Tasbih Az-Zahra (a)

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher

Tasbîh Az-Zahrâ' (a) (en arabe : تسبيح الزهراء) aussi appelé Tasbîh Fatima (a) (en arabe : تسبيح فاطمة ), est un Dhikr spécial constitué de 34 fois Allah Akbar (Dieu est le plus grand), 33 fois al-Hamd-u li Allah (Louange à Dieu) et 33 fois Subhan Allah (Gloire à Dieu).

Selon les hadiths, le Prophète Muhammad (s) l'a enseigné à Fatima az-Zahrâ' (a). Il y a beaucoup de hadiths sur l'importance de Tasbîh az-Zahrâ' (a) après les prières obligatoires.

L'enseignement de cette invocation

Selon un hadith attribuée à l'Imam Ali (a), ce fut le Prophète Muhammad (s) qui a ensigné ce Dikr à sa fille Fatima (a), en réponse de sa demande de l'aide.

Le Prophète (s) lui aurait dit que ce Dikr l'aiderait plus que toute autre chose, et tout autre être humain[1].

Les conditions et les préceptes concernantes cette invocation

Il est conseillé d'effectuer les Tasbih az-Zahrâ (a) après chaque prière (journalière ou autre), mais surtout celle du l'aube. Il y a des conditions et préceptes pour effectuer ses Tasbih.

  • La première consiste à respecter l'ordre et le nombre des formules pieuses, à savoir :
  1. 34 Takbîr (Allah-u Akbar)
  2. 33 Tasbîh (Subhân Allah)
  3. 33 Tahmîd (al-Hamd-u Allah)

Toutefois de réciter d'abord la formule "al-Hamd-u Allah", et après la formule "Subhân Allah", est aussi possible.

  • Avoir l'intention et la présence spirituelle et cordiale, lors de la récitation
  • Effectuer la récitation des formules tout de suite après la prière, sans changer de position du corps, et sans rupture, avant se lancer dans une autre penser ou travail
  • Respecter l'ordre des grains du chapelet, à savoir : ne pas interrompre le rythme de la récitation, d'une formule à l'autre.

L'importance accordée à cette invocation dans la tradition

Il existe de nombreux hadiths à propos de ses Tasbih dans les sources chiites.

Ô Hârûn, nous ordonnons à nos enfants de réciter les Tasbih de Zahrâ, comme nous leur ordonnons d'effectuer la prière. Continue donc à les réciter, parce que chaque serviteur [de Dieu] qui persiste avec cela ne sera pas malheureux.[2].
"Celui qui récite les Tasbih de Zahrâ, et demande ensuite le pardon à Dieu, sa demande sera acceptée. La récitation de ce Tasbih sera compté comme mille autres récitations pieuse ; il éloigne le mal, et contente Dieu, le Miséricordieux"[3].
  • l'Imam al-Bâqir (a) dit :
du point de vu de hamd et dikr, Dieu n'a pas été admiré plus qu'avec les Tasbih az-Zahrâ. S'il y avait autre chose de mieux, le Prophète (s) l'aurait surement transmis à Zahrâ (a)[4].
celui qui glorifie Dieu 100 fois après une prière obligatoire de Tasbih Fatima (a) et qui dit "Lâ Îlaha Îlla Allah" (il n'y a q'un seul Dieu) après cela sera pardonné[5].
  • Dans un autre hadith il (a) a dit que :
Tasbih az-Zahrâ' (a), chaque jour après chaque prière, est plus agréable à Dieu que mille rak'as de prière dans chaque jour[6].
  • L'Imam as-Sadiq (a) dit :
quiconque dit les Tasbih Fatima (a) après une prière obligatoire avant de changer de position, Dieu lui pardonnera[7].

Voire aussi

Références

  1. Man lâ-Yahzuruhu al-Faqîh, vol 1, p 320
  2. Cheikh as-Sadûq, Thawâb al-A'mâl wa 'Iqâb al-A'mâl, p 315
  3. Cheikh as-Sadûq, Thawâb al-A'mâl wa 'Iqâb al-A'mâl, p 315
  4. Wasâ'il ash-Shî'a, vol 4, p 1024
  5. Cheikh Hurr al-'Âmilî, Wasâ'il ash-Shî'a, vol 4, p 1021
  6. Cheikh Hurr al-'Âmilî, Wasâ'il ash-Shî'a, vol 4, p 1024
  7. Cheikh Hurr al-'Âmilî, Wasâ'il ash-Shî'a, vol 4, p 1022