Compagnons du Sabbat

De Wiki Shia
(Redirigé depuis Gens du Sabbat)
Aller à : navigation, rechercher

Les compagnons du Sabbat (en arabe : أَصْحَابَ السَّبْت) furent un groupe de Bani israël qui, selon le Coran, à cause de la désobéissance à Dieu et de la pêche le samedi, furent affligés par la punition divine.

Selon le Coran, les compagnons du Sabbat furent devenus des singes sur l'ordre de Dieu, et selon certains hadiths, ce groupe métamorphosé, péri au bout de 3 jours. La plupart des hadiths considèrent l'occurrence de l'histoire des compagnons du Sabbat en même temps que le prophète David (a) et dans la ville d'Îla, qui est aujourd'hui en Palestine occupée et s'appelle Eilat.

‘Allâma Tabâtabâ’î dans son livre Tafsîr al-Mîzân dit que parmi les compagnons du Sabbat, seuls ceux qui interdirent le mal, furent sauvés de la punition, et les pécheurs, ainsi que ceux qui se taisaient avant eux, furent soumis à la punition divine.

Lexicologie

Les compagnons du Sabbat furent un groupe de Bani israël qui, à cause de la désobéissance à Dieu et de la pêche le samedi, furent affligés par la punition divine. Ils vécurent à l'époque du prophète David (a) et eurent une population d'environ 12 000 ou 70 000 habitants.

L'expression «Compagnons du sabbat» n'est utilisée qu'une seule fois explicitement dans le verset 47 de la sourate An-Nisâ', mais d'autres versets du Coran racontent aussi l'histoire ce peuple et sa fin.

Le Sabbat, qui signifie la cessation ou la cessation de l'action et en hébreu, est appelé Shabbat. Le titre du Sabbat est utilisé parmi les Juifs, et en hébreu cela signifie repos.

Selon la culture juive, le peuple juif devrait renoncer à tout travail et se reposer le samedi ou le Sabbat. Maintenir la sainteté du sabbat et interdiction de travailler dans ce jour fut l'un des dix commandements du prophète Moïse (a).

Histoire

Selon le Saint Coran, les compagnons du Sabbat, pour avoir désobéi aux limites et aux lois de Dieu et pour faire la pêche au jour du Sabbat où il fut interdit, pour voir le châtiment pour leurs actes et pour être un exemple pour les pieux, furent métamorphosés.

Selon un hadith de l'Imam as-Sajjâd (a), les compagnons du Sabbat furent un groupe qui vécut au bord de la mer et Dieu leur interdit de pêcher samedi. Car, tant de poissons approchèrent du rivage samedi, ils utilisèrent la ruse et ils creusèrent des étangs et des cours d'eau dans lesquels les poissons pouvaient entrer mais ne pouvaient pas sortir. Les compagnons du sabbat, bien qu'ils n'aient pas la pêche le samedi, mais, ils chassaient des poissons qui furent attrapés dans leurs cours d'eau et étangs au jour de samedi. De cette manière, les compagnons du sabbat accumulèrent beaucoup de richesses et reçurent de nombreuses bénédictions. Selon les hadiths, ils furent 80 000 personnes, dont 70 000 oublièrent l'ordre de Dieu et que Dieu leur interdisait de pêcher samedi.

Métamorphose des compagnons de Sabbat

Les compagnons du Sabbat furent finalement soumis à un châtiment divin et furent métamorphosés. Comme il est indiqué dans le Coran, ils furent devenus des singes par ordre de Dieu.

Selon certains hadiths, ce groupe métamorphosé, périt au bout de 3 jours. Sayyid Muhammad Husayn Tabâtabâ'î écrit dans son livre Tafsîr al-Mîzân :

Selon le verset 165 de la sourate al-A'râf, ceux qui interdisaient le Mal furent sauvés, mais les deux autres groupes, les pécheurs et ceux qui se taisaient contre eux, furent affligés d'un châtiment divin.

Certains, y compris Mujâhid b. Jabr, le commentateur chiite du Coran (mort en l'an 104 H) et Muhammad Abdu, le commentateur du Coran sunnite, croient que la métamorphose physique des compagnons du Sabbat ne se fut pas produite, et que ce qui est dit au verset 65 de la sourate al-Baqara est une allégorie et indique la métamorphose du cœur des compagnons du Sabbat.

Lieu et le Temps

Selon les versets du Coran, les compagnons du Sabbat vivaient au bord de la mer. Dans un hadith rapporté par l'Imam al-Bâqir (a), la ville dans laquelle vivaient les compagnons du Sat est présentée comme "Îla". Fakhr ar-Râzî considère également que leur lieu de résidence est la ville d'Îla. La ville d’Îla se réfère probablement à la ville actuelle d'Eilat, située sur la mer Rouge en Palestine occupée. Selon 'Allâma Tabâtabâ'î, les villes de Madian (ou Madyan) et Tibériade sont également mentionnées comme le lieu de résidence des compagnons du Sabbat.

La plupart des hadiths considèrent l'histoire des compagnons du Sabbat à l'époque du prophète David (a).

Voir aussi

Références

Bibliograhie