Bataille de Banî an-Nadîr

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher

La Bataille de Banî an-Nadîr (en arabe : غَزوَة بني النَضیر) est l'une des batailles du Prophète Muhammad (s) avec des juifs de Médine. Il s'agit de la deuxième bataille du Prophète (s) avec des juifs de Médine, qui a eu lieu au mois de Rabîʻ al-Awwal de l’année 4 de l’Hégire (août 625).

Banû an-Nadîr, ainsi que les tribus de Banû al-Qaynuqâʻ et de Banû al-Qurayza, étaient des tribus juives qui vivaient à Médine et étaient les alliés du Prophète (s), mais elles rompirent leur traité avec les musulmans. La bataille mena à la victoire des musulmans et le peuple de Banû an-Nadîr a ensuite été expulsé de Médine.

Histoire de la résidence de Banû an-Nadîr à Médine

Article connexe : Banû an-Nadîr.

La tribu Banû an-Nadîr résidait à Yathrib (Médine) avant l’émergence de l’Islam. Il existe différents comptes de leur origine. Al-Yaʻqûbî les considère comme un clan de la tribu Judhâm qui résidaient proche du mont Nadîr ; en conséquence, ils ont été appelés ainsi. Selon un autre rapport, ils appartenaient à la progéniture de Harûn b. ʻImrân (a) (Aaron (a), le frère du Prophète Moïse (a)), qui avait immigré à Yathrib et y avait résidé après le décès du Prophète Moïse (a) et avant les tribus arabes Al-Aws et Al-Khazraj y ont immigré.

Selon Ibn Saʻd, leur résidence était dans la région d'Al-Ghars. Banû an-Nadîr et d'autres Juifs de Médine étaient très riches. Afin de vaincre les Juifs, les tribus arabes Al-Aws et Al-Khazraj demandèrent de l'aide aux Ghassanides. Les Ghassanides se rendirent à Hijâz avec une armée, tuant beaucoup de Juifs. Depuis lors, Al-Aws et Al-Khazraj dominèrent les Juifs. Plus tard dans les querelles entre Al-Aws et Al-Khazraj, Banû an-Nadîr prirent parti pour Al-Aws.

Violation du traité

Peu de temps avant l'apparition de l'Islam et avant la Bataille d'Uhud, les membres de la tribu Banû an-Nadîr avait des relations avec Abû Sufyân. Après l’Immigration du Prophète (s) à Médine, à l'instar d'autres tribus juives, la tribu Banû an-Nadîr conclut un traité de paix avec les musulmans, leur promettant de les aider à défendre Médine en cas d'attaque, refusant de fournir un soutien financier et vital aux polythéistes de Quraysh ainsi que des relations commerciales avec eux. Mais depuis que la tribu Banû an-Nadûr viola le traité, la bataille de Banû an-Nadîr se déroula à Rabîʻ al-Awwal de l’an 4 de l’Hégire (août 625).

En cette année, à son retour de Bi’r Maʻûna, ʻAmr b. Umayya tua deux personnes de la tribu Banû ʻ mir qui avaient reçu une lettre de sécurité du Prophète (s). ʻ mir b. Tufayl demanda au Prophète (s) de l'argent du sang. Afin de le payer, le Prophète (s) demanda de l'aide à Banû Nadîr, allié de Banû ʻ mir. Ils acceptèrent d'aider le Prophète (s), mais dans le cadre d'une conspiration visant à le tuer, ils envoyèrent une mission à ʻAmr b. Jihâsh pour tuer le Prophète (s) avec une pierre quand il se tenait près du mur de la forteresse pour recevoir l'aide financière. Le Prophète (s) a été informé le complot par la révélation et leur donna un délai de dix jours pour laisser Médine avec tous leurs biens meubles, à l'exception du matériel militaire, et ne reviendrait que chaque année pour récolter leurs produits de dattes.

Activités des hypocrites

Le chef des hypocrites de Médine, ʻAbd Allah b. Ubayy, encouragea Banû Nadîr à désobéir au Prophète (s), en promettant de le défendre avec Banû Qurayza.

Bataille

Le Prophète (s) nomma ʻAbd Allah b. Umm Maktûm comme son successeur à Médine et assiégea Banû Nadîr avec une armée sous le commandement de Ali b. Abî Tâlib (a) pendant 15 jours ou 6 nuits. Pendant le siège, un Juif appelé Azwak tenta de tuer le Prophète (s), mais il a été tué par Ali b. Abî Tâlib (a). Le Prophète (s) ordonna ensuite à ses compagnons de couper les dattiers de Banû Nadîr à Buwayra.

Fin de la bataille

Enfin, les Juifs se soumirent et acceptèrent de quitter Médine avec un seul chargement de chameau, propriété comprise, à l'exception du matériel de l'armée, de l'argent et de l'or. Certains d'entre eux, y compris Huyayy b. Akhtab - dont la fille, Safîyya bt. Huyayy, épousa le Prophète (s) après la conquête de Khaybar en 7 / 628 - et Abû al-Huqayq - le premier mari de Safîyya - allèrent à Khaybar et d'autres émigrèrent en Syrie.

Division des butins

En l'absence de bataille, les propriétés des juifs ne comptait pas comme des butins et étaient sous l'autorité du Prophète (s). Ainsi, conformément au consentement de Ansâr, le Prophète (s) répartit les butins entre al-Muhâjirûn afin qu'Ansâr n'ait plus besoin de soutenir financièrement Muhâjirûn. Les versets 1-17 de la sourate al-Hashr traitent de la bataille de Banî Nadîr et de leur expulsion de Médine.

Voir aussi

Références

Bibliographie