As'hâb al-Kisâ'

De Wiki Shia
(Redirigé depuis Ahl al-Kisa)
Aller à : navigation, rechercher
Les noms des As'hâb al-Kisâ'

As'hâb al-Kisâ' (en arabe: أصحاب الكساء) ou Ahl al-Kisâ' ou cinq personnes du manteau ou cinq personnes d'Âl al-'Abâ ou Gens du Manteau est une épithète que l'on attribue au Prophète Muhammad (s), à l’Imam Ali (a), à sainte Fatima (s), à l’Imam al-Hasan al-Mujtabâ (a) et à l’Imam al-Husayn (a). Selon les hadiths saints, au moment où le verset de la Purification a été révélé, le Prophète (s) pour déterminer les référents des Ahl al-Bayt (a), a placé son manteau sur lui-même, sur l'Imam Ali (a), sur Sayyida Fatima az-Zahra, sur l'Imam al-Hasan (a) et sur l'Imam al-Husayn (a).

Cet événement démontre la prééminence des Gens du Manteau par rapport aux autres ; le fait qu’ils sont les « meilleurs des gens »[1], ainsi que « les plus généreux et les plus nobles créatures auprès de Dieu »[2].

Nombre d’Ahl al-Kisâ'

Article connexe : Hadith al-Kisâ'.

Les hadiths rapportés par les chiites et par les sunnites[3] concernant le Hadith al-Kisâ', montrent que le nombre d’Ahl al-Kisâ' est cinq personne : le Prophète (s), l’Imam Ali (a), sainte Fatima (a), l’Imam al-Hasan (a) et l’Imam al-Husayn (a). D’après ces hadiths authentiques, Umm Salama, la femme du Prophète (s), a demandé de les rejoindre, mais, sa demande a été rejetée par le Prophète (s).

L'Imam as-Sâdiq (a) a dit explicitement, dans un hadith :

« Les Gens du Manteau qui considérés comme les plus gracieux et les plus nobles des créatures auprès de Dieu sont cinq ».

Puis il nomme ces cinq personnes.[4]

« Khâmis As'hâb al-Kisâ' » (le cinquième d' As'hâb al-Kisâ' ), c'est l'un des titres de l'Imam al-Husayn (a), qui lui est donné dans certaines Zîyârat. il est considéré comme le cinquième des Gens du Manteau.[5]

Le Prophète (s) a annoncé que le verset de la Purification est consacré à ces cinq personnes.[6]

'Allâma al-Hillî dit à propos du verset de la Purification :

« Tout le monde accepte que le verset at-tat'hîr (le verset de la Purification) fut révélé concernant les As'hâb al-Kisâ' (a), et personne n’en doute, sauf s’il s’agit d’une personne hostile et partiale. »[7].

L’expression « As'hâb al-Kisâ'  » est fréquemment employée par les commentateurs du Coran et rapporteurs de hadith. C’est-à-dire, au lieu de nommer toutes les cinq personnes, on dit que ce verset a été révélé sur les As'hâb al-Kisâ' (les Gens du Manteau).
Comme exemple, à propos de la circonstance de la révélation du verset :

﴾۸﴿ وَيُطْعِمُونَ الطَّعَامَ عَلَىٰ حُبِّهِ مِسْكِينًا وَ يَتِيمًا وَأَسِيرًا
ils donnaient la nourriture, pour l'amour du Seigneur, au Pauvre, à l'Orphelin, au Captif ﴾8﴿
Coran, Sourate al-Insân LXXVI, verset 8, Traduction de Régis Blachère

dans le livre Bihâr al-Anwâr, 'Allâma al-Majlisî dit :

« Les commentateurs du Coran et les spécialistes de hadiths sont unanimes sur le fait que, ce verset fut descendu à propos des Gens du Manteau. »[8]

Voir aussi

Références

  1. Sulaym b. Qays, le livre de Sulaym b. Qays al-Hilâlî, vol 2, p 604
  2. Ibn Babiwayh, ‘Ilal ash-Sharâyi’, vol 1, p 733
  3. Muslim b. Hajjâj, Sahîh Muslim, vol 15, p 190
  4. Ibn Babiwayh, ‘Ilal ash-Sharâyi’, vol 1, p 733
  5. Sayyid b. Tâwûs, ‘Iqbâl al-A'mâl, vol 2, p 572
  6. Cheikh al-Hurr al-‘Âmilî, Ithbât al-Hudâ bi an-Nusûs wa al-Mu’jizât, vol 2, p 201
  7. 'Allâma al-Hillî, Nahj al-Haqq wa Kashf as-Sidq, p 230
  8. 'Allâma al-Majlisî, Bihâr al-Anwâr, vol 35, p 256

Bibliographie

  • Coran.
  • Hilâlî, Sulaym b. Qays, le livre de Sulaym b. Qays al-Hilâlî, corrigé par Ansârî Zanjânî, Khu’înî Muhammad, Al-Hâdî, Qom, 1405 H.
  • Ibn Bâbiwayh, Muhammad b. Ali, ‘Ilal ash-Sharâyi’, traduit par Dhihnî Tihrânî, édi. Mu’minîn, Qom, 1380 H.
  • Ibn Tâwûs, Ali b. Mûsâ, Iqbâl al-A’mâl, éd. Dâr al-Kutub al-Islâmîyya, Téhéran, 1409 H.
  • 'Allâmat al-Hillî, Hasan b. Yûsuf b. Mutahhar, Nahj al-Haqq wa Kashf as-Sidq, éd. Dâr al-Kitâb al-Lubnânî, Beyrouth, 1982 C.
  • 'Allâma al-Majlisî, Muhammad Bâqir b. Muhammad Taqî, Bihâr al-Anwâr, éd. Dâr Ihyâ at-Turâth al-Arabî, Beyrouth, 1403 H.
  • Muslim b. Hajjaj, Sahîh Muslim, éd. Dâr al-Ma’rifa, Beyrouth, 1423 H.
  • Cheikh al-Hurr al-'Âmilî, Muhammad b. Hasan, Ithbât al-Hudât bi an-Nusûs wal Mu’jizât, éd. A’lamî, Beyrouth, 1425 H.