Mosquée de Sahla

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher
la mosquée de Sahla à Koufa

Mosquée de Sahla (en arabe: مسجد السهلة), connue également sous le nom de Mosquée de Suhayl (مسجد سهیل), Mosquée de Banû Zafar (مسجد بنی ظفر) ou Mosquée de 'Abd al-Qays (مسجد عبدالقیس) est une des mosquées les plus connues de l'Islam. Elle a été construite pendant le premier siècle de l'hégire à Koufa.

Elle est située à 2 Km de la Mosquée centrale (jâmi') de la ville.

Cette mosquée est une des plus anciennes mosquées attribuées au douzième Imam des chiites (Imam Mahdi (a)). À l'intérieur de la mosquée existe un lieu (maqâm) attribué à l'Imam Mahdi (a) et d'après certaines narrations, ce lieu sera le lieu de vie de l'Imam (a) après sa réapparition.

Cette mosquée est considérée chez les chiites comme la mosquée la plus importante après la mosquée de Koufa. Différents Mihrâb (ou Maqâm) sont construits dans diverses parties de cette mosquée qui sont nommés au nom des divers guides religieux. On y voit par exemple les maqâm de l'Imam as-Sâdiq (a) et de l'Imam as-Sajjâd (a), ainsi que ceux d'Ibrâhim (a), d'Idris (a), et de Khidr (a).

L’origine du nom de la mosquée

une photo ancienne de la mosquée de Sahla

Ce sont les Banû Zafr, une des tribus d'Ansâr qui ont construit la mosquée de Sahla. L’Imam Ali (a) a considéré la mosquée de Sahla comme égale à la mosquée de Koufa [1].

A propos de la nomination de cette mosquée, il a été dit que le nom de son bâtisseur principal est Suhayl. Abd al-Qays est le nom de la tribu qui vivait dans l’emplacement de la mosquée avant sa construction. Banû Zafar était une branche de cette tribu.

Ibn al-Faqîh rapporta de l’Imam Ali (a) qui dit :

« Il existe quatre sanctuaires sacrés à Koufa dans lesquels ont été construites quatre mosquées.

On lui a demandé lesquelles sont-ils ? Il a répondu :

La mosquée de Zafar, ou la mosquée de Sahla, en est une ».

La situation géographique

La mosquée de Sahla est située à l’est de la ville sainte de Nadjaf, c’est-à-dire à l’intérieur de l’ancienne ville de Koufa. Cette mosquée est placée à 10 km du nord-est du sanctuaire de l’Imam Ali (a), et à 2 km du nord-ouest de la mosquée de Koufa.

Les caractéristiques du bâti

le plan de la mosquée de Sahla

La mosquée forme un rectangle de 140 m de longueur, et de 125 de largeur. Sa surface est équivalente de 17 500 m². Elle est entourée d'un mur de 22 m. Dans chaque angle du mur qui entoure la mosquée, une tour en forme de demi-cercle est construite.

Un minaret de 30 m de hauteur est également construit au milieu de ce mur à côté duquel se trouve l’entrée principale de la mosquée. Cette mosquée a trois entrées et un seul minaret dans son ensemble. Ce lieu a été rénové en l’an 1378 de l’hégire lunaire.

Le statut de la mosquée

D’après les narrations, cette mosquée a été le lieu de recueillement et d'invocations de nombreux prophètes et hommes saints comme Ibrâhim (a), Idrîs (a), Khidr (a), mais aussi des Imams des chiites comme l’Imam as-Sâdiq (a) et l’Imam as-Sajjâd (a).

Il est également rapporté de l’Imam as-Sâdiq (a) que le Imam Mahdi (a) s’installera dans cette mosquée après sa réapparition[2].

Un autre hadith est attribué à l’Imam as-Sâdiq (a) d’après lequel cette mosquée est le foyer de Ibrâhim (a) et de Idris (a), c’est de là que l’ange Isrâfil soufflerait dans sa trompette à la fin des temps, et de son environ, 70 000 personnes partiraient directement au Paradis [3].

Les maqâm de la mosquée de Sahla

le plan de la mosquée de Sahla avec les emplacements des maqâm

Certains lieux se trouvent à l’intérieur de la mosquée, qui sont attribués aux prophètes et aux Ahl al-Bayt (a). Ces lieux, nommés "maqâm", sont les suivants :

  • Maqâm de Ibrâhim (a) : au nord-ouest de la mosquée
  • Maqâm de Yunis (a) : au sud-ouest de la mosquée
  • Maqâm de Idris (a) : au nord-est de la mosquée. Il est appelé également le maqâm de Isâ (Jésus) et aussi « Bayt al-Khidr » (la maison de Khidr)
  • Maqâm de Sâlih (a) : au sud-est de la mosquée. Ce lieu est connu également sous le nom de « Maqâm-i Sâlihîn, Anbîy’â' wal Mursalîn » (le maqâm des bons, des prophètes et des envoyés [de Dieu]).
  • Mâqâm de l’Imam as-Sajjâd (a) : au milieu de la mosquée, plutôt vers l’est
  • Maqâm de l’Imam as-Sâdiq (a) : en plein milieu de la mosquée
  • Maqâm de l’Imam du temps (a) : au milieu de la mosquée, plutôt vers le sud entre le maqâm de l’Imam as-Sajjâd (a) et le maqâm de Yunis (a).

Un lieu attribué à l’Imam du Temps (a)

Il y a un lieu, au milieu de la mosquée plutôt vers le sud entre le maqâm de l’Imam as-Sajjâd (a) et le maqâm de Yunis (a), qui est attribué au Douzième Imam (a). D’après certains hadiths l'Imam Mahdi (a) s’installerait dans ce lieu à l’intérieur de la mosquée, après sa réapparition[4].

Les rituels d’entrée et de visite

Parmi les chiites, de différents rituels d'entrée et de visite pieuse à cette mosquée se sont mis en place au cours du temps et d’après les enseignements religieux. Il est conseillé à les respecter quand un pèlerin rend visite à ce lieu.

Parmi de nombreux rituels conseillés, on peut citer le suivant: En arrivant à la mosquée, il est conseillé de s’arrêter devant l’entrée et de réciter cette phrase en arabe, puis entrer :

  • بِسْمِ اللَّهِ وَ بِاللَّهِ وَ مِنَ اللَّهِ وَ إِلَى اللَّهِ وَ مَا شَاءَ اللَّهُ وَ خَيْرُ الْأَسْمَاءِ لِلَّهِ

Il est également conseillé de faire une prière de deux rak’at dans cette mosquée à un moment entre la fin de la soirée et le minuit. A ce propos, un hadith est attribué à l’Imam as-Sâdiq (a) qui dit :

« chaque personne chagrinée qui fait cette prière, Dieu le Très Haut la délivrera de son chagrin ».

Voir aussi

Galerie sacrée

Mosquée de Jamkarân

Références

  1. Muhammad Husayn Rajabi, Koufa et son rôle durant les premiers siècles de l’Islam (en persan), p. 427
  2. Cf. Kafi, vol. 3, p. 495 ; Tahzib al-Ahkâm, vol. 3, p. 252 ; Wasâ’il al-Shi’a, vol. 5, p. 267 ; Tusi, al-Ghayba, p. 471 ; Ibn Quluyeh, p. 29
  3. Yâqut Hamavi, Mu’jam al-Buldân, vol. 3, p. 290-291
  4. Voir Kulayni, vol.3, p. 495 ; Majlisi, vol. 52, p. 318 ; Mufid, vol.3, p. 380