Lot (prophète)

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher

Lot (a) (en arabe : لوط) est un prophète dont le peuple fut puni pour avoir commis des grands péchés, y compris la sodomie. Il vécut à l'époque du prophète Abraham (a) et fut de la famille de lui. Après l'invitation d'Abraham au monothéisme à Babylone, Lot (a) et sa sœur, Sarah crurent en lui.

Après la décision d'Abraham (a) d'émigrer vers la terre de Canaan en Palestine, Lot (a) et Sarah rejoignirent Abraham (a) et émigrèrent sur cette terre. Lot (a) fut chargé par Dieu de se rendre au pays de Mu'tafikât et d'inviter les habitants de cette terre au monothéisme.

Les habitants du pays de Mu'tafikât commirent des péchés tels que la sodomie. Ils ignorèrent les avertissements de Lot (a) de quitter leurs péchés. Avant l'arrivée du supplice divin et Lot (a) et ses deux filles quittèrent la ville et émigrèrent vers le pays où vivait Abraham (a). Avant le Tourment divin, les anges Gabriel, Michael et Israfil entrèrent pour la première fois dans la maison de Lot (a) avec des visages de jeunes hommes comme invités. Ils conseillèrent à Lot (a) de quitter la ville dans la nuit avec ses filles. Les anges informèrent Lot (a) du tourment qui aura lieu le lendemain matin.

Le nom de Lot (a) est mentionné 27 fois dans le Coran. Son lieu de l'enterrement est mentionné dans la ville de Bani Na'im dans la province d'al-Khalil (hébron) en Palestine.

Généalogie

Lot (a) fut le fils de Betaaweel, le petit-fils de Târikh et le neveu du prophète Ibrâhîm (a). Il fut aussi le frère de la mère de Sarah, la femme d'Abraham (a). Lot (a) et Sarah faisaient partie de ceux qui croyaient au monothéisme lors de l'invitation d'Abraham (a) à Babylone. Sa foi en Dieu est mentionnée dans la sourate al-'Ankabût. Après la mission d'émigrer Abraham (a) au pays des Cananéens en Palestine, Lot (a) l'accompagna.

Lot (a) se rendit dans certaines villes palestiniennes pour inviter les gens au monothéisme. Il est caractérisé dans le Coran comme ayant de grandes vertus. Il est considéré comme supérieur aux autres, et la sagesse et la connaissance lui sont attribuées. Dans certaines sources, le Lot (a) est caractérisé comme généreux et hospitalier.

Familles

Lot (a) eut deux filles nommées Ratbâ et Ra'wrâ qui quittèrent la ville avec leur père avant le tourment divin et rejoignirent Ibrâhîm (a). L'une des filles de Lot fut la mère de l'un des prophètes, Job (a).

Le prophète Shu'ayb (a) (dans la bible Jethro) fut également présenté comme le gendre de Lot (a). Dans un autre rapport, Madyan, le fils d'Ibrâhîm (a), fut le gendre de Lot (a). La femme de Lot (a) est caractérisée dans le Coran comme un caractère négatif. Elle soutint les péchés du peuple de Lot (a). Par exemple, lorsque les anges divins avec des visages des jeunes hommes se rendirent dans la maison de Lot (a) pour annoncer le tourment, la femme de Lot (a) informa les gens de la présence des invités du jeune homme dans la maison de Lot (a). A la suite de cette nouvelle, les gens se rassemblirent autour de la maison de Lot (a) et lui demandèrent de les laisser violer ses invités. Selon les versets coraniques et les récits historiques, la femme de Lot (a) fut punie tout comme le peuple de Lot (a).

Le nom de Lot (a) est mentionné vingt-sept fois dans le Coran. Il est enterré à Bani Na'im dans la province d'al-Khalil (hébron) de Palestine.

Dans la Torah, la présence d'anges dans la ville de Sodome, où vivait Lot (a), le tourment du peuple de Lot (a) et sa délivrance du tourment de ses deux filles sont racontés. Contrairement à la croyance des musulmans en l'infaillibilité des tous les prophètes, il est indiqué dans la Torah qu'après le tourment divin, pour rester une génération pour Lot (a), ses filles eurent des relations sexuelles avec Lot (a).

Mission

Lot (a) atteint à la position du prophète par Dieu. Sa prophétie est explicitement mentionnée dans le Coran. Selon les sources historiques, il est envoyé au pays de "Mu'tafikât" (c'est-à-dire des villes renversées) en Palestine, y compris Sodome, Gomorrhe, Zoar et Zeboim. Ces villes sont mentionnées dans le Coran comme des villes détruites par la punition de Dieu. Lot (a) invita les gens à la religion d'Abraham (a). Il vécut dans le pays pendant plus de vingt ans jusqu'à la punition divine.

Peuple de Lot (a)

Le peuple de Lot (a) furent des gens qui vécurent dans la ville de Mu'tafikât en Palestine. Ils sont présentés avec des caractéristiques négatives dans le Coran et les sources historiques. Selon les versets du Coran et les sources historiques, le peuple de Lot (a) commirent la sodomie, le vol et harcelé des invités. Lot (a) les invita à abandonner ces péchés. Quand ils insistèrent sur leurs péchés, la punition divine fut envoyée.

Les anges Gabriel, Michael et Israfil furent envoyés pour punir le peuple de Lot (a). Avant le tourment du peuple de Lot (a), ils entrèrent d'abord dans la maison de Lot (a) en tant qu'hommes jeunes et inconnus. Après avoir révélé leur identité, ils demandèrent à Lot (a) de quitter la ville avec ses deux filles dans la nuit, pour échapper au tourment. Les anges annoncèrent le lendemain matin comme le moment du tourment. L'histoire de la présence des anges du tourment dans la maison de Lot (a) et les événements qui ont suivi sont mentionnés dans les sourates Hûd et al-Hijr.

Voir aussi

Références

Bibliographie