Assassinat d'an-Nafs az-Zakîyya

De Wiki Shia
(Redirigé depuis An-Nafs az-Zakîyya)
Aller à : navigation, rechercher

Assassinat d'an-Nafs az-Zakîyya (en arabe : قتل النفس الزكية) est l'un des signes de l'apparition de l'Imam al-Mahdi (a), qui fait référence au meurtre d'un des compagnons de l'Imam al-Mahdi (a) près de la Kaaba. Selon les hadiths, an-Nafs az-Zakîyya est de la génération de l'Imam al-Husayn (a) et il est tué dans la Mosquée al-Haram avant le soulèvement de l'Imam du Temps (a).

Dans certains hadiths, le meurtre d'an-Nafs az-Zakîyya est mentionné comme un signe certain de la réapparition. Mullâ Sâlih al-Mâzandarânî, le commentateur d'Al-Kâfî, a évoqué la possibilité que Sayyid al-Hasanî et an-Nafs az-Zakîyya soient une seule personne.

Personnalité

An-Nafs az-Zakîyya (l’âme pur) est une personne qui dans les hadiths est présentée comme un être humain juste et pieux et son meurtre est considéré comme un signe de la réapparition. Selon les hadiths, il est l'un de descendants de l'Imam al-Husayn (a) et son nom est Muhammad b. al-Hasan.

An-Nafs az-Zakîyya est l'un des compagnons de l'Imam al-Mahdi (a) qui l'enverra pour guider les habitants de La Mecque. Imam al-Mahdi (a) s'adressant à ses amis dira :

Les habitants de La Mecque ne veulent pas de moi, mais je leur envoie quelqu'un pour qu'ils reçoivent l'ultimatum. Lorsqu’an-Nafs az-Zakîyya se présente comme représentant de l'Imam al-Mahdi (a), les gens l'attaquent et lui coupent la tête entre ar-Rukn et la position d'Ibrâhîm.

Signe certain de la réapparition

Selon un hadith de l'Imam as-Sâdiq (a), le meurtre de an-Nafs az-Zakîyya à côté le cri céleste, le soulèvement d'as-Sufyânî, le soulèvement d'al-Yamânî et al-Khasf al-Baydâ' est l'un des signes définitifs de la réapparition.

Dans le livre de Kamâl ad-Dîn, il est rapporté par l'Imam as-Sâdiq (a) qu'il y aura une distance de quinze nuits entre le soulèvement de Qâ'im Âl Muhammad (a) et le meurtre d'an-Nafs az-Zakîyya. Dans un hadith de l'Imam al-Bâqir (a), le lieu de son meurtre sera dans la Mosquée al-Haram entre ar-Rukn et la position d'Ibrâhîm.

Mullâ Sâlih al-Mâzandarânî, le commentateur du livre d'al-Kâfî, dans une description sur un hadith concernant des signes de la réapparition, a donné la possibilité qu'an-Nafs az-Zakîyya soit la même que celle de Sayyid al-Hasanî, qui est également considéré comme l'un des signes de la réapparition. La raison en est un hadith qui informe sur le meurtre d'al-Hasanî par les habitants de La Mecque et l'envoi de sa tête à as-Sufyânî à la veille de la réapparition de l'Imam al-Mahdi (a).

Conformités historiques

Selon des sources historiques, certains partisans de Muhammad b. Abd Allah al-Mahad (décès 145 H) croyaient qu'il était an-Nafs az-Zakîyya. Après le martyre de Yahyâ b. Zayd, certains lui - qui est connu sous le surnom d'an-Nafs az-Zakîyya- ont prêté allégeance en tant qu'al-Mahdi. Il se révolta contre al-Mansûr al-Abbasi en l'an 145 H et fut tué dans la région de Ahjar al-Zayt près de Médine.

Dans certains hadiths, le meurtre des deux an-Nafs az-Zakîyya est mentionné, l'un à La Mecque et l'autre avec soixante-dix personnes derrière Koufa (Nadjaf). Kûrânî dans son livre 'Asr az-Zuhûr a donné la possibilité que Sayyid Muhammad Bâqir as-Sadr (martyré en 1980 C) soit an-Nafs az-Zakîyya qui est tombé en martyre selon les hadiths derrière Koufa.

Voir aussi

Références

Bibliographie