
Quand les Hypocrites viennent à toi [,Prophète! ,] ils disent : « Nous attestons, en vérité, [que] tu es certes l'Apôtre d'Allah et [qu']Allah sait, en vérité, que tu es certes Son Apôtre. » Allah atteste, en vérité, [que] les Hypocrites sont certes des menteurs. ﴾1﴿ Ils ont pris leurs serments comme sauvegarde et se sont écartés du Chemin d'Allah. Combien mauvais est ce qu'ils se sont trouvé faire ! ﴾2﴿ Ils ont cru en effet puis ont été infidèles et un sceau a été placé sur leur cœur, en sorte qu'ils ne savent plus. ﴾3﴿ Quand tu les vois, leurs personnes te plaisent et tu prêtes l'oreille à leurs dires, comme s'ils étaient des monts [solidement] appuyés (?). Ils pensent que tout cri est [dirigé] contre eux. Ils sont l'ennemi. Prends donc garde à eux ! Qu'Allah les tue ! Combien ils sont écartés [de la Voie] ! ﴾4﴿ Quand on leur dit : «Venez ! l'Apôtre d'Allah demandera pour vous pardon [au Seigneur] ! », ils détournent la tête et tu les vois se détourner, enflés de superbe. ﴾5﴿ 'Idhā Jā'aka Al-Munāfiqūna Qālū Nash/hadu 'Innaka Larasūlu Allāhi Wa Allāhu Ya`lamu 'Innaka Larasūluhu Wa Allāhu Yash/hadu 'Inna Al-Munāfiqīna Lakādhibūna ﴾1﴿ Attakhadhū 'Aymānahum Junnatan Faşaddū `An Sabīli Allāhi 'Innahum Sā'a Mā Kānū Ya`malūna ﴾2﴿ hālika Bi'annahum 'Āmanū Thumma Kafarū Faţubi`a `Alá Qulūbihim Fahum Lā Yafqahūna ﴾3﴿ Wa 'Idhā Ra'aytahum Tu`jibuka 'Ajsāmuhum Wa 'In Yaqūlū Tasma` Liqawlihim Ka'annahum Khushubun Musannadatun Yaĥsabūna Kulla Şayĥatin `Alayhim Humu Al-`Adūwu Fāĥdharhum Qātalahumu Allāhu 'Anná Yu'ufakūna ﴾4﴿ Wa 'Idhā Qīla Lahum Ta`ālaw Yastaghfir Lakum Rasūlu Allāhi Lawwaw Ru'ūsahum Wa Ra'aytahum Yaşuddūna Wa Hum Mustakbirūna ﴾5﴿ إِذَا جَاءَكَ الْمُنَافِقُونَ قَالُوا نَشْهَدُ إِنَّكَ لَرَ‌سُولُ اللَّـهِ ۗ وَاللَّـهُ يَعْلَمُ إِنَّكَ لَرَ‌سُولُهُ وَاللَّـهُ يَشْهَدُ إِنَّ الْمُنَافِقِينَ لَكَاذِبُونَ ﴿١﴾ اتَّخَذُوا أَيْمَانَهُمْ جُنَّةً فَصَدُّوا عَن سَبِيلِ اللَّـهِ ۚ إِنَّهُمْ سَاءَ مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ ﴿٢﴾ ذَٰلِكَ بِأَنَّهُمْ آمَنُوا ثُمَّ كَفَرُ‌وا فَطُبِعَ عَلَىٰ قُلُوبِهِمْ فَهُمْ لَا يَفْقَهُونَ ﴿٣﴾ وَإِذَا رَ‌أَيْتَهُمْ تُعْجِبُكَ أَجْسَامُهُمْ ۖ وَإِن يَقُولُوا تَسْمَعْ لِقَوْلِهِمْ ۖ كَأَنَّهُمْ خُشُبٌ مُّسَنَّدَةٌ ۖ يَحْسَبُونَ كُلَّ صَيْحَةٍ عَلَيْهِمْ ۚ هُمُ الْعَدُوُّ فَاحْذَرْ‌هُمْ ۚ قَاتَلَهُمُ اللَّـهُ ۖ أَنَّىٰ يُؤْفَكُونَ ﴿٤﴾ وَإِذَا قِيلَ لَهُمْ تَعَالَوْا يَسْتَغْفِرْ‌ لَكُمْ رَ‌سُولُ اللَّـهِ لَوَّوْا رُ‌ءُوسَهُمْ وَرَ‌أَيْتَهُمْ يَصُدُّونَ وَهُم مُّسْتَكْبِرُ‌ونَ ﴿٥﴾
Égal est, pour ce qui les touche, que tu demandes pardon pour eux ou que tu ne demandes point pardon pour eux. Allah ne leur pardonnera point. Allah ne saurait guider le peuple des Pervers. ﴾6﴿ Ce sont eux qui disent : « Ne faites point dépense en faveur de ceux qui sont auprès de l'Apôtre d'Allah, afin qu'ils fassent sécession ! ». A Allah sont les trésors des cieux et de la terre. Mais les Hypocrites ne comprennent pas. ﴾7﴿ Ils disent [également] : « Certes, si nous revenons à Médine, le plus puissant en expulsera, certes, le plus humble. » La puissance est à Allah, à Son Apôtre et aux Croyants. Mais les Hypocrites ne savent point. ﴾8﴿ O vous qui croyez !, que ni vos biens, ni vos enfants ne vous distraient de l'Édification d'Allah! Ceux qui feront cela seront les Perdants. ﴾9﴿ Faites dépense [en aumône], sur ce que Nous vous avons attribué, avant que la mort vienne frapper chacun de vous et [avant] qu'il s'écrie : « Seigneur !, que ne me reportes-Tu à un terme prochain en sorte que j'aumône et sois parmi les Saints ! » ﴾10﴿ Allah ne reportera nulle âme, quand son terme sera venu. Allah est bien informé de ce que vous faites. ﴾11﴿



Sawā'un `Alayhim 'Āstaghfarta Lahum 'Am Lam Tastaghfir Lahum Lan Yaghfira Allāhu Lahum 'Inna Allāha Lā Yahdī Al-Qawma Al-Fāsiqīna ﴾6﴿ Humu Al-Ladhīna Yaqūlūna Lā Tunfiqū `Alá Man `Inda Rasūli Allāhi Ĥattá Yanfađđū Wa Lillahi Khazā'inu As-Samāwāti Wa Al-'Arđi Wa Lakinna Al-Munāfiqīna Lā Yafqahūna ﴾7﴿ Yaqūlūna La'in Raja`nā 'Ilá Al-Madīnati Layukhrijanna Al-'A`azzu Minhā Al-'Adhalla Wa Lillahi Al-`Izzatu Wa Lirasūlihi Wa Lilmu'uminīna Wa Lakinna Al-Munāfiqīna Lā Ya`lamūna ﴾8﴿ Yā 'Ayyuhā Al-Ladhīna 'Āmanū Lā Tulhikum 'Amwālukum Wa Lā 'Awlādukum `An Dhikri Allāhi Wa Man Yaf`al Dhālika Fa'ūlā'ika Humu Al-Khāsirūna ﴾9﴿ Wa 'Anfiqū Min Mā Razaqnākum Min Qabli 'An Ya'tiya 'Aĥadakumu Al-Mawtu Fayaqūla Rabbi Lawlā 'Akhartanī 'Ilá 'Ajalin Qarībin Fa'aşşaddaqa Wa 'Akun Mina Aş-Şāliĥīna ﴾10﴿ Wa Lan Yu'uakhira Allāhu Nafsāan 'Idhā Jā'a 'Ajaluhā Wa Allāhu Khabīrun Bimā Ta`malūna ﴾11﴿ سَوَاءٌ عَلَيْهِمْ أَسْتَغْفَرْ‌تَ لَهُمْ أَمْ لَمْ تَسْتَغْفِرْ‌ لَهُمْ لَن يَغْفِرَ‌ اللَّـهُ لَهُمْ ۚ إِنَّ اللَّـهَ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الْفَاسِقِينَ ﴿٦﴾ هُمُ الَّذِينَ يَقُولُونَ لَا تُنفِقُوا عَلَىٰ مَنْ عِندَ رَ‌سُولِ اللَّـهِ حَتَّىٰ يَنفَضُّوا ۗ وَلِلَّـهِ خَزَائِنُ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْ‌ضِ وَلَـٰكِنَّ الْمُنَافِقِينَ لَا يَفْقَهُونَ ﴿٧﴾ يَقُولُونَ لَئِن رَّ‌جَعْنَا إِلَى الْمَدِينَةِ لَيُخْرِ‌جَنَّ الْأَعَزُّ مِنْهَا الْأَذَلَّ ۚ وَلِلَّـهِ الْعِزَّةُ وَلِرَ‌سُولِهِ وَلِلْمُؤْمِنِينَ وَلَـٰكِنَّ الْمُنَافِقِينَ لَا يَعْلَمُونَ ﴿٨﴾ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تُلْهِكُمْ أَمْوَالُكُمْ وَلَا أَوْلَادُكُمْ عَن ذِكْرِ‌ اللَّـهِ ۚ وَمَن يَفْعَلْ ذَٰلِكَ فَأُولَـٰئِكَ هُمُ الْخَاسِرُ‌ونَ ﴿٩﴾ وَأَنفِقُوا مِن مَّا رَ‌زَقْنَاكُم مِّن قَبْلِ أَن يَأْتِيَ أَحَدَكُمُ الْمَوْتُ فَيَقُولَ رَ‌بِّ لَوْلَا أَخَّرْ‌تَنِي إِلَىٰ أَجَلٍ قَرِ‌يبٍ فَأَصَّدَّقَ وَأَكُن مِّنَ الصَّالِحِينَ ﴿١٠﴾ وَلَن يُؤَخِّرَ‌ اللَّـهُ نَفْسًا إِذَا جَاءَ أَجَلُهَا ۚ وَاللَّـهُ خَبِيرٌ‌ بِمَا تَعْمَلُونَ ﴿١١﴾
Le Coran, Sourate LXIII. ; Traduction de Régis Blachère, p.596-598, 1966.


Sourates précédentes :
Al-Jumuʻa
Sourate al-Munâfiqûn
Sourates mecquoisesSourates médinoises
Surates suivantes:
At-Taghâbun

1.Al-Fâtiha 2.Al-Baqara 3.Âl 'Imrân 4.An-Nisâ’ 5.Al-Mâ’ida 6.Al-Anʻâm 7.Al-A'râf 8.Al-Anfâl 9.At-Tawba 10.Yûnus 11.Hûd 12.Yûsuf 13.Ar-Ra‘d 14.Ibrâhîm 15.Al-Hijr 16.An-Nahl 17.Al-'Isrâ' 18.Al-Kahf 19.Maryam 20.Tâhâ 21.Al-Anbîyâʻ 22.Al-Hajj 23.Al-Muʻminûn 24.An-Nûr 25.Al-Furqân 26.Ash-Shu'arâ' 27.An-Naml 28.Al-Qasas 29.Al-'Ankabût 30.Ar-Rûm 31.Luqmân 32.As-Sajda 33.Al-Ahzâb 34.Sabâ' 35.Fâtir 36.Yâsîn 37.As-Sâffât 38.Sâd 39.Az-Zumar 40.Ghâfir 41.Fussilat 42.Ash-Shûrâ 43.Az-Zukhruf 44.Ad-Dukhân 45.Al-Jâthîya 46.Al-Ahqâf 47.Muhammad 48.Al-Fath 49.Al-Hujurât 50.Qâf 51.Adh-Dhârîyât 52.At-Tûr 53.An-Najm 54.Al-Qamar 55.Ar-Rahmân 56.Al-Wâqi‘a 57.Al-Hadîd 58.Al-Mujâdala 59.Al-Hashr 60.Al-Mumtahana 61.As-Saff 62.Al-Jumu'a 63.Al-Munâfiqûn 64.At-Taghâbun 65.At-Talâq 66.At-Tahrîm 67.Al-Mulk 68.Al-Qalam 69.Al-Hâqqa 70.Al-Ma'ârij 71.Nûh 72.Al-Jinn 73.Al-Muzzammil 74.Al-Muddaththir 75.Al-Qîyâma 76.Al-Insân 77.Al-Mursalât 78.An-Naba’ 79.An-Nâziʻât 80.‘Abasa 81.At-Takwîr 82.Al-Infitâr 83.Al-Mutaffifîn 84.Al-Inshiqâq 85.Al-Burûj 86.At-Târiq 87.Al-A’lâ 88.Al-Ghâshîya 89.Al-Fajr 90.Al-Balad 91.Ash-Shams 92.Al-Layl 93.Ad-Duhâ 94.Ash-Sharh 95.At-Tîn 96.Al-‘Alaq 97.Al-Qadr 98.Al-Bayyina 99.Az-Zalzala 100.Al-‘Âdîyât 101.Al-Qâri‘a 102.At-Takâthur 103.Al-‘Asr 104.Al-Humaza 105.Al-Fîl 106.Quraysh 107.Al-Mâ‘ûn 108.Al-Kawthar 109.Al-Kâfirûn 110.An-Nasr 111.Al-Masad 112.Al-Ikhlâs 113.Al-Falaq 114.An-Nâs

Voir aussi

Références

  1. Makârim Shîrâzî, vol. 24, p. 143.
  2. Le Coran, Traduction par Régis Blachère, p.
  3. Maʻrifat, vol. 2, p. 168.
  4. Khurramshâhî, vol. 2, p. 1256.
  5. Râmyâr, p. 360 et 596
  6. Farhangnâme-ye ʻUlûm-e Qurʻân, vol. 1, p. 2612
  7. Tabâtabâ’î, vol. 19, p. 278.
  8. Qummî, vol. 2, p. 368.
  9. Qummî, vol. 2, p. 369.
  10. Qummî, vol. 2, p. 369-370.
  11. Sadûq, p. 118.
  12. Khomeiny, vol. 1, p. 848.

Bibliographie

  • Le Coran, Traduction de Régis Blachère, Paris : Maisonneuve et Larose, 1966.
  • Le Coran, Traduction persane : Muhammad Mahdî Fûlâdwand, Téhéran : Dâr al-Qur’ân al-Karîm, 1418 de l’hégire lunaire / 1376 de l’hégire solaire.
  • Al-Qummî, ʻAlî b. Ibrâhîm. Tafsîr al-Qummî. Édité par Mûsâ al-Jazâ’irî. Qum : Dâr al-Kitâb, 1404 de l’hégire lunaire.
  • As-Sadûq, Muhammad b. Alî b. Bâbwayh Qumî, Thawâb al-A‘mâl wa ‘Iqâb al-A‘mâl, Qum : Dâr ash-Sharîf ar-Radî, 1406 de l’hégire lunaire.
  • At-Tabrisî, Fadhl b. Hasan. Majmaʻ al-Bayân fî Tafsîr al-Qur’ân. Téhéran : Nâser Khosrow, 1372 de l’hégire solaire.
  • Banîhâshemî Khomeinî, Seyyed Muhammad Hussyan, Todîh al-Masâ’il-e Marâji’, Daftar-e Nashr-e Eslâmî, ed. 8, 1424 de l’hégire lunaire.
  • Khurramshâhî, Bahâ’ad-Dîn, Dâneshnâme-ye Qur’ân wa Qur’ânpazhûhî, v. 2, Téhéran : Dûstân-Nâhîd, 1377 de l’hégire solaire.
  • Makârem Shîrâzî, Nâser, et d'autres, Tafsîr-e Nemûneh, vol.1, Téhéran : Dâr al-Kutub al-Islâmîyya, 1374 de l’hégire solaire.
  • Maʻrifat, Muhammad Hâdî, Âmûzesh-e ‘Ulûm-e Qur’ân Traduction : Abû muhammad Wakîlî, Téhéran : Markaz-e Châp wa Nashr-e Sâzmân-e Tablîghât-e Eslâmî, 1371 de l’hégire solaire.
  • TabâTabâ’î, Muhammad Husayn. Al-Mîzân fî tafsîr al-Qur’ân. Qum : Enteshârât-e Eslâmî, 1417 de l’hégire lunaire.