Ange

De wikishia

Un Ange ou un Malak (en arabe : الملک) (al-Malâ'ika sous sa forme plurielle, en arabe : الملائكة) désigne un être invisible et surnaturel qui est chargé d'exécuter les ordres de Dieu dans ce monde et dans l'au-delà. Croire en leur existence est l'une des croyances des musulmans.

Les érudits musulmans ne sont pas d'accord sur la nature des anges ; Les théologiens (mutakallimûn) les considèrent souvent comme des êtres matériels et corporels qui se présentent sous diverses formes, mais les philosophes les considèrent plutôt comme des êtres immatériels. Les savants chiites croient que les anges sont infaillibles, purs de tout péché et incapable de désobéir aux ordres de Dieu. Selon eux, les devoirs des anges consistent en adoration et glorification de Dieu; transcription des actes des êtres humains, transmission des messages divins aux prophètes (a) (wahy), protection les êtres humains, soutient aux croyants, assurance de subsistance matérielle et spirituelle, accompagnement des âmes (lors de la mort), guidance des cœurs et exécution du châtiment divin.

Les anges ont différentes catégories et niveaux ; Gabriel, Michael, Israfil et Azrael ont une position plus élevée que les autres anges (ils sont des archanges). La supériorité des anges sur les êtres humains, l'infaillibilité des anges et leur nature physique ou non physique font partie des sujets abordés dans les livres d'interprétation (du Coran) et de théologie, et différents points de vue ont été proposés à ce sujet.

Nature des anges

Les anges sont des êtres médiateurs entre Dieu et le monde humain, et Dieu les rendit responsables de faire les choses du monde.

Il y a des désaccords sur la nature des anges. Les théologiens les considèrent comme des objets subtils et lumineux qui peuvent prendre de nombreuses formes. Al-'Allâma al-Majlisî a attribué ce point de vue à tous les musulmans à l'exception d'un certain nombre de philosophes et a ajouté que les prophètes (a) et ses représentants les avaient vus.

Mais, un groupe de philosophes considère que les anges sont supérieurs aux corps et à la matière, et croient qu'ils ont des attributs qui ne correspondent pas aux monde corporel et sensible.

Selon al-'Allâma at-Tabâtabâ'î, ce qui est mentionné dans les hadiths sur l'observation des anges sous des formes corporelles est juste at-Tamthîlî (métaphorique) (comme une chose qui apparaît à quelqu'un dans un état particulier). Selon lui, il n'y a aucune raison authentique sur ce point de vue que les anges et les djinns sont des objets subtils qui se manifestent sous différentes formes.

Selon un hadith de l'Imam as-Sâdiq (a), les anges sont créés à partir de la lumière (àla différence de l'homme qui a été crée à partir de la terre/la boue).

Statut et importance

Croire en l'existence des anges fait partie des croyances et des doctrines des musulmans, tout comme la prière et le jeûne. Cette croyance, comme toutes les autres, fait partie intégrante de la doctrine de la prophétie en islam.

Le mot al-Malak est mentionné 88 fois dans le Coran. Dans le sermon des fantômes (Khutba al-Ashbâh), l'Imam Ali (a) a expliqué la création des anges ainsi que leurs types, leurs caractéristiques et leurs devoirs.

Dans le livre de Bihâr al-Anwâr, plus d'une centaine de hadiths sont mentionnés sur ce que sont les anges et leurs devoirs, ainsi que sur l'infaillibilité et les caractéristiques des anges proches de Dieu. La troisième invocation d'as-Sahîfa as-Sajjâdpiyya de l'Imam as-Sajjâd (a) est consacrée aux anges proches de Dieu ; dans cette invocation, les bénédictions et les salutations de Dieu pour eux, sont considérées comme un facteur de la croissance de leur pureté.

Selon les hadiths, les anges sont les créatures les plus nombreuses de Dieu et leur multiplicité est mentionnée dans de nombreux hadihts. Il est dit dans les hadiths que la création des anges a eu lieu après la création de la lumière du Prophète de l'islam (s) et des Imams chiites (a).

Un groupe de polythéistes adorait les anges et les considérait comme des créatures de Dieu, mais croyait néanmoins qu'ils étaient autonomes dans leurs actes. Ils croyaient aussi que les anges étaient les seigneurs des êtres inférieurs à eux-mêmes. Certains païens les considéraient également comme les filles de Dieu.

Anges dans d'autres religions

Les anges sont également discutés dans d'autres religions ; dans le zoroastrisme, les anges sont les créatures d'Ahuûrâ Mazdâ et chaque Amesha Spenta (le titre donné aux grands anges dans le zoroastrisme) est la manifestation de l'un des attributs de Ahurâ Mazdâ.

Dans le judaïsme, les anges sont les serviteurs de Dieu qui exécutent ses ordres sur terre et délivrent les massages de Dieu (wahy) aux hommes. Selon la Bible chrétienne, les anges sont créés avant les êtres humains et sont les gardiens de l'homme. Adresser des salutations et des prières aux anges, comme Michael, est une pratique courante dans les églises chrétiennes.

Devoirs

Le Coran mentionne des devoirs pour les anges :

  • Intermédiaire dans la révélation (transmettre le message de Dieu aux prophètes (a)),
  • Gérer les affaires du monde,
  • Transmettre la grâce divine aux créatures,
  • Demander pardon et intercession pour les croyants et les aider,
  • Maudire les mécréants,
  • Enregistrer les actes des serviteurs
  • Prendre leurs âmes (lors de la mort),
  • Mais il y a aussi un groupe d'anges dont le seul devoir est d'adorer et de glorifier Dieu et rien d'autre.

Les anges sont également présents dans le monde al-Barzakh (le monde intermédiaire entre le monde matériel et le jours de la Résurrection) et de l'au-delà ; Certains d'entre eux sont stationnés au Paradis et d'autres sont les gardiens de l'Enfer et les Gens de l'Enfer.

Dégrés et types

Selon al-'Allâma at-Tabâtabâ'î, les anges ont différents dégrés et positions. Certains d'entre eux sont plus élevés ou plus bas que d'autres.

Selon les versets du Coran, certains d'entre eux sont les agents de l'ange de la révélation (Gabriel) et certains d'entre eux sont les agents de l'ange de la mort (Azrael).

Mullâ Sadrâ a divisé les anges en anges proches de Dieu, Arwâh al-Muhayma(Cette phrase est utilisée à propos des anges qui sont émerveillés par l'intensité de leur amour pour Dieu dans la gloire de Dieu et Le glorifient.), anges chargés des objets célestes, anges rationnels et anges terrestres.

L'imam Khomeiny les a divisés en anges al-Muhayma ou les anges qui ne sont pas en charges des objets du monde et les anges qui sont en charge des êtres physiques.

Caractéristiques

Certaines des caractéristiques des anges sont :

Infaillibilité

Selon al-'Allâma al-Majlisî, les chiites considèrent les anges comme innocents de tout péché majeur ou mineur. La plupart des sunnites croient également en cette croyance.

Cependant, certains sunnites n'acceptent pas l'infaillibilité des anges, et certains d'entre eux n'ont considéré que certains types d'entre eux comme infaillibles, comme les anges porteurs de la Révélation et les anges proches de Dieu.

Selon les versets : (لَا یسْبِقُونَهُ بِالْقَوْلِ وَهُم بِأَمْرِ‌هِ یعْمَلُونَ... = Ils ne devancent pas Son Commandement et agissent selon Ses orders) et (لایعصون الله ما امرهم = ne désobéissant jamais à Allah en ce qu’Il leur commande,), les anges sont infaillibles et ne désobéissent pas à Dieu.

Bien sûr, certains ont douté de leur infaillibilité en citant l'histoire de Hârût et Mârût et Éblis qui ne s'est pas prosterné sur le prophète Adam (a) et aussi la désobéissance de Futrus.

Les érudits chiites ont donné des réponses à de tels cas ; y copmris, la désobéissance de Hârût et Mârût est influencée par des mythes qui ne sont pas mentionnés dans les hadiths et le Coran. Il est dit aussi que Éblis n'était pas un ange mais l'un des djins qui était considéré comme l'un des anges en raison de sa grande adoration et de sa vie parmi les anges.

De plus, selon Murtadâ Mutahharî, il existe une possibilité de désobéissance aux commandements de Dieu pour un groupe d'anges, pas tous.

Selon Nâsir Makârim Shîrâzî, ce qui est mentionné dans les hadiths sur la punition divine de certains anges en raison de la lenteur à exécuter les commandements divins est Tark Awlâ (Cela signifie faire du bon travail et quitter un meilleur travail.), pas le péché ; Comme ce terme est utilisé à propos de certains prophètes (a).

Al-'Allâma Tabâtabâ'î croit que les anges feront tout ce que Dieu veut et feront tout ce que Dieu commande, et donc ne pèchent pas.

Supériorité sur les êtres humains

Certains érudits religieux, citant le verset (وَلَقَدْ کَرَّمْنَا بَنِی آدَمَ... وَ فَضَّلْنَاهُمْ عَلَی کَثِیرٍ مِمَّنْ خَلَقْنَا تَفْضِیلًا... = Nous avons honoré les fils d’Adam, mettant à leur disposition toutes sortes de moyens de transport sur terre et en mer, leur procurant les nourritures les plus pures et les favorisant largement par rapport à nombre de Nos créatures.), considèrent que les anges sont supérieurs sur les êtres humains.

D'autres, citant l'histoire des anges se prosternant sur le prophète Adam (a) et leur enseignement par Adam (a), considèrent l'homme supérieur aux anges, à condition qu'il use de ses talents.

Selon Hasan Hasanzâdi Âmulî, Ibn al-Arabî considérait les grands anges (les anges al-Muhaymin = Prédominant) comme supérieurs aux êtres humains, car la prosternation devant Adam (a) n'était pas obligatoire pour eux.

Muhammad Dâwûd Qaysarî considère que les êtres humains qui ont atteint la position de Khalîfat Allah (calife de dieu) sont supérieurs aux anges al-Muhaymin.

Mullâ Sadrâ, citant le verset 31 de la sourate Al-Baqara, qui fait référence à l'enseignement d'Adam (a) aux anges, estime que ce verset indique la supériorité d'Adam (a) sur les anges habitant la terre et le ciel, et pas sur les anges al-Muhaymin.

Supériorité des prophètes (a) sur les anges

La plupart des musulmans considèrent que les prophètes (a) sont supérieurs aux anges en raison du pouvoir de la colère et de la convoitise chez les prophètes (a), contrairement aux anges.

Des versets du Coran faisant référence à la prosternation des anges devant Adam (a) et à leur enseignement par Adam (a) sont également cités pour la supériorité des prophètes (a) sur eux. Les chiites considèrent également les Imams chiites (a) comme supérieurs aux anges.

Se presenter sous la forme d’un homme

Selon les versets du Coran, Rûh al-Amîn (Gabriel) se présenta à Maryam la mère de Jésu (a) sous la forme d’un homme.

Aussi, selon les hadiths l'ange Gabriel se prsenta au Saint Prophète (s) sous la forme Dihya al-Kalbî.

Selon les hadiths, lorsque les anges enlevent des vies humaines au moment de la mort, ils se present à la personne croyante ou d'un pécheur sous différentes formes. Tamaththul signifie que les anges apparaissent sous une forme autre que leur forme originale.

Personne n'a vu les anges dans leur forme originale, sauf le Prophète (s).

Incorporeal

Les philosophes croient que les anges sont incorporels.

Le manque de propriétés matérielles telles que la convoitise et la colère, le changement, l'évolution, le développment et la capacité de comprendre avec les cinq sens sont les raisons de leur Incorporeal.

Mais, contrairement à un certain nombre de commentateurs du Coran qui considèrent que les anges ont une position fixe, Mullâ Sadrâ considère que la connaissance et la perfection d'un groupe d'entre eux sont en augmentation.

L'Imam Ali (a) a présenté un groupe d'anges comme les anges les plus informés et les plus proches de Dieu qui ne dorment pas, ni ne se produisent par inadvertance dans leur esprit, ni la fatigue submerge leur corps.

Avoir des ailes

Selon les versets du Coran et les hadiths, les anges ont des ailes. Il existe différentes opinions sur la signification des ailes d'ange.

Al-'Allâma Tabâtabâ'î croit que le sens d'avoir des ailes d'anges est qu'ils sont équipés de quelque chose avec lequel ils vont du ciel à la terre et de la terre au ciel, et non d'avoir des ailes comme les ailes des oiseaux.

L'imam Khomeini croit que les anges du monde Al-Malakût sont immatériels et Incorporeals et n'ont pas d'ailes, mais les anges du monde al-Mithâl peuvent avoir des ailes et des plumes al-Mithâlî.

Ibn al-Arabî considère le nombre d'ailes des anges comme l'étendue de leur influence dans le royaume des cieux et de la terre.

Le nombre d'ailes des anges est aussi un signe de leur rapidité à exécuter les commandements de Dieu, un signe de la puissance de transmission et d'action, et un signe de la différence de rang des anges.

Bibliographie

Des oeuvres sur les anges sont écrits en persan, en arabe et en anglais. Certains d'entre eux sont : Sayrî Dar Asrâri Firishtigân Bâ Rûykardî Qur'ânî va 'Irfânî écrit par Muhammad Zamân Rustamî et Tâhir Âl Bûya en persen. La nature des anges, les attributs des anges, les types d'anges, les effets des anges et le califat de l'homme sur les anges sont les titres des chapitres de ce livre. L'Institut des sciences et de la culture islamiques a publié ce livre en 2014 en 552 pages.

  • Al-Makhlûqât al-Khafîyya fi al-Qur'ân ; al-Malâ'ika, al-Jinn, Iblîs, écrit par Sayyid Muhammad Husayn Tabâtabâ'î en arabe.
  • Al-Îmân bi al-Malâ'ika écrit par Abd Allah Sirâj ad-Daîn,
  • al-Malâ'ika écrit par Billy Graham,
  • Sîmâyi Firishtigân Dar Qur'ân va Nahj al-Balâgha écrit par Laylâ Hamîd Allah,
  • Firishtigân écrit par Ali Ridâ Rijâlî Tihrânî
  • Malâ'ika écrit par Muhammad Shujâ'î sont parmi les autres œuvres écrites sur les anges.

Voir aussi

Référenices

Sources