Sourate al-Qadr

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher

Sourate al-Qadr (en arabe : سوره القدر), sourate XCVII. dans l'ordre du Coran, et en français on l'a nommée La Destinée [1]. C'est une sourate mecquoise. On est certainement admis à affirmer qu'elle est antérieure à la sourate XLIV.

On l'a appelé Qadr, car dans la premier verset de cette sourate la nuit de la Destinée, la nuit de la descente du Coran a été mentionnée.

Cette sourate fait partie, compte tenu de sa volume, des sourates "mufassalat" et des petites sourates coranique de la fin du Coran. Elle contient 5 verset, trente mots et 114 lettres.

Dans l'ordre du Coran elle est après la sourate Al-'Alaq (L'Adhérence), et avant la sourate Al-Bayyina (La Preuve).

Cette sourate est d'une importance majeure pour les chiites, parce que de part son énoncé, la nécessité de la présence de l'Imam Impeccable sur terre jusqu'à la fin des temps, a été mentionnée.

D'autres noms de la sourate

Son noms est Qadr (la Destinée), puisque le sourate commence avec ce verset  : "انا انزلناه فی لیلة القدر". Traduction : Nous l'avons fait descendre durant la Nuit de la Destinée.

On la nomme également Inna Anzalnâ, ("Nous l'avons descendu"), le début du premier verset

Les caractéristiques de la sourate

Dans l'ordre du Coran elle est la 97ème sourate, et la 25ème dans l'ordre de la révélation. Cette sourate fait partie, compte tenu de sa volume, des sourates "mufassalat" et des petites sourates coranique de la fin du Coran. Elle contient 5 verset, trente mots et 114 lettres.

Le contenu de la sourate

Voici le contenu de la sourate :

بِسْمِ اللَّـهِ الرَّ‌حْمَـٰنِ الرَّ‌حِيمِ إِنَّا أَنزَلْنَاهُ فِي لَيْلَةِ الْقَدْرِ‌ ﴿١﴾ وَمَا أَدْرَ‌اكَ مَا لَيْلَةُ الْقَدْرِ‌ ﴿٢﴾ لَيْلَةُ الْقَدْرِ‌ خَيْرٌ‌ مِّنْ أَلْفِ شَهْرٍ‌ ﴿٣﴾ تَنَزَّلُ الْمَلَائِكَةُ وَالرُّ‌وحُ فِيهَا بِإِذْنِ رَ‌بِّهِم مِّن كُلِّ أَمْرٍ‌ ﴿٤﴾ سَلَامٌ هِيَ حَتَّىٰ مَطْلَعِ الْفَجْرِ‌ ﴿٥﴾

La traduction : Au nom d'Allah, le Bienfaiteur miséricordieux 1. ... Nous l'avons fait descendre durant la Nuit de la Destinée. 2. Qu'est-ce qui t'apprendra ce qu'est la Nuit de la Destinée? 3. La Nuit de la Destinée vaut mieux que mille mois. 4. Les Anges et Esprit y descendent avec la permission de leur Seigneur, pour tout ordre. 5. Salut elle est jusqu'au lever de l'aube.

Le contenu de la sourate d'après les exégèses

Cette sourate a une importance majeure pour les chiites. Outre le fait qu'il parle de l'événement majeur de la descente du Coran dans la Nuit de Qadr, elle est considérée parmi les chiite comme une preuve pour l'importance de l'Imam dans tous les temps et la continuité de la prophétie à travers l'Imam Impeccable. Dans les exégèses chiites de cette sourate, on parle de la capacité de l'Imam Impeccable à recevoir la révélation durant cette Importante Nuit de Qard. De divers récits et hadith attribué aux Imams parlent de ce fait, et deux sources importantes portantes ces hadiths sont la al-Kâfi de Kulayni et Basâ'ir al-Darajât de Saffâr al-Qummi.

Selon toute une série de traditions chiites, l'Imam reçoit également l'inspiration céleste tout au long de la Nuit de Qadr[2], [3], [4].

D'après les exégèses la Nuit de la Destinée, ou le Coran avait été révélé, est une nuit de la fin (dernière dizaine) du mois de Ramadan.

La Sourate de Qadr et la question de l'Imamat

Il est important de préciser que selon les traitions chiites, le nuit de la destinée et son caractère sont en cours partout, tous les ans, ainsi son caractère révélatrice n'est pas exclusif au Prophète et son époque. Ainsi, d'après les traditions chiites, après le Messager de Dieu, les anges continuent à descendre chaque année, durant la nuit de Qadr, sur les légataires (wasi') du Prophète, à savoir les Imams purs. Et comme, d'après les dogmes chiites, la nuit de Qadr a lieu et aura lieu tous les ans jusqu'à la fin du temps et que les anges descendent uniquement sur un Imam ma'sum (impeccable), donc un Imam devrait être tout le temps présent pour recevoir la révélation. Cet Imam omniprésent, d'après les chiites duodécimain, est le douzième Imam, le Qa'im, et en vie, mais occulté et apparaitra à la fin du temps pour propager la justice dans un monde rempli alors de l'injustice et totalement corrompu.

Références

  1. R. Blachère, 1999, p.658
  2. Basâ'ir al-Darajat, section 5, bâb 3,pp. 220-225
  3. al-Nu'mâni al-ghayba, p. 94-95
  4. al-Kulayni, al-Kafi, K. Hujja: bâb : فی شان انا انزلنا فی لیلاه القدر