Sourate Al-'Isrâ'

De Wiki Shia
(Redirigé depuis Sourate al-‘Isrâ’)
Aller à : navigation, rechercher

Sourate Al-'Isrâ' (en arabe: سوره اسراء), est la 17ème (XVII.) sourate du Coran. Elle est appelée également Banû Isrâ'il. Cette sourate est traduite en français Le Voyage Nocturne ou Les Fils d'Israël.

Les titres de cette sourate sont tirés des verset 1 et 2 de la sourate; le second est le plus usuel.

La date de cette sourate est très incertaine. L'exégèse islamique tient l'ensemble de la sourate pour mecquois avec des additions médinoises assez nombreuses[1].

Cette sourate de point de vue de sa taille, est une des sourates moyennes du Coran (des sourates Ma'ûn). Elle est la quatrième des sourates de prosternation (suj'da), et la lecture de son 107ème verset exige une prosternation conseillée (mustahab).

Elle est la première des sept sourates qui commencent par une invocation divine.

Le voici le verset du commencement de la sourate :

  • سُبْحَانَ الَّذِي أَسْرَ‌ىٰ بِعَبْدِهِ لَيْلًا مِّنَ الْمَسْجِدِ الْحَرَ‌امِ إِلَى الْمَسْجِدِ الْأَقْصَى الَّذِي بَارَ‌كْنَا حَوْلَهُ لِنُرِ‌يَهُ مِنْ آيَاتِنَا ۚ إِنَّهُ هُوَ السَّمِيعُ الْبَصِيرُ‌
  • Gloire à Celui qui a transporté Son serviteur, la nuit, de la Mosquée Sacrée à la Mosquée très Éloignée autour de laquelle Nous avons mis Notre bénédiction afin de lui faire voir certains de nos signes. Il est l'Audient, le Clairvoyant.[2].

Les noms de la sourates

La sourate commence par le récit du Voyage nocturne, le Mi'râj, du Prophète. C'est pour cette raison qu'elle est appelée 'Isrâ' . Un autre nom de cette sourate est Subhân, puisque c'est la première sourate qui commence par la louange de la perfection de Dieu. Son troisième nom est Banu Israël, puisque le propos le plus important de cette sourate est le récit historique de ce peuple.

Les caractéristiques de la sourate

Cette sourate est la 17ème sourate dans l'ordre du Coran, mais la 50ème sourate dans l'ordre de la révélation. Elle fait partie du juz' 15 du Coran, et contient trois quart du juz'. Elle comprend 111 versets, 1560 mots et 6440 lettres. Précisons que d'après certains lecteurs du Coran, cette sourate conteint 113 verset. Elle est la quatrième sourate dont la lecture éxige une prosternation conseillée (le verset 107). Egalement, elle est la première des sept sourates musbahât, c'est à dire les sourates qui commencent par la louange (tasbîh et taqdis) de Dieu : سُبْحَانَ الَّذِي ... = Gloire à Celui qui ....

Le contenu de la sourate

Dans cette sourate on lit quelques preceptes juridiques (fiqhi) à propos de: l'éstime de la femme, l'interdiction de la tuerie, le qisâs, l'interdiction de la transgression des droits des orphelins, les horaires de la prière, l'interdiction de l'escroquerie et de la tromperie dans le commerce et la vente.

Egalement il y a des conseils et encouragements des pour les valeurs éthiques.

Le Voyage Nocturne du Prophète est un autre sujet important de cette sourate. Précisons qu'il y a beaucoup de divergences entre les musulmans issus de diverses écoles juridiques à propos des détails de ce Voyage (le moment du Voyage et ses lieux).

Voir également

Références

  1. R. Blachère, 1996, p. 305
  2. Traduction de R. Blachère, 1996, p. 305