La Mecque

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher
La ville de La Mecque vue du ciel, avec la Tour de l'Horloge

La Mecque (en arabe : مكة) est la ville la plus sainte des musulmans. C'est la ville où le Prophète Muhammad (s) est né et où l'islam est apparu. Cette ville est située dans la péninsule arabique, en Arabie Saoudite actuelle. Bakka, Balad al-Harâm, Balad al-Amin et Um al-Qurâ, sont les autres noms de cette ville.

Ka'ba, la Qibla des musulmans est située à La Mecque et chaque année, des millions de musulmans la visitent pour pratiquer le pèlerinage de Hajj. Masjid al-Haram, 'Arafat, Mash'ar al-Haram et Minâ sont les lieux religieux et saints les plus importants de la ville.

La population de la Mecque a augmenté au Xe/XVIe siècle. Un grand nombre d'érudits chiites vivaient à La Mecque à différentes époques de l'histoire. À l'époque d'Al Saoud, les chiites ont dû faire face à des restrictions dans l'accomplissement de leurs rituels religieux en raison des approches anti-chiite des wahhabites. Ils sont également soumis à des pressions économiques.

La carte de l'Abbie et La Mecque

Réputation

Le nom célèbre de cette ville est La Mecque qui est mentionnée dans le Coran : وَ هُوَ الّذی کَفّ اَیدیَهُم عَنکُم و اَیدیکُم عَنهُم بِبَطنِ مَکّة مِن بَعدِ أن أظفرَکُم عَلَیهِم

Traduction : C’est Lui qui, dans la vallée de la Mecque, a écarté leurs mains de vous, de même qu’Il a écarté vos mains d’eux, après vous avoir fait triompher sur eux (Sourate Al-Fat'h, verset 24).

La carte de La Mecque, avec les lieux saints de ses alentours

Nomination

Différentes raisons ont été mentionnées pour la désignation de cette ville comme La Mecque; les plus importantes sont les suivantes:

  • La Mecque est une combinaison de Mak, signifiant maison, et Rab, signifiant Dieu et La Mecque signifie Bayt al-Rab ou Bayt Allah, la Maison de Dieu.
  • La Mecque est une combinaison de Mak, signifiant wâdî (vallée), et Rab, signifiant Dieu et La Mecque signifie wâdî al-Rab, la vallée de Dieu.
  • La Mecque est originairement dérivée de Mukraba du terme Muqrab qui signifie un lieu dans lequel les gens cherchent taqarrub (la proximité) à Dieu.
  • La Mecque est dérivée du terme Makak qui signifie périr ou décliner, et la Mecque est un lieu où tout tyran qui veut nuire à la ville sera définitivement péri.
  • La Mecque est dérivée du mot Mak qui signifie attraction, ce qui signifie que les gens de toutes les régions sont attirés par cette terre.

Autres noms

La Mecque a été connue par différents noms tout au long de l'histoire et certains d'entre eux ont été mentionnés dans le Saint Coran:

  • Bakka: إنَّ اوّلَ بَیتٍ وُضِعَ لِلناسِ لَلَّذی بِبَکّةَ مُبارَکاً و هُدی لِلعالَمینَ

Traduction : En vérité le premier temple, qui ait été fondé, pour les hommes est certes celui situé à Bekka (temple) béni et Direction pour le monde ( 'âlamîn)(Sourate Al 'Imrân, verset, 96).[1].

  • Balad al-Amin: وَ التّینِ وَ الزّیتونِ وَ طورِ سینینَ وَ هذا البَلَدِ الأمینَ
  • Umm al-Qura: لِتُنذِرَ اُمَّ القُری وَ مَن حَولَها
  • Al-Balad al-Haram (البلد الحرام)
  • Egalement : Al-'Arûd (العَروض), Al-Sayyil ( السَّیل), Mukhraj Sidq (مُخرَج صِدق), Umm Ruham (أمّ رُحم), Umm Subh (أمّ صبح), Haram Allah Ta'âlâ (حرم الله تعالی), Fâdân (فادان), Al-Nâsa (الناسه), Al-Bâssa (الباسّه), Tayyiba (طیبه), Hâtima (حاطِمه), Bayt al-'Atîq ( بَیتُ العَتیق), Al-Qâdisya (القادسیه)

Informations générales

Localisation géographique

La Mecque est la ville la plus importante et la plus sainte de Hijâz. Cette ville est située à 80 km de la mer Rouge à 21.3891° N et 39.8579° S. Il se trouve à 330 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Le début du développement de la ville

Avant l'émergence de l'islam, la Mecque était importante par deux raisons: d'abord elle avait en son sein l'important temple de la Ka'ba, puis elle était située au carrefour des chemins des marchands qui voyageait du Yémen vers la Syrie, de la Palestine vers l'Egypte, etc. et qui faisaient du commerce à La Mecque. Bien que les Quraysh n'exerçaient leurs activités commerciales qu' à La Mecque, Hâshim b. 'Abd al-Manâf avait déjà commencé à développer le commerce avec les régions voisinantes. Hashim et son frère, 'Abd as-Shams et Nufayl ont réussi à obtenir l'autorisation pour faire des échanges commerciaux de la part des dirigeants de Syrie, du Yémen, d'Ethiopie (Habasha) et d'Irak. La Mecque devint alors une ville commerçante importante. Les marchands de Quraysh se rassemblaient surtout dans un marché appelé "Akkaz" près d'Arafât pendant le mois arabe de Dhu al-Qa'da.

Histoire

La Mecque avant l'émergence de l'Islam

Selon les récits, les événements religieux importants qui ont précédé l'émergence de l'islam à La Mecque étaient les suivants:

  • La construction de la Ka'ba: Le prophète Ibrâhim (a), suivant l'ordre de Dieu, a construit la Ka'ba avec l'aide de son fils Isma'il. Cependant il y a des récits différents sur la première construction de la Ka'ba. Certains ont déclaré que la Ka'ba a été construite avant même de la création d'Adam (a).
  • L'attaque d'Abraha: Abraha, le souverain du Yémen, attaqua La Mecque afin de détruire la Ka'ba en 571 a.c. avec une armée équipée d'éléphants. Mais quand ils sont arrivés près de La Mecque, certains oiseaux sont descendus du ciel pour jeter des pierres sur leur tête et périr leurs troupes.
  • La naissance du Prophète Muhammad (s): Le Prophète (s) est né le 17 ou 12 Rabi' al-Awwal de la première année d'Am al-Fil (569 ou 570) à La Mecque.
  • La naissance d'Ali b. Abi Talib (a) à l'intérieur de la Ka'ba : Imam'Ali (a) est né le vendredi 13 Rajab de la 30ème année de Am al-Fil dans la Ka'ba. Il est la seule personne qui est née à l'intérieur de la Ka'ba. Il existe des récits à ce propos qui sont cités dans un certain nombre de sources sunnites. Selon al-Mustadrak 'ala al-sahihayn qui se base sur les récits Mutawatir, Ali b. Abi Talib (a) est né à l'intérieur de la Ka'ba de Fatima bt. Asad.

La Mecque pendant l'ère islamique

Au temps du Prophète Muhammad (s)

Pendant cette période, un certain nombre d'événements historiques et religieux importants ont eu lieu à La Mecque, dont les suivants :

  1. Emergence de l'islam
  2. Immigration des musulmans à Abyssinie (Ethiopie actuelle) dirigée par Ja'far b. Abi Talib (5 ans après la Révélation (Bi'tha)/614 a.c.)
  3. Boycott économique des musulmans dans les Shayb Abi Talib dans la septième année après la Bi'that (7 h./616 a.c)
  4. Décès d'Abu Talib (10 h./619 a.c.)
  5. Décès de Khadija (a), l'épouse du Prophète (s) (10 h./619 a.c.)
  6. Immigration du prophète Muhammad (s) à Yathrib (connu plus tard sous le nom de Médine)
  7. La Conquête de la Mecque (8/630)
  8. Pèlerinage d'Adieu (Hajjat al-Widâ') du Prophète (a)(10 h./632 a.c.)
  9. Ghadir Khumm (10 h./632 a.c.)

Au temps de la dynastie des Omeyyades

  1. Soulèvement contre le choix de Yazid b. Mu'awiya comme successeur de son père
  2. Le soulèvement d'Abd Allah b. Zubayr à La Mecque (62 h./682 a.c.)
  3. L'attaque de l'armée de Yazid contre la Ka'ba et le Masjid al-Haram (64 h./683 a.c.)
  4. La reconstruction de la Ka'ba par Abd Allah b. Zubayr
  5. L'attaque de Hajjaj b. Yusuf sous l'ordre de Abd al-Malik b. Marwan et mettre du feu à la Ka'ba

Au temps de la dynastie des Abbassides

  1. Le soulèvement de Fakhkh (169h./786 a.c.)
  2. L'événement d'Ahbash (173h./789-790 a.c.)
  3. Le soulèvement d'Al-Aftas (199h./314-315 a.c.)
  4. La prise de La Mecque par les Qarmates (317 h./929-930 a.c.)
  5. L'attaque des Qarmatis contre la Ka'ba et le vole de Hajar al-Aswad (la pierre noire) (317 h./929-930 a.c.)

Au temps des Fatimides

  1. La domination des Sharifa sur la Mecque (358 h./969 a.c.)

À l'époque des dirigeants mameluk et de l'empire ottomans

  1. Les malaises des pèlerins iraniens à La Mecque causées par les Ottomans
  2. Le massacre des Chiites à La Mecque sous prétexte qu'ils avaient sali le rideau de la Ka'ba (1088 h./1677 a.c.)
  3. L'assassinat d'un certain nombre de savants iraniens à La Mecque, dont Zayn al-' Abidin al-Kashani (1040 h./1630 a.c.) et Sayyed Muhammad Mu'min Radawi (1088 h./1677 a. c.)
  4. Obliger les les religieux sunnites à maudire les chiites dans leurs discours officiels (1157 h./1744-45 a. c.)
  5. Délivrance de la fatwa du takfir (excommunication) des chiites par les érudits religieux de La Mecque

Au temps de la famille Saûd

  1. La tuerie des pèlerins yéménites à La Mecque (1341 h./1923 a.c.)
  2. Attaque à la Mecque et la tuerie des musulmans (1342 h./1924 a.c.)
  3. La destruction des mausolées et des sanctuaires musulmans dont le sanctuaire d'Abu Talib, Abd al-Muttalib et Khadija (a) (1342 h./1924 a.c.)
  4. La dominance d'Âl Saûd sur La Mecque (1344 h./1926 a.c.)
  5. La tuerie des pèlerins égyptiens à Minâ (1344/1926)
  6. La tuerie des pèlerins iraniens à La Mecque en 1987 a.c.
  7. L'agrandissement de Masjid al-Haram et la construction de nouveaux locaux pour le rituel de Tawâf autour de la Ka'ba.
  8. Le drame de Minâ et la mort de plus de deux mille pèlerins en 2015 a.c.

Prééminence

La Mecque est considérée avec une grande importance et un grand respect parmi les musulmans en raison de la présence d'importants lieux saints dans la ville, y compris la Ka'ba, Masjid al-Haram ainsi que le grand pèlerinage de Hajj qui est exécuté chaque année dans cette ville.

En outre, les autorités religieuses ont toujours encouragé les musulmans à pratiquer le pèlerinage de Hajj et les rituels religieux dans cette ville, plus particulièrement ils ont toujours insisté sur la prééminence de la prière dans la Masjid al-Haram. Selon les hadiths des Imams des chiites, les récompenses d'un rak'at (unité) de prière à Masjid al-Haram sont égales aux récompenses de cent mille rak'ats de prières dans d'autres mosquées.

Précisons aussi que cette ville est connue sous le nom de Haram (sanctuaire), parce qu'il sanctuaire de Dieu, de son Envoyé et 'Ali b. Abi Talib (a).

Lieux saints

Masjid al-Haram

Masjid al-Haram vue du ciel
Article connexe : Masjid al-Haram.

Masjid al-Haram est la mosquée la plus célèbre et la plus sainte pour les musulmans, située à La Mecque en Arabie. La Ka'ba considérée comme la Qibla des musulmans est située au sein de cette moquée. Masjid al-Haram comprend un certain nombre de lieux et de choses sacrés, dont la Ka'ba, la Pierre Noir (Hajar al-Aswad), Multazam, Mustajar, Hatim et Hijr de Isma'îl, qui sont tous très respectés par les musulmans. En plus des règles religieuses générales à respecter dans les mosquées, dans le fiqh islamique, il existe des règles religieuses exclusives concernant la Majid al-Haram. Il est obligatoire pour les Mustati' (ceux qui sont financièrement capables) musulmans de faire un pèlerinage à La Mecque et de faire le Hadj au moins une fois dans leur vie. Certains de ses rituels sont pratiqués dans la Masjid al-Haram.

Ka'ba

Article connexe : Ka'ba.

Ka'ba est la Qibla des musulmans et le lieu de culte le plus important pour les musulmans. Selon les récits saints et le Saint Coran, le prophète Ibrahim (a) et son fils, Isma'il construisit Ka'ba par un ordre divin. La Qibla des musulmans a été changée la deuxième année après le Bi'tha (Révélation) de Bayt al-Muqaddas à Ka'ba.

Les Mosquées

La mosquée Al-Khayf à Minâ

La Mosquée Al-Khayf: selon les récits, le prophète Muhammad a prononcé son discours dans le Hajjat al-Wida' dans cette mosquée. Les imams des chiites ont mentionné des récompenses élevées pour les prières effectuées dans la mosquée al-Khayf.

La Moquée al-Nahr: elle est située à Minâ, où Dieu a envoyé un agneau pour Ibrahim (a) pour sacrifier à la place d'Ismaïl.

La Mosquée al-Bay' a ou Masjid al-Ghanam : le premier serment d'allégeance des nouveaux musulmans de Yathrib (Médine) au Prophète Muhammad (s) à Aqaba a eu lieu ici.

La Mosquée al-Shajara: l'engagement d'al-Ridwan à l'époque du traité de la paix de Hudaybiyya a été pris ici.

La Mosquée de Ghadir Khumm: le prophète Muhammad (s) y a présenté Ali b. Abi Talib (a) comme son légataire et successeur ainsi que la wali du peuple après lui-même.

La Mosquée de Tan'im

La Mosquée d'Ibrahim (a)

La Mosquée Al-Jinn

La Mosquée Al-Ijaba

La Mosquée Shaqq al-Qamar

La Mosquée al-Raya

La Mosquée de al-Safa'ih

Les Mash'ar

Muzdalifa ou Mash'ar est une région située entre 'Arafât et Minâ et y rester le matin de l'Aïd al-Adha est une des incontournables partie du rituel du Hajj. La plupart des pèlerins de Hajj ramassent des pierres pour Ramy al-Jamarat dans cet endroit, Mash'ar.

Mina est un lieu où les pèlerins Hajj séjournent du dixième au douzième jour de Dhu l-Hijja. Ils pratiquent également certains rituels du Hajj dans cette terre, y compris Ramy al-Jamârât, le sacrifice, le Halq ou le Taqsîr et Baytuta (rester la nuit).

Les Miqâts

La mosquée al-Shajara, un des Miqât des pèlerins

Masjid al-Shajara (Mosquée de al-Shajara) est située à 10 km de Médine et est le Miqât des habitant de Médine et de ceux qui vont au pèlerinage de Hajj de Médine.

Al-Juhfah est le Miqât des pèlerins d'Egypte, de Syrie et du Maghreb et de ceux qui se rendent à La Mecque par ces routes.

Wâdî 'Aqîq c'est le Miqât des pèlerins d'Irak, de Najd et de ceux qui se rendent à La Mecque par cette route.

Qarn al-Manâzîl est le Miqât des pèlerins du Yémen et de Tâ'if.

Yalamlam, d'après les récits, est le dernier Miqât pour les pèlerins du Yémen et ceux qui se rendent à La Mecque par cette route.

Les lieux historiques et patrimoniaux

Le lieu de la naissance du Prophète (Mulid al-Nabbî')
  • Le lieu de naissance du Prophète Muhammad (s) est situé à Shi'b Abi Tâlib.
  • La Maison de Khadija (a), l'épouse du Prophète (s). Elle présente l'un des lieux les plus importants de la Mecque où un certain nombre d'incidents importants ont eu lieu:
  1. Le mariage du Prophète avec Khadija bt. Khuwaylid (a)
  2. La naissance de Fatima (a)
  3. Le décès de Khadija (a)
  4. L'événement de Laylat al-Mabit
  5. Le commencement de l'immigration de Prophète à Médine.
Le cimetière Ma'lat, nommé aussi le cimetière de Abû Tâlib
  • Le lieu de combat de sépulture des martyrs de Fakhkh qui furent tombés dans la bataille contre l'armée de Banu 'Abbas.

Les lieux saints entre La Mecque et Médine

Monts célèbres

  • Mont Abu Qubays: Sa hauteur est de 420 mètres et il est situé au nord-est de Masjid al-Harâm. Comme il est près de Ka'ba, il est considéré, selon les récits, comme sacré. Il est dit qu'au temps du prophète Nûh (a) quand la Déluge a éclaté, le Hajar al-Aswad (La pierre noire) était en sécurité et protégée par le Mont d'Abu Qubays, ce qui est la raison pour laquelle cette montagne s'appelle aussi Amin (sûr). La première déclaration publique de l'islam faite par le prophète Muhammad (s) a également été faite sur cette montagne. Le Mont Safa qui est le point de départ de Sa'y (un des rituels du pèlerinage de Hajj) se trouve sur le flanc de cette montagne.
Le mont Nûr (Jabal al-Nur) ou Hira'
  • Jabal al-Nûr ou Hira': Il est situé à quatre kilomètres au nord-est de La Mecque et à côté de la route de Mina à Arafat. Sa hauteur est de 634 mètres. La Grotte de Hira' est située au sommet de cette montagne où le prophète Muhammad (s) faisait ses invocations en Ramadan, quelques mois avant la Révélation (Bi'tha). Pendant ce temps 'Ali b. Abi Talib (a) accompagna aussi le Prophète (s). Les premiers versets du Coran ont été révélés aux prophètes dans la Grotte de Hira.
  • Mont Thawr: Sa hauteur est de 759 mètres et il est situé à trois km au sud de La Mecque. Lorsque le Prophète Muhammad (s) commença sont émigration à Médine, il se réfugia dans une grotte au Mont Thawr pour se cacher des polythéistes qui le cherchaient.
  • Shi'b d'Abi Talib: Aujourd'hui on l'appelle aussi Shi'b ou La vallée d'Ali (a). Les musulmans se sont échappés des tyrannies et des poursuites des polythéistes dans cette vallée et y sont restés pendant trois ans au début de l'Islam.

Conditions des chiites

La présence des chiites à La Mecque remonte évidement au début de l'Islam. L'apparition de dynastie chiite autonome local de Banû al-Hasan sur La Mecque illustre parfaitement la situation des chiites dans cette ville[2]. En l'an 10 H./631 a.c. La Mecque était un centre du chiisme car Ibn Hajar al-Haytami a déclaré que son but en écrivant al-Sawa'iq al-muhrriqa était l'expansion et la croissance des musulmans chiites à La Mecque[3]. Ibn Jubayr (540 H./1145 - 614 H./1217) a déclaré dans son récit de voyage que lors de son voyage à La Mecque, l'Emir de la ville a déclaré le début du mois du Ramadan sur la base des règles religieuses des musulmans chiites Alavi[4]. Il a également déclaré qu'une place spéciale a été accordée aux chiites Zaydites dans Masjid al-Haram pour l'exécution des prières collectives. Ibn Jubayr appelait aussi les aristocrates de La Mecque, Zaydites, et dit que c'était eux qui avaient rajouté la formule "Hayya 'ala Khayr al-'Amal" dans le Adhan[5]. Selon certains récits de voyage, l'influence des chiites déclina au cours des siècles suivants à La Mecque[6]. Muhammad Husayn Farahani, qui a fait le pèlerinage de Hajj en 1302 H./1885, a dit que le nombre des musulmans chiites à La Mecque était très faible à ce moment là, et qu'ils travaillaient surtout comme guides pour les pèlerins de Hajj. Hâj Ayaz-khân Qashqâ'î, qui s'est rendu à La Mecque en 1341 H./1923, a déclaré que les chiites n'avaient pas besoin d'exercer le Taqiyya pour accomplir leurs rituels religieux à Jiddah, à La Mecque et à Médine; ils pouvaient également garder librement leur appartenance religieuse[7].

Les Sharif de La Mecque ont officiellement soutenu le Zaydisme au moins jusqu'au début des années 1500 a.c[8]. Un certain nombre d'auteurs de récits de voyage ont déclaré aussi que les Sharif de La Mecque étaient chiites mais qu'ils cachaient leur religion[9]. En raison des tensions posées par les dirigeants mamelouks, les Sharif de La Mecque ont été contraints de devenir shâfi'tes, et se sont progressivement séparés du Zaydisme[10]. Cependant, certaines sources ont déclaré qu'ils traitaient toujours les chiites avec tolérance et paix jusqu' à la fin de leur règne[11].

Quand la famille de Sa'ûd (Âl Sa'ûd) est arrivée au pouvoir, les chiites qui étaient dispersés à La Mecque ont été soumis à d'énormes pressions et restrictions religieuses. Les muftis wahhabites ont également émis des fatwas qui mettent en danger la vie et les propriétés des chiites. Peu à peu, ils ont été forcés d'exercer la Taqiyya, et pratiquer leurs rituels religieux à la maison et à huis clos, alors qu'ils agissaient en public en tant que musulmans sunnites.

Enfin mentionnons aussi qu'en 2012, des soldats saoudiens ont arrêté les Cheikh Badr al-Tâlib et Cheikh Muhammad al-'Atiyya, deux clercs chiites, à La Mecque et Jiddah.

Nouvelles constructions urbaines

Le plan de l'agrandissement de Masjid al-Harma avec la construction de nouveaux hôtels autours de Masjid al-Haram : 50 hôtels sont prévus en forme de Livre, 70 hôtels plus petits ainsi que deux immenses centres commerciaux.

Avec l'augmentation constante du nombre de pèlerins de Hajj à La Mecque, d'innombrables hôtels ont été construits autour de Masjid al-Haram. Par exemple, il est maintenant prévu de construire vingt-six hôtels avec treize mille chambres, ce qui augmentera la capacité de la ville pour les pèlerins. Aussi la première phase du monorail sur le chemin de La Mecque à Médine, 'Arafat et Muzdalifa a commencé en 2010. La Tour de l'Horloge est aussi un des nouveaux monuments de la Mecque, et elle est censée être la plus grande tour d'horloge du monde avec quatre façades. Cependant la construction d'édifices aussi élevés autour de Masjid al-Haram a été critiqué dans le monde musulman, car on estime que ces édifices sont en quelque sorte "irrespectueux" l'égard de Ka'ba et Masjid al-Haram.

La Tour de l'Horloge
Les nouvelles constructions pour tawâf autour de Ka'ba

Vers fin 2011, un nouveau plan d'expansion de Masjid al-Haram a été lancé ayant comme objectif d'ajouter de nouveaux espaces matwaf (zones de tawâf ou circumambulation) sur deux niveaux, autour de Ka'ba pour augmenter encore la capacité du lieu et accueillir encore plus de pèlerins. Son premier étage a une hauteur de trois à quatre mètres et son deuxième étage une hauteur de treize mètres.

La construction de telles constructions a ouvert de nouvelles questions juridiques (de fiqh) sur la pratique de tawâf. Selon jurisconsultes (faqîh) chiites, la représentation du tawâf au premier étage est juste, mais certains croient que seuls ceux qui ont des difficultés et des handicaps sont autorisés à faire le tawâf au deuxième étage de Masjid al-Haram.

Références

  1. Sourate Famille de 'Imrân, verset, 96. Traduction Blachère, p. 88
  2. MORTEL, p455-472
  3. Marci Salati, p.66
  4. Ibn Jybayr, Tadhkîr bil-akhbâr 'in ittifâqât al-amsâr, p.187
  5. Ibn Jybayr, Tadhkîr bil-akhbâr 'in ittifâqât al-amsâr, p.138-140
  6. Ja'fariyân, Panjâh safar-nâmeh Qâjâr. Safâr Makka, vol.5, p. 203
  7. Ja'fariyân, Panjâh safar-nâmeh Qâjâr. Safâr-nâmeh Ayâz-khân Qashqâ'î, vol.5, p.395-409
  8. Dahlân, vol.2, p. 461
  9. Ja'fariyân, Panjâh safar-nâmeh Qâjâr. Gozâresh-e safat hajj-e nâshenakhteh sal-e 1299H.L., vol.4, p.776
  10. MORTEL, p467-468
  11. Voir par exemple : Ja'fariyân, Panjâh safar-nâmeh Qâjâr. Safar-nâmeh tuhfat al-haramayn wa sa'âdat al-dârayn, vol.5, p.441