Sourate al-Fîl

De Wiki Shia
Aller à : navigation, rechercher
Al-Humaza Sourate al-Fîl Quraysh
سوره فیل.jpg
Nombre de la sourate : 105
Juz' : 30
Révélation
Ordre de la révélation : 19
Mecquoise/Médinoise : Mecquoise
Statistiques
Nombre des versets : 5
Nombre des mots : 23
Nombre des lettres : 97

Sourate « al-Fîl » est la 105e sourate du Coran et l’une des sourates mecquoises qui se situe dans le chapitre (Juz') 30. Elle est traduite en français : l’Éléphant. Cette sourate parle du récit des gens de l’Éléphant et pour cette raison, elle est nommée la sourate « al-Fîl » (l’Éléphant). Les gens qui voulaient détruire la maison de Dieu, Ka’ba. Ils s’en allèrent vers La Mecque, mais Allah envoya contre eux des bandes d’oiseaux (Abâbîl) qui leur lancèrent des pierres d’argile et les firent périr.

Selon Marja’ at-Taqlîd (les références religieuses), si quelqu’un veut réciter la sourate al-Fîl, après la sourate al-Hamd, dans les prières quotidiennes, il faut la réciter avec la sourate Quraysh. Parce que ces deux sourates sont considérées comme une seule sourate.

A propos de la vertu de la récitation de cette sourate, l’Imam Ja’far as-Sâdiq (a) dit que celui qui récite la sourate al-Fîl dans ses prières obligatoires, toutes les créatures témoignent en faveur de lui qu’il est parmi ceux qui véridiquement font la prière (al-Musallîn). Donc, le Jour de la Résurrection, appellera un crieur de le faites entrer dans le Paradis.

Présentation

Nomination

Cette sourate est nommée « al-Fîl » (l’Éléphant), car elle raconte l’histoire des gens de l’Éléphant. Un autre nom de la sourate est « Alam tara » (n'as-tu point vu), parce qu’elle commence par ce terme.[1]

Lieu et l'ordre de la révélation

La sourate al-Fîl fait partie des sourates mecquoises. Elle est la 19e sourate qui fut révélée au noble Prophète (s) et la 105e dans l’ordre actuel.[2] Cette sourate est l’une des sourates du chapitre (Juz’) 30.

Nombre de versets

La sourate al-Fîl contient 5 versets, 23 mots et 97 lettres. Elle est une sourate courte et fait partie des sourates al-Mufassalât (les sourates qui ont des versets courts). Aussi, cette sourate est parmi les sourates Jam’î an-Nuzûl, les sourates qui tous ses versets furent révélés à la foi et d’une façon complète.[3]

Contenu

Dans la sourate al-Fîl, Dieu mentionne le récit des gens de l’Éléphant qui partirent de leur patrie pour anéantir la Ka’ba. Mais, des groupes d’oiseaux (Abâbîl), par l’Ordre divin, leur jetèrent des pierres d’argile, en sorte qu’ils furent devenus comme feuillage dévoré.[4]

Circonstance de la révélation

À propos de la circonstance de la révélation de la sourate al-Fîl, l’Imam as-Sajjâd (a) dit :

« Les Quraychites demandèrent à Abu Talib (l’oncle du Prophète (s)) de poser cette question que Muhammad (s) est envoyé pour la guidance de tout le monde ou seulement pour son peuple. Abu Talib posa la question et le Prophète (s) répondit : je suis envoyé pour tout le monde, pour la guidance des blancs, des noirs, des Arabes et des non-arabes ; par Celui qui tient ma vie entre Ses mains, j’invite tout le monde, les Pers et les Byzantins à l’islam. »

Les Quraychites furent interloqués et disent avec orgueil à Abu Talib :

« N’entends-tu pas la parole du fils de ton frère ? Par Dieu, si les Pers et les Byzantins entendent cela, nous kidnapperons de notre patrie et extrairont les pierres de Ka’ba.

C’était ici qu’Allah fit descendre la sourate al-Fîl.[5]

Récitation dans la prière

D’après certains Marja’ at-Taqlîd (les références religieuses), dans les prières quotidiennes, on ne peut pas réciter la sourate al-Fîl seule après la sourate al-Hamd, mais, il est obligé de réciter cette sourate avec la sourate Quraysh ; car elles sont considérées une seule sourate.[6]

Mérites et bienfaits

L’Imam as-Sâdiq (a) dit concernant la récitation de la sourate al-Fîl : quiconque récite la sourate al-Fîl dans ses prières obligatoires, toutes les créatures témoignent en faveur de lui qu’il est parmi ceux qui véridiquement font la prière (al-Musallîn). Donc, le Jour de la Résurrection, appellera un crieur : vous avez dit la vérité sur Mon serviteur, J’accepte votre témoignage pour lui ; le faites entrez dans le Paradis sans jugement, car, Je l’aime et J’aime son acte.[7]

Selon certains hadiths, il est cité des effets pour la récitation de la sourate al-Fîl comme le débarras des ennemis.[8]

Texte et la traduction de la sourate

Traduction Phonétique Texte
Au nom d'Allah, le Bienfaiteur miséricordieux. Bismi Allāhi Ar-Raĥmāni Ar-Raĥīmi بِسْمِ اللَّـهِ الرَّ‌حْمَـٰنِ الرَّ‌حِيمِ
N'as-tu point vu comment ton Seigneur a traité les Hommes de l'Éléphant ? ﴾1﴿ N'a-t-Il point fait tourner leur stratagème en confusion ? ﴾2﴿ N'a-t-Il point lancé contre eux des oiseaux, par vols ﴾3﴿ Qui leur jetaient des pierres d'argile ﴾4﴿ En sorte que ton Seigneur en fit comme feuillage dévoré ? ﴾5﴿


'Alam Tará Kayfa Fa`ala Rabbuka Bi'aşĥābi Al-Fīl ﴾1﴿ 'Alam Yaj`al Kaydahum Fī Tađlīlin ﴾2﴿ Wa 'Arsala `Alayhim Ţayrāan 'Abābīla ﴾3﴿ Tarmīhim Biĥijāratin Min Sijjīlin ﴾4﴿ Faja`alahum Ka`aşfin Ma'kūlin ﴾5﴿ أَلَمْ تَرَ‌ كَيْفَ فَعَلَ رَ‌بُّكَ بِأَصْحَابِ الْفِيلِ ﴿١﴾ أَلَمْ يَجْعَلْ كَيْدَهُمْ فِي تَضْلِيلٍ ﴿٢﴾ وَأَرْ‌سَلَ عَلَيْهِمْ طَيْرً‌ا أَبَابِيلَ ﴿٣﴾ تَرْ‌مِيهِم بِحِجَارَ‌ةٍ مِّن سِجِّيلٍ ﴿٤﴾ فَجَعَلَهُمْ كَعَصْفٍ مَّأْكُولٍ ﴿٥﴾
texte de chapitre


Sourate précédente :
Al-Humaza
Sourate al-Fîl
Sourates mecquoisesSourates médinoises
Sourate suivante:
Quraysh

1.Al-Fâtiha 2.Al-Baqara 3.Âl ʻImrân 4.An-Nisâ’ 5.Al-Mâ’ida 6.Al-Anʻâm 7.Al-Aʻrâf 8.Al-Anfâl 9.At-Tawba 10.Yûnus 11.Hûd 12.Yûsuf 13.Ar-Ra‘d 14.Ibrâhîm 15.Al-Hijr 16.An-Nahl 17.Al-Isrâ’ 18.Al-Kahf 19.Maryam 20.Tâhâ 21.Al-Anbîyâ’ 22.Al-Hajj 23.Al-Mu’minûn 24.An-Nûr 25.Al-Furqân 26.Ash-Shuʻarâ’ 27.An-Naml 28.Al-Qasas 29.Al-'Ankabût 30.Ar-Rûm 31.Luqmân 32.As-Sajda 33.Al-Ahzâb 34.Saba’ 35.Fâtir 36.Yâsîn 37.As-Sâffât 38.Sâd 39.Az-Zumar 40.Ghâfir 41.Fussilat 42.Ash-Shûrâ 43.Az-Zukhruf 44.Ad-Dukhân 45.Al-Jâthîya 46.Al-Ahqâf 47.Muhammad 48.Al-Fath 49.Al-Hujurât 50.Qâf 51.Adh-Dhârîyât 52.At-Tûr 53.An-Najm 54.Al-Qamar 55.Ar-Rahmân 56.Al-Wâqi‘a 57.Al-Hadîd 58.Al-Mujâdala 59.Al-Hashr 60.Al-Mumtahana 61.As-Saff 62.Al-Jumu‘a 63.Al-Munâfiqûn 64.At-Taghâbun 65.At-Talâq 66.At-Tahrîm 67.Al-Mulk 68.Al-Qalam 69.Al-Hâqqa 70.Al-Ma‘ârij 71.Nûh 72.Al-Jinn 73.Al-Muzzammil 74.Al-Muddaththir 75.Al-Qîyâma 76.Al-Insân 77.Al-Mursalât 78.An-Naba’ 79.An-Nâziʻât 80.‘Abasa 81.At-Takwîr 82.Al-Infitâr 83.Al-Mutaffifîn 84.Al-Inshiqâq 85.Al-Burûj 86.At-Târiq 87.Al-A‘lâ 88.Al-Ghâshîya 89.Al-Fajr 90.Al-Balad 91.Ash-Shams 92.Al-Layl 93.Ad-Duhâ 94.Ash-Sharh 95.At-Tîn 96.Al-‘Alaq 97.Al-Qadr 98.Al-Bayyina 99.Az-Zalzala 100.Al-‘Âdîyât 101.Al-Qâri‘a 102.At-Takâthur 103.Al-‘Asr 104.Al-Humaza 105.Al-Fîl 106.Quraysh 107.Al-Mâ‘ûn 108.Al-Kawthar 109.Al-Kâfirûn 110.An-Nasr 111.Al-Masad 112.Al-Ikhlâs 113.Al-Falaq 114.An-Nâs


Voir aussi

Référence

  1. Khurramshâhî, Dânishnâmi Qur’ân wa Qur’ânpazhûhî, vol 2, p 1268
  2. Ayatollah Ma’rifat, Âmûzish ‘Ulûm Qur’ân, vol 2, p 166
  3. Khurramshâhî, Dânishnâmi Qur’ân wa Qur’ânpazhûhî, vol 2, p 1268
  4. ‘Allâma Tabâtabâ’î, Al-Mîzân fî Tafsîr al-Qur’ân, vol 20, p 361
  5. Al-Fattâl an-Naysâbûrî, Rawdat al-Wa’izîn wa Basîrat al-Mutta’izîn, vol 1, p 54 - 55
  6. Banî Hâshimi Khumiynî, Tawdîh al-Masâ'l Marâji', vol 1, p 693 ; Selon la fatwa des oulémas comme ayatollahs Khû’î, Sîstânî, Wahîd Khurâsânî et etc
  7. Cheikh as-Sadûq, Thawâb al-A’mâl wa ‘Iqâb al-A’mâl, p 126
  8. Cheikh Hurr al-‘ milî, Wasâ’il ash-Shî’a, vol 6, p 55