Sourate adh-Dhârîyât

De Wiki Shia
(Redirigé depuis Surah Dârîyât)
Aller à : navigation, rechercher
Qâf Sourate adh-Dhârîyât At-Tûr
سوره ذاریات.jpg
Nombre de la sourate : 51
Juz' : 26-27
Révélation
Ordre de la révélation : 67
Mecquoise/Médinoise : Mecquoise
Statistiques
Nombre des versets : 60
Nombre des mots : 360
Nombre des lettres : 1546

Sourate adh-Dhârîyât (en arabe : سورة الذاريات) est la 51e sourate du Coran (Sourate LI.). Il s’agit d’une sourate mecquoise située dans les chapitres (Juz’) vingt-six et vingt-sept du Coran. Le mot « adh-Dhârîyât » est la forme plurielle de « adh-Dhârîya » qui signifie « le vent ». Son nom est traduit en français « Celles qui vont ».

Le sujet principal de cette sourate est la Qîyâma. L'Unicité de Dieu, les signes de Dieu dans la création, l'accueil des anges par le Prophète Abraham (a) dans sa maison et leur mission de punir le peuple de Loth, l’histoire de Moïse (a) et le destin du peuple de ʻÂd, Thamûd et du peuple de Noé (a) sont également mentionnés dans cette sourate.

L'un des versets célèbres de cette sourate est le verset cinquante-six qui introduit l'adoration de Dieu en tant que but de la création des Djinns et des êtres humains. Dans les Hadiths, de nombreux mérites sont mentionnés pour la Récitation de cette sourate, y compris le fait que Dieu corrigera la vie de son récitateur et lui donnera une grande subsistance et éclairera sa tombe avec une lampe jusqu'au Jour du Jugement.

Présentation

Nomination

Cette sourate s'appelle « adh-Dhârîyât », car elle commence par le mot « adh-Dhârîyât ». « Adh-Dhârîyât » est la forme plurielle de « adh-Dhârîya » qui signifie « le vent qui emporte les choses dans les airs ».[1] Son nom est traduit en français « Celles qui vont ».[2]

Lieu et ordre de la révélation

La sourate adh-Dhârîyât est une sourate mecquoise. Il s’agit de la 67e sourate révélée au Prophète (s). Dans l'ordre actuel du Coran, il s'agit du 51e sourate[3] située dans les chapitres (Juz’) vingt-six et vingt-sept du Coran.

Nombre de versets

La sourate adh-Dhârîyât a soixante versets, 360 mots et 1546 lettres.[4] En ce qui concerne le volume, cette sourate fait partie des sourates dites al-Mufassalât (en arabe : المُفَصَّلات), celles avec des versets courts ; elle occupe environ la moitié d'un Hizb du Coran.[5]

Contenu

Selon le livre Tafsîr al-Mîzân, le sujet principal de la sourate adh-Dhârîyât est la Qîyâma et la rejeter par les infidèles.[6] Cette sourate prouve l'existence de l'au-delà en mentionnant que Dieu l'a promise et que sa promesse est sans aucun doute vraie.[7]

D’après le livre Tafsîr-e Nemûne, les thématiques de la sourate adh-Dhârîyât peuvent être divisés en cinq sujets principaux :

Versets réputés

But de la création de l'être humain

وَمَا خَلَقْتُ الْجِنَّ وَالْإِنسَ إِلَّا لِيَعْبُدُونِ ﴿٥٦﴾
Je n'ai créé les Démons et les Hommes que pour qu'ils M'adorent.
Le Coran, Sourate LI., Verset 56 ; Traduction du Coran, Régis Blachère, p.556.
verset 54 de la sourate adh-Dhârîyât : Le but de la création de l'être humain, l'adoration de Dieu.

Le Coran déclare que l'objectif de la création de l'être humain n’est que l’adoration de Dieu. Selon le livre Tafsîr al-Mîzân, ce verset suggère que le but de la création est uniquement d'adorer Dieu ;[9] et il n’y a pas de désaccord si, dans d’autres versetss, le but de la création de l’être humain est mentionné autrement, car tous relient l’être humain au bonheur qui est le but premier de la création.[10] ou certains d’entre eux sont des objectifs moyens et certains sont des objectifs finaux et des résultats.[11]

Récits historiques

  • L'histoire des anges descendants chez Abraham (a) : Descendre des anges, Abraham (a) ne les connaissant pas, Abraham (a) leur apportant du veaue rôti, des anges ne mangeant pas du veaue, la peur d'Abraham d'eux, des anges donnant à Abraham (a) bonne nouvelle d'avoir un enfant, l'épouse d'Abraham étant surprise de la nouvelle, la question d'Abraham concernant la mission des anges, leur réponse étant la punition du peuple de Loth et sauver les croyants. (Versets 24 à 36) ;
  • Envoyer Moïse (a) à Pharaon : Pharaon et ses compagnons l’ont rejeté et calomnient Moïse (a) avec magie et folie, en se noyant dans la mer. (Versets 38 à 40) ;
  • Punition contre le peuple de ʻÂd ;
  • Inviter le peuple de Thamûd à la foi en leur donnant un délai et leur désobéissance à l'ordre de Dieu, à venir du châtiment sur eux. (Versets 43 à 45) ;
  • Punition du peuple de Noé (a) ;
  • Calomnier les Prophètes précédents de la folie et de la magie. (Versets 52).

Mérites et effets

Ash-Shaykh as-Sadûq a transmis un Hadith de l’Imam as-Sâdiq (a), selon lequel quiconque récite la sourate adh-Dhârîyât de jour ou de nuit, Dieu rectifiera sa vie, lui accordera une grande subsistance et éclairera sa tombe avec une lampe jusqu'au Jour du Jugement.[12]

Texte et traduction de la sourate

Traduction Phonétique Texte de la sourate
Au nom d'Allah, le Bienfaiteur miséricordieux. Bismi Allāhi Ar-Raĥmāni Ar-Raĥīmi بِسْمِ اللَّـهِ الرَّ‌حْمَـٰنِ الرَّ‌حِيمِ
Par celles qui vont, rapides, ﴾1﴿ qui portent une charge, ﴾2﴿ qui courent allègrement, ﴾3﴿ qui dispensent un ordre !, ﴾4﴿ en vérité, ce dont vous êtes menacés est certes véridique ! ﴾5﴿ Wa Adh-Dhāriyāti Dharwan ﴾1﴿ Fālĥāmilāti Wiqrāan ﴾2﴿ Fāljāriyāti Yusrāan ﴾3﴿ Fālmuqassimāti 'Amrāan ﴾4﴿'Innamā Tū`adūna Laşādiqun ﴾5﴿ وَالذَّارِ‌يَاتِ ذَرْ‌وًا ﴿١﴾ فَالْحَامِلَاتِ وِقْرً‌ا ﴿٢﴾ فَالْجَارِ‌يَاتِ يُسْرً‌ا ﴿٣﴾ فَالْمُقَسِّمَاتِ أَمْرً‌ا ﴿٤﴾ إِنَّمَا تُوعَدُونَ لَصَادِقٌ ﴿٥﴾
En vérité, le Jugement va certes advenir ! ﴾6﴿ Par le ciel au fond étoilé !, ﴾7﴿ en vérité, vous êtes certes en un propos divergent ﴾8﴿ dont est détourné qui a été détourné ! ﴾9﴿ Périssent les gens à conjectures ﴾10﴿ Wa 'Inna Ad-Dīna Lawāqi`un ﴾6﴿ Wa As-Samā'i Dhāti Al-Ĥubuki ﴾7﴿ 'Innakum Lafī Qawlin Mukhtalifin ﴾8﴿ Yu'ufaku `Anhu Man 'Ufika ﴾9﴿ Qutila Al-Kharrāşūna ﴾10﴿ وَإِنَّ الدِّينَ لَوَاقِعٌ ﴿٦﴾ وَالسَّمَاءِ ذَاتِ الْحُبُكِ ﴿٧﴾ إِنَّكُمْ لَفِي قَوْلٍ مُّخْتَلِفٍ ﴿٨﴾ يُؤْفَكُ عَنْهُ مَنْ أُفِكَ ﴿٩﴾ قُتِلَ الْخَرَّ‌اصُونَ ﴿١٠﴾
qui, dans [leur] ignorance, se complaisent aveuglément ! ﴾11﴿ Ils demandent : « Quand viendra le Jour du Jugement ? » ﴾12﴿ Au jour où, sur le Feu, ils seront éprouvés. ﴾13﴿ « Goûtez votre épreuve ! Voici ce dont vous appeliez la venue ! » ﴾14﴿ En vérité, ceux qui craignent Allah seront parmi des jardins et des sources, ﴾15﴿ Al-Ladhīna Hum Fī Ghamratin Sāhūna ﴾11﴿ Yas'alūna 'Ayyāna Yawmu Ad-Dīni ﴾12﴿ Yawma Hum `Alá An-Nāri Yuftanūna ﴾13﴿ Dhūqū Fitnatakum Hādhā Al-Ladhī Kuntum Bihi Tasta`jilūna ﴾14﴿ 'Inna Al-Muttaqīna Fī Jannātin Wa `Uyūnin ﴾15﴿ الَّذِينَ هُمْ فِي غَمْرَ‌ةٍ سَاهُونَ ﴿١١﴾ يَسْأَلُونَ أَيَّانَ يَوْمُ الدِّينِ ﴿١٢﴾ يَوْمَ هُمْ عَلَى النَّارِ‌ يُفْتَنُونَ ﴿١٣﴾ ذُوقُوا فِتْنَتَكُمْ هَـٰذَا الَّذِي كُنتُم بِهِ تَسْتَعْجِلُونَ ﴿١٤﴾ إِنَّ الْمُتَّقِينَ فِي جَنَّاتٍ وَعُيُونٍ ﴿١٥﴾
prenant ce que leur Seigneur leur aura donné ! Auparavant ils auront été du nombre des Bienfaisants. ﴾16﴿ Peu de temps, la nuit, ils dormaient. ﴾17﴿ A la prime aube, ils imploraient le pardon [d'Allah]. ﴾18﴿ De leurs biens, une part revenait au Mendiant et à l'indigent. ﴾19﴿ Sur terre, sont des signes pour les convaincus. ﴾20﴿ 'Ākhidhīna Mā 'Ātāhum Rabbuhum 'Innahum Kānū Qabla Dhālika Muĥsinīna ﴾16﴿ Kānū Qalīlāan Mina Al-Layli Mā Yahja`ūna ﴾17﴿ Wa Bil-'Asĥāri Hum Yastaghfirūna ﴾18﴿ Wa Fī 'Amwālihim Ĥaqqun Lilssā'ili Wa Al-Maĥrūmi ﴾19﴿ Wa Fī Al-'Arđi 'Āyātun Lilmūqinīna ﴾20﴿ آخِذِينَ مَا آتَاهُمْ رَ‌بُّهُمْ ۚ إِنَّهُمْ كَانُوا قَبْلَ ذَٰلِكَ مُحْسِنِينَ ﴿١٦﴾ كَانُوا قَلِيلًا مِّنَ اللَّيْلِ مَا يَهْجَعُونَ ﴿١٧﴾ وَبِالْأَسْحَارِ‌ هُمْ يَسْتَغْفِرُ‌ونَ ﴿١٨﴾ وَفِي أَمْوَالِهِمْ حَقٌّ لِّلسَّائِلِ وَالْمَحْرُ‌ومِ ﴿١٩﴾ وَفِي الْأَرْ‌ضِ آيَاتٌ لِّلْمُوقِنِينَ ﴿٢٠﴾
[Il en est] aussi en vos âmes. Eh quoi ! ne voyez-vous point ? ﴾21﴿ Dans le ciel est votre bien et ce dont vous avez reçu promesse. ﴾22﴿ Par le Seigneur du Ciel et de la Terre, c'est là certes une vérité [sûre] comme le fait que vous parliez ! ﴾23﴿ Est-ce que t'est parvenu le récit des hôtes honorés d'Abraham ? ﴾24﴿ Quand ils entrèrent chez lui, ils lui dirent : « Salut ! » et il répondit : « Salut ! [Vous êtes] des gens inconnus ! » ﴾25﴿ Wa Fī 'Anfusikum 'Afalā Tubşirūna ﴾21﴿ Wa Fī As-Samā'i Rizqukum Wa Mā Tū`adūna ﴾22﴿ Fawarabbi As-Samā'i Wa Al-'Arđi 'Innahu Laĥaqqun Mithla Mā 'Annakum Tanţiqūna ﴾23﴿ Hal 'Atāka Ĥadīthu Đayfi 'Ibrāhīma Al-Mukramīna ﴾34﴿ 'Idh Dakhalū `Alayhi Faqālū Salāmāan Qāla Salāmun Qawmun Munkarūna ﴾25﴿ وَفِي أَنفُسِكُمْ ۚ أَفَلَا تُبْصِرُ‌ونَ ﴿٢١﴾ وَفِي السَّمَاءِ رِ‌زْقُكُمْ وَمَا تُوعَدُونَ ﴿٢٢﴾ فَوَرَ‌بِّ السَّمَاءِ وَالْأَرْ‌ضِ إِنَّهُ لَحَقٌّ مِّثْلَ مَا أَنَّكُمْ تَنطِقُونَ ﴿٢٣﴾ هَلْ أَتَاكَ حَدِيثُ ضَيْفِ إِبْرَ‌اهِيمَ الْمُكْرَ‌مِينَ ﴿٢٤﴾ إِذْ دَخَلُوا عَلَيْهِ فَقَالُوا سَلَامًا ۖ قَالَ سَلَامٌ قَوْمٌ مُّنكَرُ‌ونَ ﴿٢٥﴾
Et il alla trouver sa femme et il apporta un veau gras. ﴾26﴿ Il le leur présenta et dit : « Ne mangerez-vous point ? ». ﴾27﴿ Il éprouvait devant eux une crainte. « N'aie pas peur ! », lui dirent-ils, et ils lui annoncèrent [la naissance d']un fils sage. ﴾28﴿ La femme d'Abraham se prit alors à crier ; elle se frappa le visage et dit : « Je suis une vieille femme stérile ! » ﴾29﴿ ــــ « Ainsi a parlé ton Seigneur », reprirent-ils. « Il est le Sage et l'Omniscient. » ﴾30﴿ Farāgha 'Ilá 'Ahlihi Fajā'a Bi`ijlin Samīnin ﴾26﴿ Faqarrabahu 'Ilayhim Qāla 'Alā Ta'kulūna ﴾27﴿ Fa'awjasa Minhum Khīfatan Qālū Lā Takhaf Wa Basharūhu Bighulāmin `Alīmin ﴾28﴿ Fa'aqbalati Amra'atuhu Fī Şarratin Faşakkat Wajhahā Wa Qālat `Ajūzun `Aqīmun ﴾29﴿ Qālū Kadhāliki Qāla Rabbuki 'Innahu Huwa Al-Ĥakīmu Al-`Alīmu ﴾30﴿ فَرَ‌اغَ إِلَىٰ أَهْلِهِ فَجَاءَ بِعِجْلٍ سَمِينٍ ﴿٢٦﴾ فَقَرَّ‌بَهُ إِلَيْهِمْ قَالَ أَلَا تَأْكُلُونَ ﴿٢٧﴾ فَأَوْجَسَ مِنْهُمْ خِيفَةً ۖ قَالُوا لَا تَخَفْ ۖ وَبَشَّرُ‌وهُ بِغُلَامٍ عَلِيمٍ ﴿٢٨﴾ فَأَقْبَلَتِ امْرَ‌أَتُهُ فِي صَرَّ‌ةٍ فَصَكَّتْ وَجْهَهَا وَقَالَتْ عَجُوزٌ عَقِيمٌ ﴿٢٩﴾ قَالُوا كَذَٰلِكِ قَالَ رَ‌بُّكِ ۖ إِنَّهُ هُوَ الْحَكِيمُ الْعَلِيمُ ﴿٣٠﴾
ـــ « Quel objet vous amena, ô Envoyés ! », demanda Abraham. ﴾31﴿ ـــ « Nous avons été envoyés contre un peuple de pécheurs », répliquèrent-ils, ﴾32﴿ « afin de lancer contre eux des blocs d'argile ﴾33﴿ marqués auprès de ton Seigneur, pour les Impies (musrif). ﴾34﴿ Nous avons fait sortir ceux des croyants qui se trouvaient dans cette ville. ﴾35﴿ Qāla Famā Khaţbukum 'Ayyuhā Al-Mursalūna ﴾31﴿ Qālū 'Innā 'Ursilnā 'Ilá Qawmin Mujrimīna ﴾32﴿ Linursila `Alayhim Ĥijāratan Min Ţīnin ﴾33﴿ Musawwamatan `Inda Rabbika Lilmusrifīna ﴾34﴿ Fa'akhrajnā Man Kāna Fīhā Mina Al-Mu'uminīna ﴾35﴿ قَالَ فَمَا خَطْبُكُمْ أَيُّهَا الْمُرْ‌سَلُونَ ﴿٣١﴾ قَالُوا إِنَّا أُرْ‌سِلْنَا إِلَىٰ قَوْمٍ مُّجْرِ‌مِينَ ﴿٣٢﴾ لِنُرْ‌سِلَ عَلَيْهِمْ حِجَارَ‌ةً مِّن طِينٍ ﴿٣٣﴾ مُّسَوَّمَةً عِندَ رَ‌بِّكَ لِلْمُسْرِ‌فِينَ ﴿٣٤﴾ فَأَخْرَ‌جْنَا مَن كَانَ فِيهَا مِنَ الْمُؤْمِنِينَ ﴿٣٥﴾
Nous n'y avons trouvé qu'une demeure de Soumis à Dieu ». ﴾36﴿ Et Nous avons laissé, en cette cité, un signe pour ceux qui craignent le Tourment cruel, ﴾37﴿ ainsi qu'en Moïse quand nous l'envoyâmes à Pharaon avec un pouvoir évident ﴾38﴿ et que Pharaon se détourna, sûr de sa puissance, et dit : [« C'est] un magicien ou un possédé ! » ﴾39﴿ Nous saisîmes alors Pharaon et ses Armées et Nous les jetâmes dans l'abîme car il avait méfait ! ﴾40﴿ Famā Wajadnā Fīhā Ghayra Baytin Mina Al-Muslimīna ﴾36﴿ Wa Taraknā Fīhā 'Āyatan Lilladhīna Yakhāfūna Al-`Adhāba Al-'Alīma ﴾37﴿ Wa Fī Mūsá 'Idh 'Arsalnāhu 'Ilá Fir`awna Bisulţānin Mubīnin ﴾38﴿ Fatawallá Biruknihi Wa Qāla Sāĥirun 'Aw Majnūnun ﴾39﴿ Fa'akhadhnāhu Wa Junūdahu Fanabadhnāhum Fī Al-Yammi Wa Huwa Mulīmun ﴾40﴿ فَمَا وَجَدْنَا فِيهَا غَيْرَ‌ بَيْتٍ مِّنَ الْمُسْلِمِينَ ﴿٣٦﴾ وَتَرَ‌كْنَا فِيهَا آيَةً لِّلَّذِينَ يَخَافُونَ الْعَذَابَ الْأَلِيمَ ﴿٣٧﴾ وَفِي مُوسَىٰ إِذْ أَرْ‌سَلْنَاهُ إِلَىٰ فِرْ‌عَوْنَ بِسُلْطَانٍ مُّبِينٍ ﴿٣٨﴾ فَتَوَلَّىٰ بِرُ‌كْنِهِ وَقَالَ سَاحِرٌ‌ أَوْ مَجْنُونٌ ﴿٣٩﴾ فَأَخَذْنَاهُ وَجُنُودَهُ فَنَبَذْنَاهُمْ فِي الْيَمِّ وَهُوَ مُلِيمٌ ﴿٤٠﴾
[Nous avons laissé des signes] chez les ʻAd, lorsque Nous envoyâmes contre eux le vent dévastateur ﴾41﴿ qui ne laisse rien de ce contre quoi il a été déchaîné, sinon de la poussière, ﴾42﴿ ـــ chez les Thamoud, quand il leur fut dit : « Jouissez encore un temps ! » ﴾43﴿ et qu'ayant transgressé l'ordre de leur Seigneur, le Cataclysme les emporta, les yeux ouverts, ﴾44﴿ impuissants à se •dresser, à triompher, ﴾45﴿ Wa Fī `Ādin 'Idh 'Arsalnā `Alayhimu Ar-Rīĥa Al-`Aqīma ﴾41﴿ Mā Tadharu Min Shay'in 'Atat `Alayhi 'Illā Ja`alat/hu Kālrramīmi ﴾42﴿ Wa Fī Thamūda 'Idh Qīla Lahum Tamatta`ū Ĥattá Ĥīnin ﴾43﴿ Fa`ataw `An 'Amri Rabbihim Fa'akhadhat/humu Aş-Şā`iqatu Wa Hum Yanžurūna ﴾44﴿ Famā Astaţā`ū Min Qiyāmin Wa Mā Kānū Muntaşirīna ﴾45﴿ وَفِي عَادٍ إِذْ أَرْ‌سَلْنَا عَلَيْهِمُ الرِّ‌يحَ الْعَقِيمَ ﴿٤١﴾ مَا تَذَرُ‌ مِن شَيْءٍ أَتَتْ عَلَيْهِ إِلَّا جَعَلَتْهُ كَالرَّ‌مِيمِ ﴿٤٢﴾ وَفِي ثَمُودَ إِذْ قِيلَ لَهُمْ تَمَتَّعُوا حَتَّىٰ حِينٍ ﴿٤٣﴾ فَعَتَوْا عَنْ أَمْرِ‌ رَ‌بِّهِمْ فَأَخَذَتْهُمُ الصَّاعِقَةُ وَهُمْ يَنظُرُ‌ونَ ﴿٤٤﴾ فَمَا اسْتَطَاعُوا مِن قِيَامٍ وَمَا كَانُوا مُنتَصِرِ‌ينَ ﴿٤٥﴾
ـــ chez le peuple de Noé, antérieurement : ce fut un peuple sacrilège. ﴾46﴿ Le ciel, Nous l'avons construit solidement. En vérité, Nous sommes certes plein de largesse ! ﴾47﴿ La terre, Nous l'avons étendue. Combien excellent Nous fûmes en cette tâche ! ﴾48﴿ De toute chose, Nous avons créé un couple. Puissiez-vous vous souvenir ! ﴾49﴿ Fuyez auprès d'Allah ! Je suis, pour vous, de Sa part, un Avertisseur explicite. ﴾50﴿ Wa Qawma Nūĥin Min Qablu 'Innahum Kānū Qawmāan Fāsiqīna ﴾46﴿ Wa As-Samā'a Banaynāhā Bi'ayydin Wa 'Innā Lamūsi`ūna ﴾47﴿ Wa Al-'Arđa Farashnāhā Fani`ma Al-Māhidūna ﴾48﴿ Wa Min Kulli Shay'in Khalaqnā Zawjayni La`allakum Tadhakkarūna ﴾49﴿ Fafirrū 'Ilá Allāhi 'Innī Lakum Minhu Nadhīrun Mubīnun ﴾50﴿ وَقَوْمَ نُوحٍ مِّن قَبْلُ ۖ إِنَّهُمْ كَانُوا قَوْمًا فَاسِقِينَ ﴿٤٦﴾ وَالسَّمَاءَ بَنَيْنَاهَا بِأَيْدٍ وَإِنَّا لَمُوسِعُونَ ﴿٤٧﴾ وَالْأَرْ‌ضَ فَرَ‌شْنَاهَا فَنِعْمَ الْمَاهِدُونَ ﴿٤٨﴾ وَمِن كُلِّ شَيْءٍ خَلَقْنَا زَوْجَيْنِ لَعَلَّكُمْ تَذَكَّرُ‌ونَ ﴿٤٩﴾ فَفِرُّ‌وا إِلَى اللَّـهِ ۖ إِنِّي لَكُم مِّنْهُ نَذِيرٌ‌ مُّبِينٌ ﴿٥٠﴾
N'adjoignez à Allah nulle autre divinité ! Je suis, pour vous, de Sa part, un Avertisseur explicite. ﴾51﴿ De même, nul Apôtre n'est venu à ceux qui vécurent avant eux, qu'ils n'aient dit : « C'est un magicien, un possédé ! » ﴾52﴿ Se donnèrent-ils successivement ce mot ? C'est un peuple rebelle ! ﴾53﴿ Détourne-toi d'eux : tu n'[en] seras point blâmé ! ﴾54﴿ Édifie ! car l'Édification est utile aux Croyants ! ﴾55﴿ Wa Lā Taj`alū Ma`a Allāhi 'Ilahāan 'Ākhara 'Innī Lakum Minhu Nadhīrun Mubīnun ﴾51﴿ Kadhālika Mā 'Atá Al-Ladhīna Min Qablihim Min Rasūlin 'Illā Qālū Sāĥirun 'Aw Majnūnun ﴾52﴿ 'Atawāşaw Bihi Bal Hum Qawmun Ţāghūna ﴾53﴿ Fatawalla `Anhum Famā 'Anta Bimalūmin ﴾54﴿ Wa Dhakkir Fa'inna Adh-Dhikrá Tanfa`u Al-Mu'uminīna ﴾55﴿ وَلَا تَجْعَلُوا مَعَ اللَّـهِ إِلَـٰهًا آخَرَ‌ ۖ إِنِّي لَكُم مِّنْهُ نَذِيرٌ‌ مُّبِينٌ ﴿٥١﴾ كَذَٰلِكَ مَا أَتَى الَّذِينَ مِن قَبْلِهِم مِّن رَّ‌سُولٍ إِلَّا قَالُوا سَاحِرٌ‌ أَوْ مَجْنُونٌ ﴿٥٢﴾ أَتَوَاصَوْا بِهِ ۚ بَلْ هُمْ قَوْمٌ طَاغُونَ ﴿٥٣﴾ فَتَوَلَّ عَنْهُمْ فَمَا أَنتَ بِمَلُومٍ ﴿٥٤﴾ وَذَكِّرْ‌ فَإِنَّ الذِّكْرَ‌ىٰ تَنفَعُ الْمُؤْمِنِينَ ﴿٥٥﴾
Je n'ai créé les Démons et les Hommes que pour qu'ils M'adorent. ﴾56﴿ Je ne désire d'eux nul don et je ne désire pas qu'ils Me nourrissent. ﴾57﴿ En vérité, Allah est le Donateur, Celui qui détient la Force, le Ferme ! ﴾58﴿ Ceux qui auront mal agi auront à rendre compte de péchés semblables à ceux de leurs pareils, antérieurement. Qu'ils n'appellent pas au plus vite Mon verdict ! ﴾59﴿ A ceux qui n'ont pas cru, malheur ! en ce jour dont ils sont menacés. ﴾60﴿


Wa Mā Khalaqtu Al-Jinna Wa Al-'Insa 'Illā Liya`budūni ﴾56﴿ Mā 'Urīdu Minhum Min Rizqin Wa Mā 'Urīdu 'An Yuţ`imūni ﴾57﴿ 'Inna Allāha Huwa Ar-Razzāqu Dhū Al-Qūwati Al-Matīnu ﴾58﴿ Fa'inna Lilladhīna Žalamū Dhanūbāan Mithla Dhanūbi 'Aşĥābihim Falā Yasta`jilūni ﴾59﴿ Fawaylun Lilladhīna Kafarū Min Yawmihimu Al-Ladhī Yū`adūna ﴾60﴿ وَمَا خَلَقْتُ الْجِنَّ وَالْإِنسَ إِلَّا لِيَعْبُدُونِ ﴿٥٦﴾ مَا أُرِ‌يدُ مِنْهُم مِّن رِّ‌زْقٍ وَمَا أُرِ‌يدُ أَن يُطْعِمُونِ ﴿٥٧﴾ إِنَّ اللَّـهَ هُوَ الرَّ‌زَّاقُ ذُو الْقُوَّةِ الْمَتِينُ ﴿٥٨﴾ فَإِنَّ لِلَّذِينَ ظَلَمُوا ذَنُوبًا مِّثْلَ ذَنُوبِ أَصْحَابِهِمْ فَلَا يَسْتَعْجِلُونِ ﴿٥٩﴾ فَوَيْلٌ لِّلَّذِينَ كَفَرُ‌وا مِن يَوْمِهِمُ الَّذِي يُوعَدُونَ ﴿٦٠﴾
Le Coran, Sourate LI. ; Traduction de Régis Blachère, p.554-557, 1966.


Voir aussi

Références

  1. Makârim Shîrâzî, vol. 22, p. 306.
  2. Le Coran, Traduction par Régis Blachère, p. 554
  3. Maʻrifat, vol. 2, p. 166.
  4. Khurramshâhî, vol. 2, p. 1252.
  5. Khurramshâhî, vol. 2, p. 1252.
  6. Tabâtabâ’î, vol. 18, p. 364.
  7. Tabâtabâ’î, vol. 18, p. 364.
  8. Makârim Shîrâzî, vol. 22, p. 303.
  9. Tabâtabâ’î, vol. 18, p. 386.
  10. Tabâtabâ’î, vol. 18, p. 386.
  11. Makârim Shîrâzî, vol. 22, p. 386-387.
  12. Sadûq, p. 115.

Bibliographie