Sourate ash-Shams

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher
Al-Balad Sourate ash-Shams Al-Layl
سوره شمس.jpg
Nombre de la sourate : 91
Juz' : 30
Révélation
Ordre de la révélation : 26
Mecquoise/Médinoise : mecquoise
Statistiques
Nombre des versets : 15
Nombre des mots : 54
Nombre des lettres : 253

Sourate ash-Shams (en arabe : سورة الشمس, le soleil) est l'une des sourates mecquoises du livre sacré du Coran située dans le chapitre (Juz’) 30 du Coran. On l'appelle ash-Shams (le soleil), parce que Dieu jure à ash-Shams (le soleil) dans le premier verset de cette sourate. C'est la 91e sourate dans l'ordre d'écriture, et la 26e sourate dans l'ordre de la révélation.

Le contenu principal de cette sourate concerne les sujets moraux (surtout la purification de l'âme) ainsi que l'histoire du prophète Sâlih (a) et de son chameau et du peuple de Thamûd qui tua le chameau. Puis, il déclare la mauvaise issue de ce peuple. La lecture de cette sourate est Mustahabb (recommandée) dans la prière de aïd al-Fitr. Un hadith du Prophète (s) dit : « Celui qui récite de cette sourate est comme celui qui fait un don équivalent à ce que le soleil et la lune lui ont donné en matière de la lumière » .

Présentation

Nomination

On l'appelle ash-Shams (le soleil) parce que Dieu jure à ash-Shams (le soleil) dans le premier verset de cette sourate :

وَالشَّمْسِ وَضُحَاهَا ﴿١﴾
Le Coran, sourate ash-Shams, verset 1 ; Traduction du Coran, Régis Blachère, p. 652.
Une partie d'un Coran dans la bibliothèque Âstân Quds Razavî, appartenant à 978 AH, à la Reyhân, par Alaeddin Tabrîzî

L'autre nom est le Chameau de Sâlih, pour une partie de cette sourate qui est sur le prophète Sâlih (a) et son peuple qui tua le chameau.[1]

Lieu et ordre de la révélation

Sourate ash-Shams est une sourate mecquoise ; Elle est la 26e sourate dans l'ordre de la révélation et la 91e sourate dans l'ordre actuel du Coran.[2]

Nombre de versets

Elle a 15 versets, 54 mots et 253 lettres. De même, elle est, en termes de volume, l'une des sourates dites al-Mufassalât (en arabe : مُفَصَّلات), ayant plusieurs versets courts, du Livre sacré. De plus, c'est la 18e sourate du Coran qui commence par jurer ;[3] nous voyons 11 serments dans les premiers versets de cette sourate. Le nombre de serments répétés au début de cette sourate qui sont onze est le plus grand nombre de serments dans le Coran.[4]

Contenu

Cette sourate met l'accent sur la purification de l'âme et introduit les purifications éthiques comme la voie du salut. À la fin de la sourate, Dieu mentionne l'histoire du prophète Sâlih (a) et son chameau qui a été tué par les gens de Thamûd. Puis il déclare la mauvaise issue de ce peuple.[5]

Onze serments

Dans les commentaires de la sourate ash-Shams, il a été dit que le nombre de serments répétés au début de cette sourate qui sont onze est le plus grand nombre de serments dans le Coran et montre très bien qu'un message important doit être mentionné, un message aussi grand que les cieux, la terre, le soleil et la lune. A propos des serments dans le Coran, il a été dit que ces serments sont généralement pour deux raisons :

  • Premièrement, pour montrer l'importance du message pour lequel les serments sont faits (comme purification de l'âme dans la sourate actuelle)
  • Deuxièmement, pour montrer l'importance des choses sur lesquelles, les serments sont faits (comme le soleil et la lune dans cette sourate).[6]

Mérites et caractéristiques

Sourate ash-Shams sur la tombe de l'ImâmZâdeh Azhar b. Ali


On rapporte que Le Prophète (s) ordonnait à ses compagnons de réciter la sourate ash-Shams dans diverses prières.[7] De plus, il est rapporté de l'Imam as-Sâdiq (a) que :

« Celui récite la sourate ash-Shams, tous ses organes témoigneront pour lui au Jour du Jugement et Dieu dira que Il Accepterais ses témoins pour Son serviteur et le Récompenserais. Il dira : Accompagne-le au ciel jusqu'à ce que tout ce qu'il veut et toute la bénédiction du ciel seraient pour lui » .[8]

Dans les prières

La récitation de la sourate ash-Shams est recommandée dans la seconde rak‘at, et selon certaines sources, dans le premier rak‘at de la prière de Aid al-Fitr et Aid al-Adhâ.[9] Il est également recommandé d'effectuer une prière de deux rak‘at le jour de Dahw al-Ard (le 25e jour de Dhu al-Qa‘da), au moment de lever du soleil, et de réciter la sourate ash-Shams cinq fois dans chaque rak‘a, après la sourate al-Fâtiha.[10]

Les œuvres d'art

Sourate ash-Shams est l'une des sourates qui a été sculptée sur les tuiles pour la construction des mosquées et des ImâmZâdeh-s, y compris les inscriptions externes du Masjid Sheikh LotfollahIspahan) à la Thulth avec des carreaux blancs et des champs azurés, cette sourate a été inscrites accompagnée de sourate ad-Dahr et sourate al-Kawthar. Aussi, cette sourate a été sculptée sur la tombe de l'ImâmZâdeh d'Azhar b. Ali.

Texte et traduction de la sourate

Traduction Phonétique Texte
Au nom d'Allah, le Bienfaiteur miséricordieux. Bismi Allāhi Ar-Raĥmāni Ar-Raĥīmi بِسْمِ اللَّـهِ الرَّ‌حْمَـٰنِ الرَّ‌حِيمِ
Par le Soleil et sa clarté ! (1) Par la Lune quand elle le suit ! (2) Par le Jour quand il le fait briller ! (3) Par la Nuit quand elle le couvre ! (4) Par le Ciel et Ce qui l'a édifié ! (5) Wa Ash-Shamsi Wa Đuĥāhā (1) Wa Al-Qamari 'Idhā Talāhā (2) Wa An-Nahāri 'Idhā Jallāhā (3) Wa Al-Layli 'Idhā Yaghshāhā (4) Wa As-Samā'i Wa Mā Banāhā (5) وَالشَّمْسِ وَضُحَاهَا ﴿١﴾ وَالْقَمَرِ إِذَا تَلَاهَا ﴿٢﴾ وَالنَّهَارِ إِذَا جَلَّاهَا ﴿٣﴾ وَاللَّيْلِ إِذَا يَغْشَاهَا ﴿٤﴾ وَالسَّمَاءِ وَمَا بَنَاهَا ﴿٥﴾
Par la Terre et Ce qui l'a étendue ! (6) Par l'Ame (nafs) et Ce qui l'a formée harmonieusement (7) Et lui a inspiré son libertinage et sa piété ! (8) Heureux sera celui qui aura purifié cette âme ! (9) Malheureux sera celui qui l'aura abaissée ! (10) Wa Al-'Arđi Wa Mā Ţaĥāhā (6) Wa Nafsin Wa Mā Sawwāhā (7) Fa'alhamahā Fujūrahā Wa Taqwāhā (8) Qad 'Aflaĥa Man Zakkāhā (9) Wa Qad Khāba Man Dassāhā (10) وَالْأَرْضِ وَمَا طَحَاهَا ﴿٦﴾ وَنَفْسٍ وَمَا سَوَّاهَا ﴿٧﴾ فَأَلْهَمَهَا فُجُورَهَا وَتَقْوَاهَا ﴿٨﴾ قَدْ أَفْلَحَ مَن زَكَّاهَا ﴿٩﴾ وَقَدْ خَابَ مَن دَسَّاهَا ﴿١٠﴾
Les Thamoud ont crié au mensonge, par rébellion, (11) Quand se dressa leur Très Impie (12) Et l'Apôtre d'Allah leur dit : « [Ne touchez ni à] la Chamelle d'Allah, [ni à] son lait ! » (13) Les Thamoud le traitèrent d'imposteur et sacrifièrent la Chamelle. Leur Seigneur les maudit pour leur péché et les anéantit, (14) Sans craindre la suite de leur disparition. (15)



Kadhabat Thamūdu Biţaghwāhā (11) 'Idhi Anba`atha 'Ashqāhā (12) Faqāla Lahum Rasūlu Allāhi Nāqata Allāhi Wa Suqyāhā (13) Fakadhabūhu Fa`aqarūhā Fadamdama `Alayhim Rabbuhum Bidhanbihim Fasawwāhā (14) Wa Lā Yakhāfu `Uqbāhā (15) كَذَّبَتْ ثَمُودُ بِطَغْوَاهَا ﴿١١﴾ إِذِ انبَعَثَ أَشْقَاهَا ﴿١٢﴾ فَقَالَ لَهُمْ رَسُولُ اللَّـهِ نَاقَةَ اللَّـهِ وَسُقْيَاهَا ﴿١٣﴾ فَكَذَّبُوهُ فَعَقَرُوهَا فَدَمْدَمَ عَلَيْهِمْ رَبُّهُم بِذَنبِهِمْ فَسَوَّاهَا ﴿١٤﴾ وَلَا يَخَافُ عُقْبَاهَا ﴿١٥﴾
Le Coran, Sourate ash-Shams ; traduction de Régis Blachère, p. 652 et 653, 1966.


Sourate précédente :
Al-Balad
Sourate ash-Shams
Sourates mecquoisesSourates médinoises
Surate suivante:
Al-Layl

1.Al-Fâtiha 2.Al-Baqara 3.Âl ʻImrân 4.An-Nisâ’ 5.Al-Mâ’ida 6.Al-Anʻâm 7.Al-Aʻrâf 8.Al-Anfâl 9.At-Tawba 10.Yûnus 11.Hûd 12.Yûsuf 13.Ar-Ra‘d 14.Ibrâhîm 15.Al-Hijr 16.An-Nahl 17.Al-Isrâ’ 18.Al-Kahf 19.Maryam 20.Tâhâ 21.Al-Anbîyâ’ 22.Al-Hajj 23.Al-Mu’minûn 24.An-Nûr 25.Al-Furqân 26.Ash-Shuʻarâ’ 27.An-Naml 28.Al-Qasas 29.Al-'Ankabût 30.Ar-Rûm 31.Luqmân 32.As-Sajda 33.Al-Ahzâb 34.Saba’ 35.Fâtir 36.Yâsîn 37.As-Sâffât 38.Sâd 39.Az-Zumar 40.Ghâfir 41.Fussilat 42.Ash-Shûrâ 43.Az-Zukhruf 44.Ad-Dukhân 45.Al-Jâthîya 46.Al-Ahqâf 47.Muhammad 48.Al-Fath 49.Al-Hujurât 50.Qâf 51.Adh-Dhârîyât 52.At-Tûr 53.An-Najm 54.Al-Qamar 55.Ar-Rahmân 56.Al-Wâqi‘a 57.Al-Hadîd 58.Al-Mujâdala 59.Al-Hashr 60.Al-Mumtahana 61.As-Saff 62.Al-Jumu‘a 63.Al-Munâfiqûn 64.At-Taghâbun 65.At-Talâq 66.At-Tahrîm 67.Al-Mulk 68.Al-Qalam 69.Al-Hâqqa 70.Al-Ma‘ârij 71.Nûh 72.Al-Jinn 73.Al-Muzzammil 74.Al-Muddaththir 75.Al-Qîyâma 76.Al-Insân 77.Al-Mursalât 78.An-Naba’ 79.An-Nâziʻât 80.‘Abasa 81.At-Takwîr 82.Al-Infitâr 83.Al-Mutaffifîn 84.Al-Inshiqâq 85.Al-Burûj 86.At-Târiq 87.Al-A‘lâ 88.Al-Ghâshîya 89.Al-Fajr 90.Al-Balad 91.Ash-Shams 92.Al-Layl 93.Ad-Duhâ 94.Ash-Sharh 95.At-Tîn 96.Al-‘Alaq 97.Al-Qadr 98.Al-Bayyina 99.Az-Zalzala 100.Al-‘Âdîyât 101.Al-Qâri‘a 102.At-Takâthur 103.Al-‘Asr 104.Al-Humaza 105.Al-Fîl 106.Quraysh 107.Al-Mâ‘ûn 108.Al-Kawthar 109.Al-Kâfirûn 110.An-Nasr 111.Al-Masad 112.Al-Ikhlâs 113.Al-Falaq 114.An-Nâs


Voir aussi

Références

  1. Khurramshâhî, v. 2, p. 1264
  2. Ma‘rifat, v. 1, p. 167
  3. Khurramshâhî, v. 2, p. 1264
  4. Makârim Shîrâzî, v. 27, p. 38
  5. Khurramshâhî, v. 2, p. 1264
  6. Makârim Shîrâzî, v. 27, p. 38 et 39
  7. Majlisî, v. 89, p. 326
  8. As-Sadûq, p. 123
  9. An-Nadjafî, v. 11, p. 358
  10. Al-‘Âmilî, v. 8, p. 182

Bibliographie

  • Al-‘Âmilî, Cheikh Hurr, Muhammad b. Hasan, Wasâ’il ash-Shîa, Qum : Âl al-Bayt, 1414 de l’hégire lunaire.
  • An-Nadjafî, Muhammad Hasan, Jawâhir al-Kalâm fî Sharh Sharâyi‘ al-Islâm, v. 1, Qum : Mu’assisat Dâ’irat al-Ma‘ârif al-Figh al-Islâmî, 2000 A.C / 1421 de l’hégire lunaire.
  • As-Sadûq, Muhammad b. Alî b. Bâbwayh Qumî, Thawâb al-A‘mâl wa ‘Iqâb al-A‘mâl, travail de recherches : Sâdiq Hasanzâde, Téhéran : Armaghân-e Tûbâ, 1382 de l’hégire solaire.
  • At-Tabrisî, Fadl b. Hasan. Majma‘ al-Bayân fî Tafsîr al-Qurʾân. Traduction : Bîsotûnî, Mashhad : Âstân-e Qods-e Razawî, 1390 de l’hégire solaire.
  • Khurramshâhî, Bahâ’ ad-Dîn, Dâneshnâme-ye Qur’ân wa Qur’ânpazhûhî, V. 2, Téhéran : Dustân-Nâhîd, 1377 de l’hégire solaire.
  • Ma‘rifat, Muhammad Hâdî, Âmûzesh-e ‘Ulûm-e Qur’ân, Markaz-e Châp wa Nashr-e Sâzmân-e Tablîghât-e Eslâmî, ed. 1, 1371 de l’hégire solaire.
  • Nowrûzî, ‘Alî Rezâ, Masjed-e Sheykh Lotfollâh, in : Majalle-ye Golestân-e Qorân, n. 99, Âzar 1380 de l’hégire solaire.