Qunût

De wikishia

Al-Qunût (en arabe : القنوت) est un acte recommandé dans la prière. C'est lever les mains et invoquer. Il est recommandé de faire al-Qunût (lève les mains devant son visage et pose ses paumes vers le ciel), après la récitation des sourates dans la deuxième rak'a et juste avant de faire ar-rukû' (s'incliner), (que ce soit pendant la prière obligatoire ou pendant la prière surérogatoire).

Pendant al-Qunût, on peut réciter n’importe quel Du‘â’. Il y a une divergence, entre les jurisconsultes, sur la permission de réciter le Du'â non-arabe dans al-Qunût, mais tous les juristes croient que cela ne rend pas la prière invalide.

Dans al-Qunût, certaines actions telles que dire at-Takbîr (Allahu Akbar) avant s'incliner (ar-rukû') , la récitation audible du Du'â’ dans al-Qunût et réciter certains versets du Coran comme le verset 201 de la sourate al-Baqara, sont recommandées.

Les musulmans sunnites ne sont pas d'accord sur la validité d'al-Qunût. Certains d’entre eux la considèrent comme une Bid’at (ajouter ou omettre quelque chose à la religion), et certains d’autres disent qu'elle est seulement autorisée dans la prière de Fajr.

Lexicologie

Littéralement, "al-Qunût" signifie "obéir avec humilité"[1]. Dans le Coran, le mot "al-Qunût" et ses dérivés ont été mentionnés 13 fois signifiant l'invocation, l’adoration, la prière et l'obéissance.

Selon le fiqh, al-Qunût signifie la prononciation de Du‘â’ d'une formule spéciale après avoir récité la sourate al-Fâtiha et une autre sourate dans les prières obligatoires et surérogatoires[2].

Préceptes

Dans al-Qunût, les mains doivent être levées. Il est recommandé que les paumes se touchent sur le côté, face au ciel en levant devant le visage. En outre, lors d'al-Qunût, il est recommandé que le regard de la personne qui fait la prière soit à ses paumes. Certains jurisconsultes disent qu'il n'est pas nécessaire de lever les mains pendant al-Qunût[3].

Dans al-Qunût, on peut réciter n’importe quel Du‘â[4]. Il vaut mieux de réciter audible du Du'â' ; à moins que l'imam de la prière collectives ne l'entende pas[5].

Al-Qunût dans différentes prières

À l'exception des prières de l'Aïd al-Fitr et de l'Aïd al-Adha, de la prière du vendredi, de la prière d’Âyât et de la prière d’al-Watr, dans toutes les autres prières, al-Qunût n’effectue qu'une fois dans la deuxième rak'a après la récitation de la sourate al-Fâtiha et une autre sourate et avant ar-rukû‘.

Dans les prières de l'Aïd al-Fitr et de l'Aïd al-Adha, dans la première rak'a, al-Qunût se fait cinq fois et dans la deuxième rak'at quatre fois.

Il est recommandé de faire deux Qunût pendant la prière du vendredi ; l’un juste avant ar-rukû‘ de la première rak‘a et l’autre juste après ar-rukû‘ de la deuxième rak‘a.

Il y a cinq Qunût dans la prière d'al-Âyât (la prière des Signes divins) et dans la prière d’al-Watr, al-Qunût est effectué après avoir récité la sourate al-Fâtiha et une autre sourate dans la première rak'a[6].

Récitation al-Qunût dans une langue autre que l'arabe

Il existe deux points de vue sur la récitation d'al-Qunût en langue non-arabe : Certains jurisconsultes comme ayatollah imam Khomeyni, ayatollah Bahjat, ayatollah Khamenei, ayatollah Nûrî Hamidânî, disent que c'est correct. Mais certains d'autres tels qu’ayatollah Makârim Shîrâzî et ayatollah Fâdil Lankarânî n'autorisent pas la récitation d'al-Qunût en langue non-arabe, mais ils disent que, si quelqu'un récite al-Qunût en langue autre que l'arabe, dans ce cas, sa prière ne sera pas incorrecte[7].

Oublier al-Qunût

Certaines sources jurisprudentielles mentionnent que si quelqu'un oublie al-Qunût de la prière et s’en souvient dans ar-rukû' ou après, avant as-Sujûd (la prostration), il peut l'effectuer[8].

Recommandations

Récitation de certains versets du Coran et Dhikr est recommandé dans al-Qunût[9] comme :

  • Prononcer at-Takbîr (Allahu Akbar)
  • Lever les mains jusqu’aux oreilles avant al-Qunût
  • Lever les mains jusqu’au visage
  • Poser les paumes vers le ciel pendant al-Qunût
  • Les paumes se touchent sur le côté
  • Prolonger al-Qunût, mais dans la prière collective, les conditions des Ma'mûn (ceux qui prient derrière l'imam de la prière) doit être observée
  • La récitation audible du Du‘â’ dans al-Qunût dans les prières al-Furâdâ (non-collective)[10].

Invocations communes qui sont récitées dans al-Qunût

Dans les livres de hadith et de fiqh, il a été recommandé de réciter quelques versets du Coran et des dhikr, dont certains sont les suivants:

  • Le verset 201 de la sourate al-Baqara :
رَبَّنَا آتِنَا فِي الدُّنْيَا حَسَنَةً وَفِي الْآخِرَةِ حَسَنَةً وَقِنَا عَذَابَ النَّارِ ﴿٢٠١﴾
« Seigneur ! donne-nous belle [part] en la [Vie] Immédiate et belle [part] en la [Vie] Dernière, et préserve-nous du Tourment du Feu ! » ﴾201﴿
Coran, S II, Verset 201 ; Traduction de Régis Blachère


  • Le verset 41 de la sourate Ibrâhîm :
رَ‌بَّنَا اغْفِرْ‌ لِي وَلِوَالِدَيَّ وَلِلْمُؤْمِنِينَ يَوْمَ يَقُومُ الْحِسَابُ ﴿٤١﴾
Seigneur, pardonne-moi ainsi qu'à mes père et mère et aux Croyants, au jour où se dressera le Rendement de Compte ! ﴾41﴿
Coran, S XIV , Verset 41 ; Traduction de Régis Blachère


  • Le verset 8 de la sourate de Âl 'Imrân :
رَ‌بَّنَا لَا تُزِغْ قُلُوبَنَا بَعْدَ إِذْ هَدَيْتَنَا وَهَبْ لَنَا مِن لَّدُنكَ رَ‌حْمَةً ۚ إِنَّكَ أَنتَ الْوَهَّابُ ﴿٨﴾
Seigneur !, ne fais point obliquer nos coeurs, après nous avoir dirigés ! Accorde-nous grâce (raḥma) issue de Toi ! Tu es, Toi, le Donateur. » ﴾8﴿
Coran, S III , Verset 8 ; Traduction de Régis Blachère


  • Et l'invocation de[11] :
    «لا إلهَ إلَّا اللهُ الْحَلیمُ الْکَریمُ لا إلهَ إلَّا اللهُ الْعَلِیُّ الْعَظیمُ سُبْحٰانَ اللهِ رَبِّ السَّماواتِ السَّبْعِ وَرَبِّ الْارَضینَ السَّبْعِ وَمٰا فیهِنَّ وَمٰا بَینَهُنَّ وَ ربِّ الْعَرْشِ الْعَظیمِ وَالْحَمْدُللهِ رَبِّ ‌الْعٰالَمینَ»

Al-Qunût, au point de vue des sunnites

En ce qui concerne l'authenticité d'al-Qunût ; les hanafites et les hanbalites croient que la récitation d'al-Qunût dans les prières à l'exception de la prière d'al-Watr est une innovation dans la religion. Mais les chaféites et Malikites, en plus de la prière d'al-Watr, croient qu'il est recommandé de la récitation d'al-Qunût dans la prière du matin[12].

Référances

  1. Râghib Isfahânî, al-Mufradât fî Gharîb al-Qur'ân, vol 1, p 684, 1414 H
  2. Mishkînî, Mustalahât al-Fiqh, p 431, 1428 H
  3. Banîhâshimî Khomaynî, Tawdîh al-Masâ'il Marâji', les questions 1117-1119, p 600-601, 1387 HS
  4. Banîhâshimî Khomaynî, Tawdîh al-Masâ'il Marâji', les questions 1117-1119, p 305-306, 1372 HS
  5. Banîhâshimî Khomaynî, Tawdîh al-Masâ'il Marâji', la questions 1120, p 306, 1372 HS
  6. Banîhâshimî Khomaynî, Tawdîh al-Masâ'il Marâji', les questions 1117-1119, p 305-306, 1372 HS
  7. al-Qunût dans une langue autre que l'arabe/Site de islamqueste
  8. Oublier al-Qunût
  9. Récitation de certains versets du Coran dans al-Qunût
  10. Banîhâshimî Khomaynî, Tawdîh al-Masâ'il Marâji', les questions 1118-1119, p 305-306, 1372 HS
  11. http://www.islamquest.net/fa/archive/question/fa38775/ Recommandation dans al-Qunût
  12. Husaynpûr, Tafâwuthâyi Namâz Shî'ayân va Ahl Sunnat,

Bibliographie

  • Banîhâshimî Khomeyni, Sayyid Muhammad Hasan, Tawdîh al-Masâ'il Marâji', Qom, Daftar Intishârât Islâmî Jâmi’I Mudarrisîn, edition 1, 1372 HS
  • Banîhâshimî Khomeyni, Sayyid Muhammad Hasan, Tawdîh al-Masâ'il Marâji', Qom, Daftar Intishârât Islâmî Jâmi’I Mudarrisîn, edition 1, 1387 HS
  • Husaynpûr, Sayyid Muhammad Mahdi, Tafâwuthâyi Namâz Shî'ayân va Ahl Sunnat, 1396 HS
  • Mishkînî, Ali, Mustalahât al-Fiqh, Nash al-Hâdî, 1428 H
  • Râghib Isfahânî, Husayn b. Muhammad, al-Mufradât fî Gharîb al-Qur'ân, chercheur : SAfwân ‘Adnân ad-Dâwûdî, Beyrouth, Dâr al-Qalam, 1412 H