Walîd al-Ka‘ba

De wikishia
(Redirigé depuis Né dans la Ka‘ba)
Le tableau du nouveau-né de la Kaaba , par le maître Farshchian

Walîd al-Ka‘ba (en arabe : وليد الكعبة) ou Né dans la Ka‘ba fait allusion à l’histoire de la naissance de l'Imam Ali (a) dans la Maison d’Allah, la Ka‘ba, qui compte comme sa vertu exclusive. Dans différentes sources chiites et sunnites, l’événement de la naissance de l'Imam Ali (a) dans la Ka‘ba est rapporté comme une narration Mutawâtir (fréquemment rapportée).
Au moins 16 sources des érudits sunnites et 50 sources chiites ont été écrites sur la naissance du Prince des croyants (a) dans la Maison de Dieu, y compris le livre « Ali walîd al-Ka‘ba » (Ali, né dans la Ka‘ba) par Muhammad Ali Urdûbâdî (1312-1380 h).
Certains sunnites écrivirent que l’un des compagnons du Prophète (s) nommé Hakîm b. Hizâm fut également né dans la ka‘ba. Mais, les autres savants, même certains sunnites le refusent et disent que cette histoire fut fabriquée afin de nier les vertus de l'Imam Ali (a).

Dans les sources

C’est seulement Ali b. Abi Talib (a), le premier Imam des chiites, qui est né dans la Maison de Dieu (la ka‘ba).[1] ‘Allâma Amînî cite 16 sources sunnites et 50 sources chiites selon lesquelles, l'Imam Ali (a) est né dans la Ka‘ba.[2] Il mentionne aussi 41 poètes du II au XIVe siècle de l’hégire (XX c) qui firent allusions, dans leurs poèmes, à la naissance du Commandeur des croyants (a) dans la ka‘ba.[3]

Dans le livre « Sharh Ihqâq al-Haqq », la naissance de l'Imam Ali (a) dans la Ka'ba est rapportée par 17 sources sunnites.[4] Sibt b. al-Jawzî,[5] Ibn Sabbâgh al-Mâlikî,[6] et Ali b. Burhân ad-Dîn al-Halabî[7] sont parmi les érudits sunnites qui parlèrent de la naissance du Prince des croyants (a) dans la Maison d’Allah. Aussi, les livres « al-Mustadrak ‘ala as-Sahîhayn »[8] et « Kifâyat at-Tâlib »[9] affirment que les rapports et les hadiths de cette histoire sont Mutawâtir (fréquemment rapportée).


L’œuvre réalisée d'après le tableau du nouveau-né de la Kaaba , par le maître Farshchian

Histoire de la naissance de l’Imam Ali (a)

Cheikh as-Sadûq dans les livres « al-Amâlî », « Ma‘ânî al-Akhbâr » et « ‘Ilal ash-Sharâ’i‘ » et d’autres savants et Muhaddiths rapportent de Yazid b. Qa‘nab qu’il avait dit :

« Al-Abbas b. Abd al-Muttalib et moi, nous nous sommes assis dans Masjid al-Harâm. Fatima bt. Asad (la mère de l’Imam Ali (a)) est venue de faire le Tawâf alors qu’elle a été enceinte. Elle a ressenti des douleurs d'accouchement et a demandé à Dieu de le faciliter. A ce moment, le mur arrière de la Ka‘ba (près d'ar-Rukn al-Yamânî) a été divisé et Fatima est entrée à l'intérieur de la Maison de Dieu. Puis le mur s'est refermé. »

Il continue :

« Quoi que nous ayons fait, nous ne pouvions pas ouvrir la porte de la Ka‘ba. Ainsi, nous avons compris que cet événement avait été fait par Dieu.

Fatima bt. Asad est sorti de la Ka‘ba après quatre jours alors qu'elle avait son enfant (Ali) dans ses bras. »[10]

Histoire de Hakîm b. Hizâm

Selon plusieurs savants y compris cheikh al-Mufîd, la naissance de l'Imam Ali (a) à l'intérieur de la Ka‘ba est l'une des vertus exclusives de l’Imam (a), qui n'est jamais arrivée à personne avant lui et n'arrivera jamais à personne après lui.[11] Malgré cela, il y a quelques personnes sunnites qui prétendent qu'un des compagnons du Prophète (s) appelé Hakîm b. Hizâm est également né dans la Ka‘ba.[12]
Par contre, les autres érudits dirent en réponse que ce récit fut fabriqué par la famille d'az-Zubayr, afin de nier les vertus du Commandeur des croyants (a) en raison de l'amitié avec son proche parent, c’est-à-dire Hakîm b . Hizâm. L’ancêtre commun de Hakîm b. Hizâm et la famille d’az-Zubayr est Asad b. Abd al-‘Uzzâ.[13]
De plus, il est mentionné des preuves sur l’inauthenticité et l’invention de cette histoire :

- Le rapporteur de ce récit, Mus‘ab b. Uthman, est un homme inconnu chez les ulémas de Rijâl et n'est jamais mentionné dans aucune source de Rijâl.

- Le rapport est Mursal (inachevé), c'est-à-dire que certaines personnes dans sa chaîne de transmetteurs ne sont pas mentionnées. Mus‘ab b. Uthman, le narrateur de l'histoire, est né des années après cet événement et il ne pouvait pas dont rapporter l'histoire directement.[14]

Œuvres et livres

À propos de la naissance de l’Imam Ali (a) à l’intérieur de la Ka‘ba, il y a des œuvres, y compris :

Voir aussi

Références

  1. Al-Mas‘udî, Murûj adh-Dhahab, vol 2, p 349 ; Cheikh al-Mufîd, Al-’Irshâd, vol 1, p 5
  2. ‘Allâma Amînî, Al-Ghadîr, vol 6, p 37 - 43
  3. ‘Allâma al-Amînî, Al-Ghadîr, vol 6, p 44 - 51
  4. Ayatollah Mar‘ashî Najafî, Sharh Ihqâq al-Haqq, vol 7, p 486 - 491
  5. Sibt b. al-Jawzî, Tadhkira al-Khawâss, p 20
  6. Ibn Sabbâgh al-Mâlikî, Al-Fusûl al-Muhimma, vol 1, p 171
  7. Ali b. Burhân ad-Dîn al-Halabî, As-Sîra al-Halabîya, vol 1, p 226
  8. Al-Hâkim an-Niyshâbûrî, al-Mustadrak ‘ala as-Sahîhayn,vol 3, p 483
  9. Ganjî ash-Shâfi‘î, Kifâyat at-Tâlib, p 707
  10. Cheikh as-Sadûq, Al-Amâlî, p 132-133 ; Ma‘ânî al-Akhbâr, p 62
  11. Cheikh al-Mufîd, Al-’Irshâd, vol 1, p 5
  12. Al-Qurashîy al-Asadî, Jamhara Nasab Quraysh wa ’Akhbâruhâ, p 353
  13. ‘Allâma Shûshtarî, Qâmûs ar-Rijâl, vol 3, p 387 ; Murtadâ al-‘ milî, As-Sahîh min Sîra an-Nabîy, vol 2, p 160
  14. ‘Allâma Shûshtarî, Qâmûs ar-Rijâl, vol 3, p 387 ; Murtadâ al-‘ milî, As-Sahîh min Sîra an-Nabîy, vol 2, p 160